Lundi 21 juin 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Mutuelle santé : une forte disparité de prix entre jeunes et seniors

Par Article Partenaire | Publié le 27/04/2021 à 17:30 | Mis à jour le 27/04/2021 à 17:30
famille heureuse nature

En matière de prix pour leurs couvertures santé, jeunes et seniors ne sont pas logés à la même enseigne.

C’est ce que révèle une étude réalisée par LeComparateurAssurance.com sur les prix des complémentaires santé. Cette enquête met en exergue des écarts de tarifs conséquents selon la tranche d’âge des assurés. Quelle est l’étendue de cette disparité ? Quels sont les groupes les plus touchés par ce fossé tarifaire ? Nous revenons sur les chiffres de cette étude.

 

Les besoins santé se renforcent avec l’âge

Tout naturellement, les besoins en matière de couverture santé évoluent avec l’âge. Ainsi, les Français âgés de 18 à 30 ans ne montrent pas beaucoup d’intérêt pour les garanties renforcées (optique, dentaire, dépassements d’honoraires…), proposées par les mutuelles santé. Seuls 17 % d’entre eux optent pour ce type d’offres, alors que près de la moitié (47 %) se limitent aux garanties classiques. 

Mais cette tendance semble beaucoup évoluer avec l’âge. En effet, 26 % des 41-54 ans et près de 30 % des 55-65 ans souscrivent quant à eux des garanties renforcées. Ainsi, après 55 ans, un seul Français sur trois se tourne vers les garanties classiques, contre 62 % pour les couvertures renforcées.

 

Entre 18 et 75 ans : une hausse de prix de 322 %

Toutes garanties confondues, la cotisation moyenne des assurés français grimpe ainsi de 37,91 € pour la tranche des 18-30 ans, à plus de 122 € pour les 66-75 ans : autrement dit, une hausse spectaculaire de 322 % !

Certes, cela s’explique en partie par le choix des couvertures renforcées, plus fréquent chez les seniors. Mais pas seulement, car les tarifs des contrats augmentent de façon surprenante chez les clients les plus âgés.

Les contrats classiques de couverture santé sont en effet 3 fois plus chers pour les 66-75 ans par rapport aux contrats pour les 18-30 ans. Les tarifs passent ainsi de 28,44 € chez les plus jeunes, à 56,53 € pour les personnes d’âge moyen (de 41 à 54 ans), et grimpent finalement à 89 € pour les personnes du troisième âge.

Quant aux contrats en garanties renforcées, ils passent de 58,99 € en moyenne pour les jeunes adultes, à 117,78 € chez les 41-54 ans, pour finir par s’envoler à 180,05 € chez les seniors.

Comme l’explique un représentant de LeComparateurAssurance.com, cet écart de prix s’explique, en partie, par le fait que certains contrats sont optimisés pour les assurés, avec par exemple des garanties plus performantes pour les seniors.

Toutefois, c’est bien le facteur de l’âge qui entre réellement en jeu et qui engendre cette hausse des tarifs, car les compagnies d’assurances ajustent la hauteur des primes en fonction du risque des assurés.

Ainsi, même un senior en excellente santé paiera une complémentaire santé plus cher qu’un jeune actif. On peut donc conclure que « les consommateurs payent le poids de leur âge, non pas celui de leur santé. »

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Retraite

Madrid Appercu
RETRAITE

Vivre sa retraite en Espagne

Très appréciée des touristes, l'Espagne est également le lieu de résidence choisi par de nombreux retraités en quête de soleil et d'ambiance chaleureuse.