TEST: inter

Dubaï : 5 étapes à respecter pour s’installer avec son animal

Par Article Partenaire | Publié le 27/12/2021 à 15:00 | Mis à jour le 27/12/2021 à 15:00
chat sur les genoux d'une personne

Emménager à Dubaï avec son animal de compagnie ? C’est possible, sous réserve de respecter certaines conditions. Découvrez quelles sont les différentes étapes à suivre pour importer un animal domestique de la France vers les Émirats arabes unis.

 

1. Avoir un permis d’importation valide

Voyager avec son chien, son chat ou tout autre animal de compagnie vers Dubaï, Abu Dhabi ou d’autres villes des Émirats impose de suivre plusieurs règles. La première est d’avoir un permis d’importation valide. Ce document coûte environ 200 AED, soit près de 50 euros, et est valable 1 mois à partir de sa date de délivrance. Il faut en faire la demande sur le site Moccae.gov.ae.

Il est important de noter que les Émirats arabes unis ne délivrent pas de permis d’importation pour les animaux de compagnie âgés de moins de 4 mois.

 

2. Respecter les conditions de transport

Les animaux de compagnie voyageant vers Dubaï doivent être transportés dans une cage conforme aux critères de l’IATA (International Air Transport Association). Celles-ci prévoient notamment que la coque de la caisse doit être constituée de fibre de verre ou de plastique rigide uniquement, que la porte doit comporter un système de fermeture centralisé et que l’animal doit pouvoir se tenir debout sans toucher le haut de la cage. Si la cage de transport ne répond pas à ces exigences, l’animal pourra être refusé à bord de l’avion.

 

3. Consulter le protocole vétérinaire en vigueur

Les animaux transportés vers Dubaï doivent être vaccinés contre la rage chaque année. En échange, la municipalité leur délivre un disque d’identification rouge. Ce disque doit être présent sur le collier de l’animal. À défaut, celui-ci pourrait être considéré comme un animal errant par les autorités. À ce sujet, ces dernières ont récemment alerté les résidents qui s’aviseraient d’apporter de la nourriture aux chats errants en rappelant qu’ils encourent une amende allant jusqu’à 500 AED. Concernant la vaccination, elle peut être effectuée sur place dans une clinique vétérinaire privée pour un coût plus élevé, généralement fixé à 50 AED.

Plus précisément, les chiens doivent être vaccinés contre la maladie de Carré, l’hépatite canine, la leptospirose (canicola et icterohaemorrhagiae) et le parvovirus. Les chats doivent être vaccinés contre la rhinotrachéite féline, le calicivirus et la panleucopénie.

 

4. Vérifier la liste des races de chiens interdites

Plusieurs races de chiens sont interdites à Dubaï et aux Émirats arabes unis, car jugées trop dangereuses par les autorités. Il s’agit des races suivantes :

  • Staffordshire Bull Terrier
  • American Pit Bull Terrier
  • American Staffordshire Terrier
  • American Bully
  • Mastiff brésilien
  • Mâtin argentin
  • Rottweilers
  • Dobermann Pinscher
  • Canario Presa, Boxer
  • Toute race mixte ou hybride comprenant les races de chiens ci-dessus.

 

Si vous êtes concerné par cette interdiction, vous ne pourrez donc pas emmener votre animal de compagnie à Dubaï.

 

5. S’assurer d’avoir tous les documents nécessaires

Avant le départ, il est important de vérifier d’être en possession de tous les documents requis, à savoir :

  • La copie de votre passeport ;
  • La copie de votre visa de résidence aux Émirats arabes unis ;
  • Votre permis d’importation d’animaux de compagnie datant de moins d’un mois ;
  • La carte de vaccination originale de votre animal ;
  • Le certificat de santé officiel délivré par le pays exportateur.

 

Ces justificatifs sont essentiels pour pouvoir venir s’installer à Dubaï avec son animal de compagnie.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique