Révolution digitale dans l’industrie funéraire

Par Article Partenaire | Publié le 28/06/2022 à 15:56 | Mis à jour le 28/06/2022 à 15:56
Cercueil entouré de fleur dans un cimetière

La famille d’un défunt contacte plusieurs agences funéraires en ligne afin de solliciter des détails sur leurs prestations et leurs tarifs. L’affaire est ensuite conclue en ligne et l’agence choisie s’applique sans même rencontrer une seule fois les membres de la famille. De la même manière, les recherches et les commandes se poursuivent pour les proches afin de trouver d’autres prestataires, toujours grâce à l’outil internet. Les livreurs sonnent un peu plus tard à leurs portes, colis en main. C’est ainsi que se déroulent désormais les obsèques. On peut alors parler de funérailles 2.0.

 

Le concept des Funérailles 2.0 

Comme lorsque vous pouvez commander un plat sur internet qui sera livré chez vous ou lorsque vous demandez un devis sur internet de la part d’un prestataire, vous pouvez désormais préparer vos obsèques en ligne. Le concept « 2.0 » est né au début de notre siècle, lorsque internet s’est transformé progressivement pour devenir un outil « interactif ». Cet internet interactif remplace l’internet du simple affichage numérique.

Le visage de prestations liées aux obsèques a ainsi fortement changé depuis quelques années. Désormais, les proches du défunt n’ont plus besoin de se déplacer pour choisir une agence funéraire, pour commander des plaques funéraires ou pour réserver un véhicule pour le transport durant les obsèques. De la même manière, les parents éloignés et les amis peuvent aussi commander un bouquet de deuil ou une carte de remerciement décès sans se déplacer. Ces produits peuvent même être livrés au domicile du défunt sans la présence de l’envoyeur.

 

Funérailles 2.0 : en retard par rapport à d’autres secteurs

Les funérailles 2.0 sont ainsi bien lancées. Toutefois, on peut dire qu’elle est en retard par rapport à d’autres secteurs d’activités. La réservation de billets d’avion ou l’achat de vêtements en ligne ont existé des années auparavant. En comparaison, les prestations liées à des obsèques n’ont réellement été présentes en ligne que depuis peu.

Ce retard est surtout expliqué par un manque d’ouverture du secteur de la mort. En effet, encore de nos jours, les agences funéraires n’ont pas vraiment le droit de démarcher leurs produits. Ainsi, les prestataires présents sur internet ne sont pas des agences funéraires proprement dites. Ce ne sont que des prestataires qui proposent des services annexes, non proposés par les agences. Ce sont par exemple les fabricants de plaques de décès, les fleuristes, les agences de location de véhicules obsèques, etc.

 

Les différentes évolutions technologiques

Les funérailles 2.0 ont surtout été boostées par le web 2.0 ou la possibilité pour le client d’interagir avec le site. Pour commander une plaque funéraire par exemple, il est possible de choisir le format puis d’éditer en direct le contenu de la plaque funéraire. Avec les technologies actuelles, il n’est même plus nécessaire d’attendre que la page se recharge à chaque fois. L’utilisation des technologies qui mettent en avant l’interactivité comme JavaScript permet au client de visualiser instantanément le résultat de ses actions.

Mais l’aspect qui a surtout permis aux funérailles 2.0, et au web 2.0 en général de se développer, c’est la possibilité de payer en ligne de manière sécurisée. Les plateformes de paiement sécurisées se multiplient, permettant au client de payer les différents services disponibles en ligne par carte bancaire, par portefeuille électronique, et même par crypto-monnaies. Ces plateformes garantissent la sécurité des transactions, de telle sorte que les incidents de paiement sont devenus très rares.

 

Une nouvelle génération de prestataire

Comme dans n’importe quel secteur d’activité, les nouvelles idées font avancer le secteur de la mort et des obsèques. Les start-ups sont aujourd’hui les symboles de ces nouvelles idées et de la nouvelle génération de prestataires associée. Les start-ups choisissent un modèle de développement : l’innovation à tout prix. Et malgré un taux d’échec important, certaines start-ups réussissent leur coup.

 

Ainsi, les services annexes par rapport à ceux proposés par les agences funéraires se multiplient. Désormais, on parle de nouvelles façons de célébrer des obsèques. Certains prestataires offrent par exemple la possibilité aux proches du défunt de diffuser en direct sur internet la cérémonie des obsèques, afin que les familles éloignées puissent en profiter. D’autres proposent une plateforme où des personnes peuvent envoyer des messages de condoléances à destination des membres de la famille du défunt. Les modèles de prestation sont très variés et les plus convaincants sont copiés à travers le globe par d’autres prestataires.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique