Vendredi 3 décembre 2021
TEST: 2254

Le 'street art' à Dublin

Par Aurélie Gohaud | Publié le 10/11/2020 à 18:57 | Mis à jour le 11/11/2020 à 13:52
le street art à Dublin

Le street art à Dublin, de manière répandue, est quelque chose d’assez récent. Bien sûr, comme dans tous les environnements urbains, les tags et graffitis spontanés y existent depuis longtemps, même si on les observe davantage ces dernières années. Mais je parle ici également de véritables fresques murales, de vraies œuvres, réfléchies, préparées, travaillées, et qui viennent colorer admirablement les quartiers de la capitale irlandaise. Alors oui, il y avait le quartier touristique et « bohème » de Temple Bar, évidemment. Mais au-delà de ces quelques ruelles, l’art urbain à Dublin était plutôt rare jusqu’à récemment.

Je passe habituellement plus de temps à gambader à travers les tourbières irlandaises, qu’à arpenter les rues de ma ville d’adoption, même si j’ai toujours aimé y flâner, et explorer chacun de ses quartiers, jusqu’aux limites extérieures de la ville. Mais en 2020, par la force des choses, c’est à Dublin que j’ai passé le plus de temps. J’en ai profité pour m’y perdre encore, avec plaisir. Et en tomber amoureuse à nouveau, comme à chaque fois. J’ai en fait surtout été surprise par le nombre de superbes réalisations de street art, que je découvrais au détour de ruelles cachées, dans les quartiers nord, comme sud de la ville ! Et des ruelles entières recouvertes de graffitis superbement réalisés !
 

Le Street Art Dublin

 

Le projet des « toiles de Dublin » supporté par la ville de Dublin

Le Street Art Dublin

Cela fait en effet moins d’une décennie que les fresques murales et autres réalisations de street art apparaissent (et restent) en nombre à Dublin. Aussi grâce à une volonté de la ville, et du comté. En effet, auparavant, les réalisations étaient souvent effacées, sans doute jugées comme dégradantes. 

En 2015, la ville a mis en place le projet participatif « Dublin Canvas », pour faire des boîtiers de contrôle de feux de circulation, des objets d’arts. A ce jour, on compte plus de 500 réalisations aux quatre coins de la ville. Ce sont certainement les formes de street art qui sautent le plus aux yeux, d’une part par leur nombre, et d’autre part, grâce à leurs positions géographiques, qui par nature, se trouvent aux carrefours équipés de feux tricolores.

Ces boîtiers sont peints par des artistes volontaires durant l’été et l’automne. Pendant ces mois, il est courant de marcher dans les rues de la capitale, et d’y découvrir un boîtier fraîchement peint, les tâches de peintures sur le trottoir témoignant de la nouveauté.

Depuis, la ville de Dublin supporte d’autres projets, communautaires ou individuels, pour égayer des pans de murs entiers, dans différents quartiers.

Le Street Art Dublin

 

Le Street Art Dublin

Initiatives individuelles ou collectives d’art urbain, mais pas que

Le street art demeure par nature, un art libre et citadin, où les artistes laissent exprimer leur imagination, parfois pour faire passer des messages, politiques, artistiques, ou d’actualité. Dublin est encore loin d’une ville comme Berlin par exemple, ou cette forme d’art alternatif est désormais très répandue. Et Dublin ne sera jamais Derry, ou Belfast, villes célèbres pour leur fresques témoins d’une époque, et d’une expression politique de leurs habitants.

Le Street Art Dublin

Le street art prend néanmoins une ampleur sans précédent à Dublin depuis quelques années, et je vous le disais au début de cet article, j’y découvre désormais très souvent de nouvelles créations ! Dans la majeure partie des cas, ce sont des réalisations individuelles, ou de collectifs de street artists, comme celui de Subset par exemple. Il semble également que certains commerces en fassent désormais la « commande », sur leurs pignons, façades, en incluant même parfois leurs rideaux de fer (visibles uniquement lorsque le magasin est fermé). J’ai ainsi vu par exemple, au sud de la ville, une poignée de magasins de proximité de la chaîne Centra être décorés eux aussi de jolies peintures aux couleurs de l’enseigne.


L’expression d’une actualité mouvante

Le Street Art Dublin

L’une des particularités de l’art urbain, c’est qu’il est très souvent éphémère. Une peinture peut apparaître au coin d’une rue un matin, et disparaître le lendemain, pour laisser place à une nouvelle, être transformée, ou partiellement recouverte. En l’espace d’une semaine, David Bowie peut laisser place à un poing fermé, un grizzly dressé sur ses pattes arrière à une infirmière en mode King Kong. Voilà pourquoi je vous laisserai en bas de cet article, non pas des adresses où découvrir ces oeuvres, mais le nom de quelques artistes à suivre !

En 2020 à Dublin, il semble que l’actualité liée au Covid-19 ait inspiré nombres d’artistes urbains. La plus prolifique d’entre eux sans doute, et celle qui a gagné en notoriété durant cette période, est l’artiste Emmalene Blake, qui signe ses œuvres des lettres ESTR. Elle « sévit » principalement dans les quartiers sud-ouest de la ville, vers Tallaght et Ballymount, mais on peut désormais observer ses fresques un peu partout dans la ville y compris dans les quartiers nord.
 

Le Street Art Dublin

Comme vous pouvez le voir, ces peintures sont marquées par l’actualité de 2020. Elles se trouvent dans des quartiers résidentiels, loin des axes principaux, et sont éparpillées dans un périmètre de quelques kilomètres. Elles ne vous tombent pas sous le nez comme ça, il faut aller les chercher, je vous l’assure !

Seront-elles là l’année prochaine ? Dans deux ans ? Cinq ans ? Témoins d’une époque, ou auront-elles été remplacées par une autre actualité ?


Le street art, une nouvelle façon de découvrir Dublin

Le Street Art Dublin

Ces créations artistiques qui fleurissent dans tous les quartiers de la capitale irlandaise pourraient aussi devenir de belles attractions touristiques pour les visiteurs qui veulent découvrir Dublin au-delà des classiques répertoriés depuis longtemps dans les guides touristiques. Bien sûr, il faut avoir le temps, et l’envie, de sortir des sentiers battus. Car au-delà de créations artistiques, c’est aussi une formidable occasion de se promener dans les quartiers méconnus de la capitale, tous aussi charmants les uns que les autres.

Le Street Art Dublin

Pour prendre ces photos, il m’a fallu me promener, flâner, marcher, visiter, découvrir, redécouvrir bien des quartiers, en dehors du centre-ville. Au Nord, comme au Sud de la rivière Liffey. J’ai fait de belles découvertes, je suis tombée en amour pour des ruelles aux cottages en briques et portes colorées, loin des belles mais prétentieuses demeures de Merrion Square (pardonnez-moi), et tellement, tellement charmantes ! Je me suis baladée dans des quartiers qui pouvaient autrefois avoir mauvaise réputation, et j’ai constaté qu’il n’en était rien aujourd’hui. J’ai redécouvert ces quartiers à l’âme de village, qui sont légions à Dublin, et où l’on se sent loin d’une capitale, alors que le centre-ville est tout proche. Je parle de Phibsborough, Stoneybatter, Rathfarnam, Ballymount, South Circular Road, et d’autres encore.

Le Street Art Dublin


J’ai vu les gens s’arrêter, ralentir leur pas pressé, observer, être surpris. Des mamies, comme des plus jeunes. Autour de ces œuvres, j’ai parlé avec des inconnus, des curieux, comme moi. De tout âge également. On supposait parfois l’artiste derrière la toile urbaine, selon le style, quand celle-ci n’était pas signée. Le street art provoque aussi cela finalement, de l’interaction entre les gens. A une époque où l’éloignement social est si présent, cela fait du bien.

Le Street Art Dublin


Et puis en ces temps confinés, où l’art ne m’était plus accessible ni dans les musées, ni dans les salles de spectacle vivant, j’ai remercié intérieurement tous ces artistes, de nous offrir de l’évasion, de la visite de musée en plein air, librement, gratuitement, généreusement. Une jolie façon de me faire redécouvrir ma ville, continuellement, sous un nouvel œil.

Voici quelques street artists dublinois à suivre, même si en général ils ne publient pas toutes leurs créations sur le web :

Le site Dublin Walls est une collection des œuvres qui ont existé ou existent encore, et est tenu à jour régulièrement. Il vous donnera un bon aperçu du street art à Dublin !

Je poste de temps en temps des photos de street art sur mon compte Instagram @racontemoilirlande (j’y partage plus de tourbières en réalité, mais j’y partage aussi Dublin, bien évidemment 😉). D’autres sur la page Facebook du blog également. Allez y faire un tour !

 
Crédits Photos: Aurélie Gohaud

Nous vous recommandons
Aurelie Gohaud

Aurélie Gohaud

Je suis passionnée d’Irlande où je vis depuis 2003, également d’écriture, de grands espaces, et d’aventure. J’adore aussi aller à la rencontre des gens, et j’ai plaisir à partager ces passions sur mon blog ''Raconte-moi l’Irlande !''
0 Commentaire (s) Réagir