Dimanche 26 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Comment bien assurer sa maison ?

Par Article Partenaire | Publié le 06/09/2021 à 17:30 | Mis à jour le 06/09/2021 à 17:30
maison protégée par assurance

Les assurances sont bien souvent un domaine d’inquiétude. Choisir est difficile surtout lorsque les polices proposées sont des plus obscures. Pourtant une bonne assurance est indispensable pour bien protéger votre maison. Voyons ensemble les détails de l’assurance habitation et l’assurance dommage ouvrage ainsi que leurs utilités et les moyens pour protéger soi-même sa maison.

 

L’assurance habitation classique : pour qui et pour quoi ?

L’assurance habitation figure parmi les assurances les plus classiques. Toutefois, il en existe de nombreuses versions avec des couvertures très variables. Focus sur les assurances habitation.

 

L’assurance habitation que dit la loi ?

En France, c’est la loi Alur de 2014 qui régit les obligations d’assurances habitation.

Cette loi ajoute des obligations d’assurance pour les locataires. En effet, avant la promulgation de la loi Alur seuls les locataires de bien non meublés devaient souscrire à une assurance habitation. Aujourd’hui, les locataires de biens meublés sont également concernés par cette disposition. Une exception est toutefois faite pour la location saisonnière ou professionnelle.

En ce qui concerne les propriétaires, la loi est plus complexe. En effet, l’obligation est distribuée en fonction du type de logement. Pour un bien situé dans une copropriété, l’appartement doit être assuré a minima en responsabilité civile en cas de dommage causé à un voisin. Pour une habitation individuelle, par contre, l’assurance n’est pas obligatoire.

 

Quelles sont les formules d’assurances habitation ?

Globalement, il existe deux grands types d’assurance habitation : l’assurance de base et l’assurance multirisque.

 

Qu’est-ce que l’assurance habitation de base ?

Le contrat d’assurance habitation de base comporte une couverture basique. Elle reprend la responsabilité civile et couvre certains « accidents » :

  • incendies et explosions ;
  • dégâts des eaux ;
  • catastrophes naturelles ;
  • etc.

Chez certains assureurs, le vol est en option (payante, bien sûr).

 

Qu’est-ce que l’assurance multirisque habitation ?

L’assurance multirisque habitation est un contrat plus complet. Couvrant toujours la responsabilité civile et les accidents naturels repris dans la couverture de base, l’assurance multirisque prend aussi en charge :

  • garantie jardin et piscine ;
  • vol et cambriolage ;
  • bris de glace ;
  • animaux dangereux ;
  • protection juridique ;
  • etc.

Une large palette d’options supplémentaires, plus ou moins utiles selon votre propre situation est généralement disponible, quel que soit l’assureur. Il est également à noter que ce type d’assurance couvre votre maison, mais aussi votre personne, vos biens et les autres membres de votre foyer.

 

Quelle couverture offre cette assurance ?

Pour être tout à fait précis et exhaustif, une bonne assurance habitation se doit de couvrir :

  • les incendies ;
  • les dégâts des eaux ;
  • les vols ;
  • les cambriolages ;
  • les bris de glace ;
  • les incidents électriques ;
  • les intempéries ;
  • les catastrophes naturelles et technologiques ;
  • les émeutes, attentats et actes terroristes.

 

L’assurance dommage ouvrage : pour qui et pour quoi ?

Lors d’une construction ou d’une rénovation conséquente, l’assurance dommage ouvrage est un type d’assurance habitation qui peut sauver vos finances. Focus sur cette assurance souvent négligée.

 

Qu’est-ce que l’assurance dommage ouvrage ?

L’assurance dommage ouvrage pour travaux est un contrat qui protège contre les désordres qui peuvent survenir lors d’un chantier d’envergure. Elle permet à l’assuré d’être rapidement dédommagé en cas de problème. C’est l’assurance qui se retourne ensuite contre la société dirigeant les travaux. Les délais sont ainsi fortement raccourcis.

 

L’assurance dommage ouvrage, que dit la loi ?

Imposée par le Code civil, l’assurance dommage ouvrage est donc une obligation légale pour tous ceux qui entament des travaux de BTP conséquents. Pourtant, de nombreuses personnes s’en passent, et ce, en dépit des lourdes sanctions possibles.

Concrètement, cette assurance doit être souscrite avant le commencement des travaux. Généralement, c’est le maître d’ouvrage qui effectue cette tâche. Le maître d’ouvrage peut être :

  • le promoteur ;
  • le propriétaire du chantier ;
  • un mandataire extérieur ;
  • un syndicat de copropriété ;
  • etc.

En bref, la personne (physique ou morale) à l’origine des travaux.

 

Que couvre l’assurance dommage ouvrage ?

Les dommages couverts par une assurance dommage ouvrage sont très précisément explicités dans la loi :

  • les frais liés aux dommages mettant en péril la sécurité de l’habitation ;
  • les dommages mettant en jeu la responsabilité des constructeurs ;
  • l’abandon du chantier ;
  • les défauts de construction relevant de la garantie décennale.

Attention toutefois, cette assurance ne prend pas en charge l’usure du temps, les incendies, les catastrophes naturelles et bien entendu les dégâts causés par l’assuré.

 

Comment protéger soi-même sa maison ?

En dehors des assurances qui interviennent généralement lorsque le pire s’est produit, il est possible de « sécuriser » vous-même votre maison pour limiter les risques.

C’est généralement à l’occasion d’un vol ou d’un cambriolage que les assurances sont les plus sollicitées. Pourtant, certaines règles simples permettent de maintenir les voleurs à distance. Un détour chez Stores Discount vous permet de cacher votre intérieur aux yeux indiscrets. L’installation de serrures renforcées ou d’un système d’alarme est également des plus efficace.

 

Les assurances sont également très fortement sollicitées pour des dégâts des eaux ou des incendies. Pour éviter ces derniers, optez pour des détecteurs de fumée. Pensez aussi à bien entretenir vos installations électriques. Débranchez également les appareils dont vous ne vous servez pas. Soyez toujours vigilants à ne pas laisser couler des robinets sans surveillance, à colmater les petites fuites et à bien éteindre les cigarettes et bougies.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir