Vendredi 22 octobre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Comment faire un plan d’évacuation incendie ? ce qu’il faut savoir

Par Article Partenaire | Publié le 23/08/2021 à 15:10 | Mis à jour le 23/08/2021 à 15:10
Panneau exit escalier

Vous êtes à la tête d’un établissement recevant du public (ERP) et vous venez d’emménager dans vos nouveaux locaux ? Avant d’accueillir les visiteurs et vos équipes, il vous faut sécuriser le bâtiment notamment en matière d’incendie. S’équiper d’alarmes et d’extincteurs, c’est obligatoire et ça sauve des vies ! Réaliser et afficher le plan d’évacuation est primordial pour que les personnes puissent partir rapidement en cas de feu. Vous vous demandez comment faire un plan d’évacuation incendie ? Voici les réponses en 4 points essentiels.

 

1. En quoi consiste le plan d’évacuation incendie ?

À ne pas confondre avec le plan d’intervention, il permet de quitter, en cas d’incendie, le bâtiment le plus vite possible. Pour être compréhensible de tous, il est simplifié. Le document leur indique :

- le chemin à suivre pour rejoindre le point de rassemblement ;

- les issues de secours ;

- les équipements anti-incendie disponibles (extincteurs, colonne sèche, etc.).

Ce sont les alarmes incendie qui déclenchent la mise en application du schéma. Pour faire face à un début de feu calmement, vous devez organiser des exercices d’évacuation tous les 6 mois.

 

2. Qui peut le réaliser ?

La loi ne vous oblige pas à faire appel à une société spécialisée. Vous pouvez élaborer le plan en interne grâce à des logiciels gratuits que vous trouverez facilement via votre moteur de recherches. Toutefois, nous vous conseillons vivement de solliciter des experts de sécurité incendie qui ont le savoir-faire de ce type de document. Il sera beaucoup plus clair et compris de tous. Il évitera aux personnes de perdre du temps à le déchiffrer. Pour les tarifs, cela dépend de la configuration de vos locaux, le mieux est que vous réalisiez un devis.

 

3. Quels sont les éléments à indiquer ?

Il doit répondre à la nouvelle norme NFX 08-070 qui harmonise l’ensemble des plans d’évacuation. Par exemple, elle définit les couleurs et pictogrammes à afficher. Ces derniers sont pensés pour être plus clairs. Le document doit :

- Représenter tous les éléments obligatoires (portes, ascenseurs, etc.). Pour cela, vous devez les connaitre et vérifier que vous n’en avez pas oublié un.

- Communiquer les consignes d’évacuation, l’échelle du plan (minimum autorisé : 1/250 e) et la légende des pictogrammes utilisés.

 Autre conseil, simplifiez au maximum le schéma, n’indiquez pas les composants futiles et respectez les proportions.

 

4. Où l’afficher ?

Votre plan d’évacuation est prêt ? Il ne vous reste plus qu’à l’imprimer et le placarder dans vos locaux. Le document doit pouvoir résister aux UV et à l’humidité, préférez donc un papier solide et une protection efficace. Pour l’affichage, il est nécessaire de le positionner :

- à chaque accès du bâtiment (entrée, ascenseurs, cage d’escalier) ;

  • à chaque étage ;
  • dans les espaces de regroupements (salles de réunion, self, open-space) ;
  • à 1,50 m du sol pour faciliter la lecture à tous.

Le plan d’évacuation incendie garantit la sécurité du public que vous recevez et de vos collaborateurs au même titre que les alarmes et les extincteurs. Il leur indique les consignes en cas de feu et permet de quitter les lieux rapidement. Pour savoir s’il est efficace, rien de mieux qu’un exercice de simulation incendie.

 

Nous vous recommandons

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir