Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

PETITE ENFANCE – Tipps und Tricks, à la découverte de la perle rare (3ème volet)

Écrit par Lepetitjournal Cologne
Publié le 6 février 2012, mis à jour le 5 janvier 2018


Vous venez ou allez mettre au monde votre enfant et vous pensez déjà à la reprise de votre activité ? Dans ce dernier volet, la rédaction vous propose un aperçu des différents modes de garde de la région et vous livre quelques tuyaux pour booster votre recherche

Le Jugendamt (office pour la jeunesse), le Familienzentrum (centre pour la famille) de votre quartier ou encore les Tagesmuttervereine (regroupement de nounous) seront vos premiers contacts. Les coordonnées des Familienzentren et des Jugendämter du Land sont répertoriés sur internet, ici et là. Etablir un premier rendez-vous avec ces organismes est primordial et vous permet de définir plus précisément vos souhaits. Les communes ont l'obligation de fournir une place à tout parent qui désire reprendre une activité. Il est conseillé de visiter le plus tôt possible les Kitas ou les domiciles des nounous afin d'établir une demande en accord avec ses attentes et ses contraintes de travail. Votre employeur peut également jouer un rôle important dans votre recherche. Il n'existe pas encore dans votre entreprise un accord avec une quelconque Kita ou regroupement de nounous ? Vous avez plusieurs collègues qui ont aussi des enfants en bas âge ? N´hésitez pas à solliciter un soutien financier pour favoriser ces modes de garde. Votre entreprise peut obtenir des avantages fiscaux. Un autre aspect est la prise en charge d´une partie des frais de garde par votre employeur sans retenu d'impôts1.

Qui gardera mon enfant bien aimé ?
Les infrastructures d'accueil des tout-petits sont multiples. Les Kindergärten sont gérés par la commune, par l'église, par un gérant privé ou directement pas un regroupement de parents appelé Elterninitiative. Les deux premiers types sont souvent moins onéreux mais la liste d'attente est longue. Ils ferment généralement vers 16 h 30. Les Kitas privés sont plus chers (parfois deux fois le prix d'une Kita communale) mais ont leur spécificité comme l'apprentissage d'une deuxième langue ou encore des sorties plus régulières dans les parcs. Le nombre d´enfants par éducatrice est plus faible, le personnel plus qualifié. L'Elterninitiative est une crèche et/ou jardin d'enfants géré par des parents élus. Les heures d´ouverture sont adaptées aux besoins de chacun et les concepts pédagogiques de qualité. Ce type d´infrastructure exige une participation des parents non élus à des tâches diverses comme le jardinage, la comptabilité ou encore la garde des enfants.
Le domicile d´assistante maternelle est également un endroit accueillant. Certaines nounous se regroupent et proposent des activités en commun à l´instar des crèches familiales en France. La flexibilité et une plus grande disponibilité en sont les principaux attraits.
La jeune fille au-pair s'occupe aussi des enfants dès l´âge d'un an et convient parfaitement à ceux qui ont des horaires de travail variables. En échange du gîte et du couvert, vous tissez des liens avec une personne de confiance qui vous aide au jour le jour. Cela exige un logement avec une chambre supplémentaire et un budget minimum de 260 euros pour argent de poche. Cette personne travaille maximum 6 heures par jour ou 30 heures par semaine et possède un jour de repos.

Enfin, il existe en Allemagne des Mehrgenerationenhaüser (maison regroupant plusieurs générations). Ce sont des espaces où se rencontrent des volontaires de tout âge pour reconstituer l´ambiance dans les grandes familles il y a un siècle. On y trouve la garde d´enfants, l'aide aux personnes âgées ou pour entretenir un logement. Une liste de ces maisons est disponible ici. L'une d'entre elles propose des gardes de tous petits à Düsseldorf 2.

Quand Internet s'en mêle

 

Pour trouver le mode de garde idéal, il n'existe qu´un mot d'ordre : la communication. Faites connaître votre demande au monde entier ! Internet reste le moyen indispensable à vos démarches. Le Land met à disposition un moteur de recherche qui vous aide à trouver rapidement une Kita dans votre quartier. Des villes comme Cologne 3, Essen 4, Düsseldorf 5 ou Bonn 6 sont très bien documentées. Cultivez votre réseau en participant à des forums, qu'ils soient destinés aux expatriés francophones de votre Land comme connexion-française ou Expatblog, ou pour les jeunes parents allemands de votre commune. Pensez aussi aux activités qui favorisent les rencontres comme les bébés-nageurs, le PEKIP, le Musikgarten, les Krabbelgruppe ou la gymnastique. Plus vous annoncerez votre recherche, plus vite vous atteindrez votre objectif ! Les magazines Kidsgo ou Känguru vous résument les offres dans votre commune. Si le temps le permet, rencontrez d´autres mamans, voire des Tagesmütter sur les différentes aires de jeux de votre ville. Ces sorties multiples vous aideront à garder la bonne humeur tout en recherchant activement "votre perle".
Vous maîtrisez d'autres langues ? Pourquoi ne pas faire garder votre enfant dans une Kita hispano-allemande ou par une nounou parlant peu l'allemand mais parfaitement anglais ou polonais ? Des rencontres entre parents de même langue maternelle sont régulièrement organisées. N'est-ce pas là encore un moyen de se faire connaître ? La recherche d´un mode de garde peut donc s'avérer longue et fastidieuse. L'aborder avec patience et anticipation est sage. La booster en entretenant et activant son réseau est source de succès et de rencontres.

A.D.C (www.lepetitjournal.com/cologne) Lundi 6 février 2012

[1] http://www.familien-wegweiser.de/wegweiser/stichwortverzeichnis,did=96396.html
[2]http://www.mehrgenerationenhaeuser.de/coremedia/mgh/de/01__Mehrgenerationenh_C3_A4user/04__H   _C3_A4userinformationen/D_C3_BCsseldorf/Services/Service__Ang__Web__001392__1118,sourcePageId=63798.html
[3] http://www.koeln.kinder-stadt.de/index.html?kat=%2Fbetreuung.html%3Ftabellenname%3Dbetreuung
[4] http://essen.de/de/Rathaus/Aemter/Ordner_51/Startseite_GIS_KITAs.html
[5]  http://www.diakonie-duesseldorf.de rubrique Jugend und Familie    
[6] https://www3.bonn.de/kigan/kitasuche.html

A relire :

logofbcologne
Publié le 6 février 2012, mis à jour le 5 janvier 2018

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024