Mercredi 12 août 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Le Vietnam pense à renouer ses liens commerciaux avec plusieurs pays

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 15/06/2020 à 10:53 | Mis à jour le 15/06/2020 à 11:23
Photo : © Peter Nguyen
vietnam liens commerciaux

Lors d’une réunion de l’Assemblée nationale portant sur les enjeux économiques au Vietnam suite à la crise du COVID-19, la reprise potentielle des relations commerciales avec plusieurs pays a été évoquée, ainsi qu’une possible annonce de la fin de l’épidémie sur le territoire vietnamien. 

 

Ce lundi 15 juin dans la matinée, l’Assemblée nationale a discuté de la situation économique au Vietnam, considérant qu’il pourrait reprendre bientôt ses relations commerciales avec certains pays, sous réserve de suivre une feuille de route stricte. Le Japon, la Corée du Sud, la Chine,  Taiwan, la Thailande, Hong Kong, l’Allemagne, l’Australie et les Îles Vierges britanniques sont concernés. 

Sept autres partenaires commerciaux sont également envisagés mais « doivent encore faire leurs preuves quant à la gestion de l’épidémie », toujours présente sur leur sol : l’Inde, les Etats-Unis, la Russie, Singapour, les Pays-Bas, l’Indonésie, la Malaisie. 

 

Pour le Vietnam, les pays cités précédemment «  représentent 90% des investissements étrangers, 80% du commerce international et du tourisme », selon le Secrétaire du Parti Nguyễn Thiện Nhân, à l’origine de cette proposition d’ouvrir à nouveau la voie aux relations commerciales internationales. 

Le député Lưu Bình Nhưỡng, aussi favorable à cette proposition a insisté sur les impacts économiques subis à cause de la crise sanitaire et l’importance de relancer l’économie rapidement.

 

Bientôt l’annonce de la fin de l’épidémie nationale ? 

Pour soumettre sa suggestion de reprise du commerce international, Nguyễn Thiện Nhân s’est reposé sur trois critères, représentatifs d’une bonne gestion du virus dans la communauté : la proportion d’individus infectés sur un million inférieure à 50 (3,4 individus), la proportion d’individus sous traitement actuellement, ne représentant pas plus d’une personne sur un million, et troisième facteur, le fait que le Vietnam n’ait à ce jour, enregistré aucun décès depuis le début de la crise du COVID-19. 

De fait, le Vietnam qui n’a pas signalé de nouveau cas dans la communauté depuis 60 jours, devrait annoncer prochainement la fin de l’épidémie officielle ; pour l’heure, aucune date n’a été communiquée. 

 

Cependant, le directeur de l’Hôpital universitaire de Hanoï et député Nguyễn Lân Hiếu a alerté sur les risques d’une « seconde vague internationale, notamment l’apparition de nouveaux cas en Chine ». Il a également mis en lumière la nécessité de « mener plus d’études scientifiques, particulièrement sur la recherche de vaccin », avec une meilleure stratégie d’investissements pour le système de santé publique, lesquels représentent pour l’instant 3% des 270 milliards de dongs (plus d’11,5 millions de dollars). 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...