Mardi 18 mai 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Comment gérer les « trous » qu’il peut y avoir dans un CV ?

Par Article Partenaire | Publié le 12/04/2021 à 11:53 | Mis à jour le 12/04/2021 à 11:53
écrire son CV

Il est fréquent de devoir se retirer du marché du travail pour une raison ou une autre : prendre de longues vacances après une période difficile, s’occuper de ses enfants ou d’un proche, etc. Parfois, des trous apparaissent dans le CV parce que l’on a du mal à trouver un travail. Le problème, c’est que ces trous peuvent être mal vus. Alors que faut-il en faire ?

 

Qu'est-ce-qu’un trou dans un CV ?

Avant de se demander quoi faire d’un trou dans son CV, il faut être sûr d’avoir vraiment affaire à un trou. Effectivement, une période d’inactivité selon les lois du marché capitaliste ne veut pas toujours dire que vous n’avez rien fait. Si vous avez fait quelque chose, alors vous avez sans doute des choses à mettre en valeur et vous n’avez pas vraiment de trou à combler.

Quand les sites proposant des modèles de CV vous conseillent de ne pas laisser de trous, ils parlent évidemment de période d’inactivité sans aucune plus-value constructive. Un long voyage humanitaire n’est certainement pas un trou, tout comme s’occuper d’un proche est une expérience à mettre en valeur.

 

La question de la durée des trous dans un CV

Par ailleurs, au-delà du contenu de votre « trou » dans le CV, il faut aussi se poser la question de sa durée. Un trou de quelques mois correspond à une recherche d’emploi classique. Il n’y a donc aucune raison d’en rougir. Au-delà d’un an, les choses commencent à se compliquer, car une inactivité injustifiée et aussi longue peut refroidir le recruteur.

Une technique pour éviter cela consiste à n’inscrire que les années sur votre CV et non pas les mois. Si vous avez travaillé 3 mois au début de l’année 2020, puis plus rien pendant un an, précisez seulement que vous avez travaillé en 2020. Ce genre d’attitude est facilement repérée par les recruteurs et ils ne l’apprécient pas. Cependant, si votre profil est intéressant, elle renforcera la qualité de votre CV.

 

Comment bien combler un trou dans son CV ?

Si un trou dans votre CV est trop long pour être rempli en inscrivant seulement les années, vous devez le combler. Ne rien inscrire pose problème, car le recruteur s’interrogera inévitablement sur ces deux ou trois années où vous ne précisez aucune activité. Heureusement, il est plutôt facile de combler un trou et cela ne demande pas beaucoup d’efforts.

D’abord, si ce trou est lié à une expérience personnelle particulière, jouez tout simplement la carte de la transparence. Un congé parental, un projet personnel original ou un engagement associatif sont aussi des expériences. Vous n’êtes pas toujours obligé de décrire précisément ce que vous avez fait ou appris. Faites-le uniquement si cela apporte quelque chose à votre panoplie de compétence. Il serait ridicule de décrire votre congé parental pour un poste de comptable.

Enfin, une bonne manière de combler des trous, c’est de ne pas en avoir. Si vous voyez que vous peinez à trouver un emploi, ne laissez pas un trou s’installer. Inscrivez-vous à une formation, engagez-vous dans une association, lancez une microentreprise, peu importe. Ce qui compte, c’est que vous soyez actif et que vous construisiez une expérience supplémentaire à mettre en avant.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Coaching

COACHING

Entreprenariat, expat et confinement : comment gérer ?

Depuis maintenant une bonne année, la vie nous amène de nombreux challenges à relever. Au-delà de l’aspect santé, notre façon de travailler et de gérer notre famille a nécessité de l'adaptabilité.

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ