Mercredi 15 août 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VRAI OU FAUX BON PLAN ? Investir dans l’immobilier locatif en expat 

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 19/07/2018 à 15:03 | Mis à jour le 19/07/2018 à 15:03
investissement immobilier, expatriés

Il y a beaucoup d’idées reçues sur l’investissement immobilier en France lorsque l’on est expatrié. Vous avez un projet et vous vous posez des questions ? My Expat, service immobilier dédié aux non-résidents, démêle pour vous le vrai du faux.
 

1- L’immobilier est un bon placement financier pour les expatriés.

Vrai. L’immobilier est un bon placement financier pour les expatriés car c’est un placement rentable et l’un des plus sûrs. Pour les non-résidents, faire un investissement locatif leur permet de pouvoir anticiper leur retraite sur 15 ou 20 ans, transmettre un patrimoine à leurs enfants, réduire leurs impôts grâce à la location meublée avec le statut LMNP ou tout simplement bénéficier d’une rente supplémentaire. 

 

2- C’est une bonne période pour investir dans l’immobilier.

Vrai. En 2017, plus d’un million de logements ont été vendus en France, et en un an 250 milliards d’euros de crédits ont été accordés pour des investissements immobiliers. L’immobilier français est donc particulièrement vivace en ce moment. Et pour cause ! En 2016, les taux d’emprunt ont considérablement chuté en France. Aujourd’hui, les taux sont un peu remontés mais restent encore relativement bas, avoisinants les 1,3% sur 15 ans et 1,5% sur 20 ans.

Il faut savoir que les banques accordent aux expatriés des taux 0,2% à 0,5% supérieurs aux taux proposés aux résidents, ce qui reste quand même très intéressant. 
Il faut profiter de ces taux bas et du dynamisme actuel du marché immobilier pour investir !

 

3- Les banques françaises sont réticentes à aider les expatriés pour leurs projets immobiliers.

Faux. Certes, certaines banques ne prêtent pas aux expatriés mais d’autres s’adaptent et proposent des crédits aux non-résidents. 

Afin de vous faire accompagner plus facilement par une banque française, il vaut mieux préparer son dossier de financement. Nous vous conseillons de calculer votre taux d’endettement au préalable. Les banques demandent généralement un apport allant de 20 à 30% du prix du bien, il est donc important que vous vous lanciez à un moment où vous n’aurez pas à faire des grandes dépenses. Également, votre contrat de travail, votre statut matrimonial et votre pays de résidence seront pris en compte au moment du coût réel de votre emprunt.

En somme, emprunter depuis l’étranger fait rentrer plus d'éléments en ligne de compte, mais il est totalement possible de se faire financer par une banque française pour un investissement immobilier en France.

Enfin, il est également possible de faire appel à un courtier pour négocier et trouver les meilleurs taux d’emprunt. Généralement, leur service s’élève à 1% du montant du prêt. 
 

 4- Il vaut mieux investir dans une grande ville.

Vrai. Pour assurer un investissement sûr et rentable, il faut nécessairement investir dans des villes où il est facile de louer son bien. Paris, Bordeaux et Lyon sont les villes où les investisseurs ne connaissent que peu de vacance locative et où les appartements sont loués rapidement et aisément.

Il n’est pas difficile d’expliquer pourquoi : ces villes sont dynamiques et regorgent d’étudiants et jeunes travailleurs. A Paris, les propriétaires ont l’avantage car les demandes dépassent largement l’offre de logements. Bordeaux et Lyon, elles, sont des villes en plein essor. Bordeaux a été élue par les français comme LA ville idéale où vivre et travailler. Lyon, en plus d’être le deuxième centre d’affaire français, est la ville qui a connu la plus grande évolution démographique ces dernières années. Ces villes ont donc un potentiel locatif très important

Vous l’aurez compris, l’investissement locatif est stratégique. Par ailleurs, nous vous conseillons d’investir dans des petites surfaces (studio ou deux pièces) dans des quartiers populaires. Ce sont les biens qui se louent le plus facilement. 

 

5- Si je veux acheter un appartement, je dois forcément me déplacer pour le visiter ou signer les documents.

Faux. Les récentes évolutions technologiques et la transformation digitale du secteur immobilier permettent désormais d’investir en ligne et à distance.

La plupart des acteurs de l’immobilier s’adaptent à cette digitalisation en créant ou utilisant de nouveaux outils digitaux. Il est alors possible d’opter pour une procuration, une signature électronique ou encore des plateformes adaptées pour pouvoir investir à distance.

Grâce au développement toujours plus impressionnant de la 3D ou de la Réalité Augmentée, les visites d’appartements peuvent se faire virtuellements, depuis chez vous.

Par ailleurs, vous pouvez très simplement obtenir des informations précises sur l’environnement autour du bien. En quelques clics, vous pouvez en apprendre plus sur l’ensoleillement, le bruit, la pollution, les services de proximité et la tranquillité du bien convoité. 

C’est très clair, aujourd’hui, vous n’avez plus besoin de vous déplacer pour investir dans l’immobilier.

 

6- Je ne peux confier mon projet à personne si ce n’est mes amis, ma famille ou mes proches qui sont sur place.

Faux. Il existe des professionnels de l’immobilier qui se sont adaptés aux attentes des expatriés et qui peuvent vous accompagner pendant l'intégralité de votre projet, de la recherche du bien, au montage financier, jusqu’à la remise des clefs. Vous n’avez pas besoin de solliciter vos proches ou rentrer en France pour vous en occuper.

 

7- Une fois que j’ai acheté l’appartement, je dois rentrer régulièrement en France pour m’en occuper.

Faux. Des prestataires peuvent vous faciliter la vie en vous permettant de gérer vos travaux, votre ameublement et même votre location depuis chez vous. 

En effet, un grand nombre de personnes, résidents français ou non, optent pour une agence de gestion locative. Ces agences se chargent de trouver un, ou des locataire(s) en cas de colocation, dans les meilleurs délais. Ils s’occupent également des travaux ou de la gestion d’éventuels sinistres. Vous n’avez jamais à communiquer avec vos locataires ou prestataires, ni à rentrer en France.
 

10 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Vermine74 ven 20/07/2018 - 14:50

Messieurs, vous devriez affiner votre connaissance fiscale sur le sujet. Avez-vous par exemple entendu parlé du régime LMNP ? Oubliez pas également qu'en France nous avons les taux d'intérêts les plus bas au monde... Bref, il y pleins d'options en fonction de vos objectifs. Renseignez-vous.

Répondre
Commentaire avatar

janot jeu 19/07/2018 - 22:53

Entre l´article du Petit Jornal et le commentaire de Philos, ya pas photo : la palme va à Philos !

Répondre
Commentaire avatar

Ama mer 25/07/2018 - 11:43

Moitié vrai moitié faux: - Taux d'lntérêts bas et taux de rentabilité corrects. Par contre: - Compter moins de 50% de vrais rentabilité (impôts Holland, autres charges). - La double imposition est un combat avec le fisc du pays qui encaisse mais ne rembourse pas la double imposition. - Il faut toujours visiter un bien avant d'acheter. Même si on peut cibler le choix à distance. -Un agent immobilier de confiance peut faciliter la tâche. Mais en cas de travaux il faut contrôler les devis souvent élevés.

Répondre
Commentaire avatar

charlemagne lun 23/07/2018 - 22:21

cet article, étant signé par un agent immobilier ou similaire (il ne peut prêcher que pour son église...), la prudence sur ces propos est insuffisante,la plus grande méfiance est plutôt un minimum...

Répondre
Commentaire avatar

Philos jeu 19/07/2018 - 16:01

Non ce n'est pas la realite du marché. Si vous etes aux USA ou en dehors de l'Europe, les taxes sur les revenus immobilieres sont completement disproportionees. Notre cher ex-president Mr Hollande qui deteste les Francais dynamiques vivant a l'etranger a eu une merveilleuse idee de rajouter la taxe CSG/CRDS aux impots. Cet impot n'est pas reconnu par les USA et autre pays. Donc, nous payons double impots entre la France et les USA. Beaucoup d'encre a ete verse sur ce sujet scandaleux. Le president actuel Mr Macron ne veut pas supprimer cet impot qui rapporte beaucoup d'argent et donc c'est l'enfer. La cour de justice Europeene a condamne la France mais bien sur le gouvernement s'en fout. L'investiment immobilier en France sous ces conditions n'est pas bon du tout. Je ne pense a une seule chose c'est vendre tout ce que j'ai en France et investir dans un pays plus clement aux investiseurs. Sans compter les lois terribles qui laissent le proprietaire sans resource si quelqu'un prend possession de votre bien et que vous ne le declarer a la police sous 48 heures. La France n'est malheureusement un pays ouvert a l;investissement sans compter qu'une majorite de Francais deteste les gens riches. A bon entendeur, Salut !

Répondre
Voir plus de réactions

Education

EDUCATION

Cédric Quadjovie : « Je rêvais d'entreprendre »

Après des études en ingénierie et une carrière au sein d'un grand groupe, Cédric Quadjovie choisit de se tourner vers l'entrepreneuriat, un rêve qui sommeille en lui depuis des années.

Patrimoine

FINANCE

Conseils pour bien gérer son argent quand on est expatrié

S’expatrier à l’étranger pour quelques années, voir même seulement quelques mois, demande de la préparation. Voici quelques conseils pour que vous puissiez gérer votre argent sereinement.

Retour en France

EXPAT – 5 conseils pour des vacances en France réussies !

Voilà l'été et le retour tant attendu dans la mère patrie. Ça y est, vous y êtes… le petit café au comptoir, les marchés colorés, l’odeur de lavande, ou du varech… Vous en avez rêvé pendant un an.