Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

5 astuces pour alléger ses impôts quand on est travailleurs frontaliers en Suisse

Travailleurs frontaliers, la bonne gestion de votre fiscalité est indispensable pour éviter les surprises désagréables et optimiser votre pouvoir d'achat. Entre les différences de législation nationale, les accords bilatéraux et les subtilités spécifiques à chaque situation, il est vrai qu'il peut être difficile de s'y retrouver…

businessman-using-computer-at-desk-in-a-factory-2023-11-27-05-09-15-utcbusinessman-using-computer-at-desk-in-a-factory-2023-11-27-05-09-15-utc
Écrit par Article Partenaire
Publié le 6 juin 2024, mis à jour le 6 juin 2024

Qu'est-ce que la double imposition ?

Si vous travaillez en Suisse mais résidez en France, vos revenus peuvent être soumis à une imposition différente selon le canton dans lequel vous exercez. Dans certains cantons comme Genève ou Zurich, l'impôt est prélevé à la source par l'employeur suisse. Vous pouvez alors bénéficier d'un crédit d'impôt en France égal aux montants payés en Suisse, bien que cette procédure puisse être complexe. Les taux d'imposition varient aussi, ce qui peut parfois entraîner un paiement supplémentaire côté français.

Payer vos impôts directement en France peut être plus avantageux grâce aux règles fiscales françaises souvent moins élevées. Pour naviguer au mieux entre ces différentes législations, n'hésitez pas à consulter des experts en optimisation fiscale pour garantir une gestion rigoureuse de votre situation.

Racheter des années pour la retraite

Beaucoup ignorent que les travailleurs frontaliers peuvent déduire les rachats d'années manquantes pour leur retraite de leurs impôts en Suisse. Ces rachats concernent principalement les employés participant aux différents piliers de la retraite : le 1er pilier (retraite de base), le 2ème pilier (système obligatoire financé par l'employeur et l'employé) et le 3ème pilier (optionnel pour compléter les revenus de retraite).

Ces contributions supplémentaires, nécessaires pour compléter les revenus futurs de votre retraite, sont déductibles des impôts suisses, mais également du côté français via des plans d'épargne retraite individuels comme le PERIN. Se renseigner auprès de votre caisse de pension suisse et du centre des impôts français permet souvent de réaliser des économies importantes.

Mise à jour de la situation familiale

Il est important de notifier rapidement tout changement de situation familiale, tel qu'un mariage, un PACS, une naissance ou un divorce, à votre employeur et aux autorités fiscales. En Suisse, les changements familiaux entraînent souvent un ajustement favorable du barème fiscal, réduisant ainsi le montant de l'impôt dû. Les enfants à charge permettent également de bénéficier de réductions d'impôts des deux côtés de la frontière. Déclarer la naissance d'un enfant peut permettre de revoir à la baisse votre taux de prélèvement à la source, soulignant l'importance de tenir à jour vos informations personnelles auprès des administrations fiscales françaises et suisses.

Déclaration des frais réels

Au lieu d'opter systématiquement pour la déduction forfaitaire de 10% sur votre revenu suisse, évaluez si déclarer les frais réels ne serait pas plus bénéfique. Bien que cela nécessite de conserver et présenter les justificatifs requis lors d'un éventuel contrôle, les avantages financiers peuvent en valoir la peine. Comparez les différentes options afin d'optimiser votre situation fiscale.

En cas de changements au cours de l'année, régulariser rapidement ses informations aide à prévenir les mauvaises surprises lors de la déclaration annuelle. Les administrations fiscales des deux pays communiquant entre elles, il est primordial de maintenir cohérence et mise à jour régulière de vos données fiscales.

Bon à savoir : aujourd'hui, diverses applications mobiles et sites web offrent des services permettant d'estimer vos impôts, remplir et soumettre électroniquement vos déclarations fiscales.

Publié le 6 juin 2024, mis à jour le 6 juin 2024

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024