Jeudi 1 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

WILLIAM IRIGOYEN – Guider les expatriés aux Etats-Unis, "un pays où la chance peut encore sourire aux audacieux"

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 13/11/2016 à 12:05 | Mis à jour le 03/01/2019 à 14:59
expatriation USA

Après la Suisse, les Etats-Unis sont le pays où l'on trouve le plus de Français. Journaliste pour la chaîne Arte, William Irigoyen publie deux livres spécialement destinés à ceux qui seraient tentés par le rêve américain. Ils abordent le pays de l'oncle Sam sous une multitude d'aspects  afin que les candidats au départ puissent se projeter dans l'avenir.

142.000 Français étaient inscrits au registre consulaire aux Etats-Unis en 2015, un chiffre en progression de 4,5% en un an (voir notre article EXPATRIATION ? Toujours plus de Français à l'étranger).  

Lepetitjournal.com : Vous écrivez un livre à destination des Français qui aimeraient s'installer aux Etats-Unis, quels sont vos liens avec ce pays ?

William Irigoyen : Mon père travaillait pour la compagnie aérienne TWA, nous avions donc des billets gratuits pour les Etats-Unis. On partait souvent au petit bonheur la chance en fonction des places qu'il restait dans l'avion pour telle ou telle destination. Et depuis cette époque j'entretiens une relation étroite avec ce vaste pays et ses habitants. Je m'intéresse à sa culture, son économie, sa politique. Pendant longtemps, je m'y suis rendu une fois par an pour y faire du tourisme.

J'ai aussi obtenu la bourse de la Fondation franco-américaine qui m'a permis de partir en 2000 travailler pour les chaînes télévisées CNN et WSB-TV (filiale de ABC) et le quotidien Atlanta Journal Constitution.

Je lis aussi des ?uvres de fiction américaine car j'ai l'intime conviction qu'un roman peut contenir énormément d'informations sur un pays. Nous avons la chance en France de disposer de bons traducteurs, j'engage tous les Français à en profiter !

Pour cet ouvrage, nous désirions, l'éditeur et moi, livrer un travail journalistique sur l'expatriation où chaque page serait une source d'information sur la géographie, la politique, l'histoire, l'économie du pays mais aussi sur les visas et les diverses procédures administratives américaines (les carnets d'expats dans l'ouvrage, ndlr).

Pourquoi de plus en plus de Français s'expatrient-ils aux Etats-Unis selon vous ?

Le « rêve américain » est selon moi encore bien présent dans les imaginaires même si je ne me fais pas d'illusion : il y a beaucoup de violence économique aux Etats-Unis. Cependant, les USA restent une terre d'accueil pour tous ceux qui veulent construire un projet en partant de pas grand chose, l'esprit d'initiative est valorisé ici. Lorsqu'un employé propose un projet à son employeur, la plupart du temps ce dernier lui dit « go ahead » pour qu'il donne vie à son idée. Le pragmatisme dans les affaires est aussi l'un des atouts du pays de l'oncle Sam, même s'il peut se révéler très cruel en cas d'échec ou de faillite.

Si toujours plus de Français désirent s'y installer, c'est probablement parce que les Etats-Unis sont un pays où la fortune peut encore sourire aux audacieux.

Les Français expatriés s'intègrent-ils bien aux Etats-Unis ?

L'intégration des Français aux Etats-Unis dépend avant tout d'eux-mêmes et de leurs motivations. Certains décident de rester entre eux en ne fréquentant que des cercles français, ils ne s'intègrent pas et c'est leur choix après tout. En revanche, il est possible de s'approprier la culture des Américains en essayant d'aller là où ils se réunissent, de voir comment ils font la fête, aller dans les stades pour assister à ces grandes messes sportives que sont les matchs de baseball ou de football américain. Pour s'intégrer, il ne faut pas avoir peur de se défaire de sa panoplie de Français. 

Quelle sera après les élections la politique d'immigration des Etats-Unis vis-à-vis des ressortissants européens et particulièrement des Français ?

Avec l'élection de Donald Trump, les Etats-Unis devraient fermer davantage les portes de l'immigration. Mais encore une fois, tout ceci implique que les candidats suivent leurs discours une fois élu à la fonction suprême.

Sur l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis et son incompréhension en Europe, je pense qu'un bon nombre d'Américains préfèrent un horrible personnage qui ne cache pas le fond de sa pensée plutôt qu'une candidate compétente dont ils sont convaincus qu'elle ment. 

Quant aux Américains eux-mêmes, comment accueillent-ils les Français qui viennent s'installer dans leur pays ?

Encore une fois la question varie beaucoup d'une situation à l'autre, je n'ai personnellement rencontré aucune animosité lors de mes nombreux voyages outre-Atlantique. Il est vrai cependant que les relations avec les Américains ont été plus tendues après le refus de Jacques Chirac d'engager nos forces armées dans la seconde guerre du Golfe, mais c'était il y a plus de 10 ans maintenant.

Les Américains que j'ai rencontrés associent souvent la France au général de Gaulle, à la mode et aux parfums et considèrent que les Européens sont « sophisticated ». Beaucoup  voient la France comme une région de l'Europe, ce qui peut paraître aberrant du point de vue du fier coq français mais c'est en fait assez naturel lorsqu'on sait que beaucoup d'états de l'Union sont bien plus grands que notre petit Hexagone.

Votre travail se divise en deux tomes, l'un sur la Côte Est, le second sur la Côte Ouest, à quand un troisième livre sur le Midwest ?

Ce serait une bonne idée, même si ce dernier attire évidemment moins les expatriés.

Il existe pourtant des états qui sont très dynamiques économiquement pour qui veut bien s'éloigner des grandes métropoles. Enfin n'oublions jamais qu'il y a une compétition économique entre tous les états de l'Union, chacun présente donc des atouts spécifiques qu'il veut mettre en valeur.

Avez-vous d'autres projets littéraires ? Comment articulez-vous cette activité avec votre travail de journaliste ?

Je prépare actuellement un roman lié à l'histoire de mon père qui a fait son service militaire aux Etats-Unis. Je vais vous faire une confidence, je suis insomniaque. Ce qui s'avère être une chance car cela me dégage du temps. Par ailleurs, après toutes ces années de journalisme, ma technique d'écriture est rodée même si j'essaie de soigner davantage mon style lorsque j'écris un livre. A part ça, tout est une question d'organisation, je prends des notes dès qu'un sujet m'intéresse ou dès qu'une idée me vient.

Robin Marteau (www.lepetitjournal.com) mardi 8 novembre 

La tentation du départ, USA Côte Ouest et Osez l'expatriation USA Côté Est de William Irigoyen, parus aux éditions Overseas dans la collection Expat Book sont disponible sur le site de la Fnac et sur le site de la librairie Business France.

0 Commentaire (s)Réagir

Education

New York Appercu
EDUCATION

Covid et bilinguisme : un autre casse-tête pour les parents

Confinement, école à distance, complications pour se rendre dans son pays d’origine, interactions diminuées avec d’autres enfants sont autant de paramètres qui ont pu être un frein au bilinguisme.

Sur le même sujet