Aller travailler en Angleterre ? Tout ce qu'il faut savoir avant de partir !

Par Article Partenaire | Publié le 09/05/2022 à 10:36 | Mis à jour le 09/05/2022 à 10:47
vue pont et parlement de londres

Depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne. De ce fait, quelques changements ont vu le jour lorsqu'il s'agit d'aller travailler dans ce pays. Même si le Brexit s'applique toujours, tous les Français désirant réaliser des activités professionnelles en Angleterre sont obligés d'avoir un visa de travail. Alors quels sont les éléments à préparer avant de partir ? À qui faut-il s'adresser ? Quel budget faut-il prévoir pour obtenir un visa de travail ?

 

Est-il possible d'aller travailler au Royaume-Uni ?

Si vous avez trouvé une offre d'emploi intéressante en Angleterre, la question que vous vous posez spontanément est la suivante : est-il est possible d'aller travailler dans ce pays ? Bien que le Royaume-Uni se soit retiré de l'Union européenne, sachez que vous avez le droit de partir dans cette contrée pour y travailler. Malgré la dissuasion de nombreux immigrés, le gouvernement britannique a établi un système à point afin de privilégier les individus les plus compétents. À titre de précision, le Brexit est une décision qui a engendré l'obligation de demander un visa afin de traverser les frontières du Royaume-Uni. En quelque sorte, les Français ne peuvent plus circuler librement entre les deux pays.

 

Pourquoi choisir l'Angleterre ?

Travailler à l'étranger a toujours été très avantageux pour compléter son parcours professionnel. Que vous soyez un nouveau diplômé ou un employé déjà expérimenté, travailler en Angleterre permet non seulement de maîtriser parfaitement l'anglais, mais également d'avoir un niveau de vie plus intéressant. Selon le ministère des Affaires étrangères, plus de 300 00 Français choisissent l'Angleterre après la Suisse et les USA. Outre le fait d'avoir un emploi stable, le fait de découvrir une nouvelle culture ou un nouveau pays est également une expérience unique.

 

L'obtention d'un visa de travail pour travailler en Angleterre

Pour information, il existe différents types de visas dont vous devez prendre en compte, à savoir :

  • Skilled Worked Visa ;
  • Global Talent Visa ;
  • Health and Care Visa ;
  • Graduate Visa.

Traduit par visa pour les travailleurs qualifiés, le « Skilled Worked Visa » est dédié aux individus qui ont une offre d'emploi agrée par le Bureau de l'Intérieur. Pour obtenir ce visa, vous devez avoir un niveau d'anglais B1 et votre salaire annuel doit être au moins de 25 600 £.

Le Global Talent Visa est un document qui concerne plutôt les professionnels dans le secteur de l'art, l'ingénierie, le numérique ou encore la science. Si vous avez un diplôme parmi ces domaines, vous pouvez facilement travailler en Angleterre.

Pour ce qui est du Health and Care Visa, il s'agit d'un visa pour les professionnels de santé. En principe, ceux ou celles qui ont obtenu une offre d'emploi de la part du NHS, le National Hearth Service, peuvent recevoir ce document.

Enfin, le Graduate Visa est destiné aux diplômés. Grâce à ce document, vous aurez la chance de partir au Royaume-Uni et de rester sur le territoire afin de trouver un travail durant deux ans.

 

Le coût d'un visa de travail

Sachez que le coût d'un visa de travail pour l'Angleterre varie en fonction de la durée du séjour ainsi que du type de visa. En moyenne, les frais peuvent grimper jusqu’à 340 euros, mais vous pouvez profiter d'une réduction relative aux surtaxes de santé. Une fois au Royaume-Uni, il est aussi nécessaire de faire la demande du National Insurance Number, un dispositif similaire à la sécurité sociale en France. Bien entendu, vous devez avoir un emploi et vivre en Angleterre pour recevoir ce droit.

 

Ce qu'il faut savoir sur le secteur professionnel au Royaume-Uni

En Angleterre, le secteur professionnel ne cesse de s'améliorer, et ce, malgré la pandémie de la Covid-19 ainsi que les différentes crises financières. En 2021, par exemple, le taux de chômage ne dépasse pas les 4,8 %. Parmi les villes qui recrutent le plus, vous pouvez distinguer Édimbourg et Londres. Quant à la recherche de travail au Royaume-Uni, le gouvernement a créé un système appelé « Find a job ». À l'aide de ce moteur de recherche, tout le monde peut trouver un poste qui répond à ses compétences.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique