Vendredi 28 février 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Construction : zoom sur le marché du bâtiment en France !

Par Article Partenaire | Publié le 20/01/2020 à 14:45 | Mis à jour le 24/02/2020 à 11:58
eskimoz

Le secteur bâtiment et construction constitue un pôle économique majeur en France. Découvrez tout ce qu’il implique & ses perspectives d’avenir.

 

Le secteur du bâtiment et de la construction en France

Grandes infrastructures, résidences privées, bâtiments publics ou destinées à l’exploitation industrielle ou à l’entreposage de biens, le secteur du bâtiment englobe toute activité axée sur la construction de biens immobiliers. Véritable poids lourd de l'économie française et européenne, il totalise un chiffre d’affaires annuel surpassant les 170 milliards d’euros. Quels segments composent le secteur du BTP en France ? Et quelles en sont les évolutions, les tendances et les opportunités ? Focus !

Que recouvre le secteur du bâtiment et de la construction ?

L’industrie du BTP se divise en trois catégories principales qui sont la construction spécialisée, la construction et promotion immobilière et enfin, le génie civil et les travaux publics.

eskimoz

La construction spécialisée

Elle implique la réalisation du gros œuvre et du second œuvre d’un bâtiment. Le gros œuvre porte sur la construction proprement dite d’un immeuble. Il est question de tâches telles que la maçonnerie, le bétonnage, la charpenterie, la canalisation, les travaux de couverture, la zinguerie, les travaux de montage, le coffrage, etc. Seront sollicités divers professionnels comme Doka, leader du coffrage béton ou encore Spaciotempo, leader français du bâtiment industriel.

Dans le second œuvre, il s’agira de travaux d’équipements, d’installation électrique, d’isolation et d’autres finitions comme la pose du carrelage, la peinture, le bardage et le montage des murs intérieur. Ce marché attire une clientèle diverse : entreprises BTP, particuliers, syndicats de copropriété et toutes autres commandes privées ou publiques.

La construction et promotion immobilière

L’objet ici est la construction immobilière notamment de bâtiments résidentiels (maison individuelle, lotissement) et non résidentiels (industrie, bureau, commerce, école, centre de loisirs, exploitation agricole, etc.). Ensuite, la promotion immobilière a pour rôle de promouvoir l’achat des biens construits auprès de particuliers, investisseurs, du secteur privé ou de collectivités locales.

Les professionnels qui y interviennent sont les promoteurs immobiliers, les contractants généraux et d’autres métiers du bâtiment comme les architectes, experts financiers, spécialistes en BTP, bureaux d’études, etc.

Point essentiel : le marché de la construction doit aussi faire avec de nouveaux challenges pour assurer la rentabilité des coûts générés par les travaux et la promotion immobilière. Parmi ces nouveaux défis, les dépenses énergétiques des appartements aux locaux créés sont repensées. Depuis la loi de 2012 sur la réglementation thermique, les constructeurs ont pour objectifs d’assurer des performances énergétiques des bâtiments, tout en respectant la norme RT 2012 de la diminution de consommation des énergies renouvelables. Des comparateurs énergies indépendants sont parfois essentiels pour qu’ils prennent en compte ces réglementations, vous permettant de réaliser des économies d’énergie.

Le génie civil et les travaux publics

Ce secteur concerne les grands projets d’ordre public tels que la construction de barrages hydrauliques, viaducs, phares ou autoroutes, mais aussi des travaux très variés comme le forage, le réseau ferroviaire, le sondage du sol, le terrassement ou l’éclairage public. Ils nécessitent l’intervention de nombreux experts et ouvriers comme les ingénieurs en BTP, les conducteurs de travaux, les chefs de chantier, etc. Ce segment des BTP est essentiellement sollicité par les collectivités locales, les gestionnaires de réseaux, l’État et le secteur privé.

Quelles sont les tendances dans le milieu du BTP en France ?

Fin 2019, la Fédération française du Bâtiment (FFB) a dressé le bilan annuel et la conjoncture de l’industrie du bâtiment et de la construction. Elle rapporte qu’en 2019, l’activité du marché est finalement restée stable, ce qui contredit les prévisions plutôt pessimistes du début d’année. En effet, selon les chiffres de la FFB, le nombre d'opérations dans le secteur a progressé de 1,2% et 34.000 emplois ont été créés, alors que voilà un an, la même fédération prévoyait un petit repli en 2019.

Pourtant, c’est la 4e année de croissance de suite pour le secteur. Les ventes de maisons individuelles ont bondi de +5 % en 2019 et l’activité a été plutôt dynamique du côté de la construction de logements neufs. Selon la FFB, ce bond s’explique en partie grâce aux conditions de crédits qui ont été particulièrement favorables les derniers mois de l’année et à une victoire politique salutaire concernant le maintien du prêt à taux zéro (PTZ), une aide publique cruciale pour les entreprises du bâtiment.

Après une année 2019 moins rude que prévu, la FFB prévoit un "atterrissage en douceur" en 2020, pour l’industrie du bâtiment français et prédit une nouvelle progression de son activité (+0,8%). L’un des segments porteurs du bâtiment et de la construction est bien entendu celui de la rénovation et plus particulièrement de la rénovation énergétique. De plus en plus de chantiers naissent et les entreprises spécialisées dans ce secteur se portent plutôt bien.

Avec le nombre important de lancements de nouveaux programmes immobiliers et le marché de l'efficacité énergétique en plein essor, le secteur du bâtiment a assurément de beaux jours devant lui.

0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

Dakar Appercu
PORTRAIT

Riad Kawar, la tête dans les nuages depuis son plus jeune âge

Passionné de météorologie depuis son plus jeune âge, Riad a décidé de mettre sa passion au service de son pays d'adoption, le Sénégal et d'éveiller les esprits à un combat qui lui tient à coeur.