SEO : comment rendre son site internet visible à l'international ?

Par Article Partenaire | Publié le 09/02/2022 à 12:06 | Mis à jour le 09/02/2022 à 12:06
loupe sur carte du monde

Votre entreprise est présente à l’international, ou vous souhaitez y développer votre activité: votre site web doit s’adapter en devenant multilingue. Le référencement international d’un site doit respecter certains principes pour optimiser sa visibilité sur les moteurs de recherche.

 

Comment fonctionne le référencement international ?

Les pays où vous exercez votre activité sont ceux dans lesquels vous voulez être visible : les moteurs de recherche fonctionnent par pays, non par langue. Google dispose d’un moteur de recherche par pays donc optimisez votre site pour chaque pays spécifique.

Il ne suffit pas de lancer un site pour qu’il soit référencé dans le monde entier. L’extension du nom de domaine, la langue utilisée et des optimisations techniques indiquent à Google à qui montrer le contenu du site. Vous pouvez vous appuyer sur une agence SEO pour correctement effectuer le paramétrage technique indispensable au référencement de votre site sur ces marchés.

 

Cibler des mots clés pour chaque pays

Identifiez les volumes de recherche des mots-clés sur lesquels vous souhaitez positionner les pages du site. Ils diffèrent d’un pays à l’autre. Cette recherche permet d’évaluer le potentiel de trafic sur le site et l’état de la concurrence. Par exemple : la requête “SEO” correspond à 40 500 recherches en France, mais 110 000 aux USA. Cet état des lieux permet d’optimiser vos pages selon les mots-clés les plus porteurs. 

En fonction de la langue du pays et de ses variations régionales (le français au Canada ou en Belgique par exemple), testez ces requêtes pour faire le meilleur choix selon vos objectifs. Attention aux faux-amis entre les langues : par exemple, “affair” en anglais a un sens radicalement différent d’”affaires” en français. Travaillez avec un local pour cibler les bons mots-clés et pensez à utiliser Google Trends, dans les pays où les internautes utilisent beaucoup Google.

 

Définir l’adresse du site

L’adresse du site fait partie des principaux critères du référencement international. Plusieurs options s’offrent à vous, avec des avantages et des inconvénients :

  • Un site par pays, avec l’extension correspondante : .fr  .de  .it … (ou cc-TLD pour country code Top Level Domain) : il faut donc vérifier que que tous les noms de domaine que vous souhaitez acheter sont disponibles ;
  • Un seul site pour tous vos pays, mais avec des sous-répertoires, et une extension .com : exemple.com/fr. Vos pages sont donc rangées dans les répertoires correspondant aux langues dans lesquelles elles sont écrites ;
  • Les sous-domaines : fr.exemple.com.

 

Soigner le contenu dans chaque langue

Les outils de traduction automatique ne remplacent pas un texte écrit par une personne dans sa langue maternelle. Nuances, tournures de phrase naturelles que l’internaute perçoit et qui donnent confiance… N’oubliez pas qu’un internaute juge en quelques secondes si un site mérite son temps et son intérêt. Si vos textes sont des traductions maladroites de votre site d’origine, cela rend la lecture difficile et vous perdez de potentiels clients. 

Développez du contenu spécifique à chaque langue et public visé. La traduction n’est pas la solution universelle : adaptez votre discours aux besoins de votre audience locale, peut-être pas réceptive à certains arguments utilisés ailleurs. Le ton, les mots et la culture sont des facteurs qui transforment votre site en un réel atout… ou plombent vos efforts de conquête.

 

Optimiser son site techniquement 

Pour que Google comprenne la langue de la page, insérez des balises Hreflang sur toutes les pages du site. Elles doivent respecter le code ISO 639-1. Ces lignes de code indiquent à Google les versions linguistiques de chaque page. Toutes les variantes linguistiques de la page doivent figurer dans son code.

Elles peuvent aussi indiquer le pays auquel elles sont destinées. Par exemple, votre site au Canada peut avoir une version française et une version anglaise. Dans le cas de la version du site en français :

<link rel= « alternate » href= « https://www.exemple.ca » hreflang= « fr-ca »>

 

Elle peut ne comprendre que la langue, sans mention du pays :

<link rel= « alternate » href= « https://www.exemple.es » hreflang= « es »>

 

Ensuite, indiquez le ciblage international dans la Google Search Console. Google prendra ces balises en compte.

Procédez méthodiquement, selon les marchés où vous voulez être présent. Pas de copier-coller : chaque site ou version de site demande un effort d’adaptation et de rigueur pour être visible.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition internationale