TEST: 3715

Covid-19: retour du masque en Espagne, 100.000 cas en 24H au Royaume-Uni

Par AFP | Publié le 22/12/2021 à 20:20 | Mis à jour le 23/12/2021 à 09:50
Portrait d'une infirmière

A deux jours de Noël, le très contagieux variant Omicron du coronavirus se répand à une vitesse fulgurante en Europe, où l'Espagne a rétabli mercredi le masque en extérieur, alors que le Royaume-Uni signalait plus de 106.000 nouveaux cas en 24 heures, un record.

 

La pandémie a fait au moins 5.368.777 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le bilan réel pourrait être deux à trois fois supérieur.

La région Europe enregistre actuellement le plus de cas, avec 2.870.947 cas ces sept derniers jours (60% du total mondial), suivie de la zone USA/Canada (1.108.580 cas, 23%).

Face à cette flambée, l'Espagne, qui a enregistré mardi un record de 49.823 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, dont près de la moitié due à Omicron, a décidé de rendre à nouveau obligatoire le port du masque en extérieur.

Un conseil des ministres extraordinaire doit approuver jeudi un décret-loi afin que le port du masque en plein air soit effectif pour Noël, qui entraîne toujours des rassemblements importants.

Record battu également au Royaume-Uni, qui a franchi pour la première fois mercredi la barre des 100.000 nouveaux cas quotidiens (106.122, dont plus de la moitié d'Omicron).

Le pays, parmi les plus durement touchés au monde (plus de 147.500 morts, dont 140 ces dernières 24 heures), tente d'accélérer la vaccination. Près d'un million de doses de rappel sont administrées chaque jour.

L'Ecosse avait annoncé mardi l'annulation de ses festivités du Nouvel An. Le Pays de Galles va lui aussi serrer la vis: à partir de dimanche, les groupes seront limités à six personnes dans les cinémas, pubs et restaurants, avec service à table obligatoire, événements limités à 50 personnes en extérieur ou 30 en intérieur.

 

- Vaccination des enfants en France -

Omicron se répand également "à très vive allure" en France et pourrait y devenir majoritaire entre Noël et le Nouvel An, selon le gouvernement, qui a appelé à "accélérer" le recours au télétravail. Le nombre de contaminations pourrait dépasser les 100.000 par jour fin décembre, a prévenu le ministre de la Santé.

afp

La France, qui parie sur une accélération de la vaccination plutôt que sur les restrictions, a lancé mercredi sa campagne pour les enfants. La Finlande s'apprête à faire de même, après plusieurs autres pays européens, dont la Belgique, le Danemark, l'Autriche, la Grèce, l'Espagne et le Portugal.

La Belgique a annoncé mercredi soir la fermeture de ses cinémas et salles de spectacles. Cafés et restaurants peuvent rester ouverts jusqu'à 23h00.

Hautement contagieux, le nouveau variant, détecté en novembre en Afrique australe, se déploie à une vitesse fulgurante sur tout le continent européen.

"Omicron devient, ou est déjà devenu, dominant dans plusieurs pays y compris au Danemark, au Portugal et au Royaume-Uni, où les chiffres sont multipliés par deux tous les un jour et demi à trois jours, entraînant des taux inédits de transmission", a déclaré le Dr Hans Kluge, directeur de l'OMS pour l'Europe.

afp

Le patron de l'organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a mis en garde contre l'illusion selon laquelle il suffirait d'administrer des doses de rappel pour se sortir de la pandémie.

"Des programmes de rappel sans discernement ont toutes les chances de prolonger la pandémie, plutôt que d'y mettre fin, en détournant les doses disponibles vers les pays qui ont déjà des taux de vaccination élevés, offrant ainsi au virus plus de possibilités de se répandre et de muter", a souligné le Dr Tedros.

 

- Chine: 13 millions de confinés -

Omicron est déjà largement dominant (73% des nouvelles contaminations) aux Etats-Unis. Le pays est toutefois "prêt", a assuré mardi le président Joe Biden, répétant qu'il n'y avait pas de raison de "paniquer".

afp

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé mercredi en urgence la pilule du laboratoire Pfizer pour le traitement des malades du Covid.

Cette pilule permet de réduire de près de 90% les hospitalisations et décès chez les personnes à risque lorsque prise dans les premiers jours après l'apparition des symptômes, selon des essais cliniques sur plus de 2.200 personnes.

En Turquie, le vaccin anti-Covid Turkovac a également reçu une autorisation en "urgence", a annoncé mercredi le ministre de la Santé.

Les données cliniques des dernières semaines laissent penser qu'Omicron n'est pas plus dangereux que les précédents variants, notamment le Delta. Mais les scientifiques mettent en garde contre un effet d'optique.

afp

Car Omicron étant beaucoup plus contagieux, les conséquences pourraient être graves sur le plan collectif, la flambée des contaminations entraînant mécaniquement une hausse du nombre de patients hospitalisés – notamment les personnes fragiles ou non vaccinées — et finalement davantage de décès.

En Chine, les 13 millions d'habitants de la métropole de Xi'an (nord), connue pour son armée enterrée en terre cuite, sont désormais confinés pour contenir un foyer de Covid-19. Une personne par ménage peut sortir faire les courses tous les deux jours.

La Chine, où le Covid-19 est apparu il y a deux ans, mène une stratégie "zéro Covid", qui consiste à tout faire pour limiter au maximum la survenue de nouveaux cas.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale