Isolation à la maison, fermeture des écoles, Chiang Mai impose de nouvelles règles

Par Catherine Vanesse | Publié le 15/11/2021 à 00:00 | Mis à jour le 16/11/2021 à 02:14
Photo : Catherine Vanesse - Pour Loy Krathong, les autorités de Chiang Mai invite le public à suivre les règles sanitaires en s’enregistrant via l’application de traçage CM Chana et en présentant un certificat de vaccination ou les résultats d’un test PCR ou ATK.
chiang-mai-regle-covid-loy-krathong

Pour faire face à l’augmentation de cas de coronavirus, Chiang Mai impose de nouvelles règles : fermeture des écoles, isolation à la maison, heures d’ouverture réduites dans les zones rouges. 

Depuis le début du mois d’octobre, la province de Chiang Mai connaît une augmentation du nombre de cas positifs au coronavirus suite à la découverte de foyers d’infection liés à plusieurs marchés du centre-ville. Ce dimanche 14 novembre, la province de Chiang Mai a enregistré 376 cas. Le nombre de décès du Covid-19 depuis le 5 avril 2021 est de 89 personnes. 

Pour faire face à l’augmentation de cas positifs au coronavirus, la province de Chiang Mai a décidé de fermer l’ensemble de ses établissements scolaires jusqu’au 30 novembre invitant une fois encore, les élèves et les professeurs à prolonger l’enseignement en ligne. 

Le casse-tête des zones rouges

Le Comité des maladies transmissibles de Chiang Mai a publié ce 11 novembre une carte de Chiang Mai avec les zones sous haute surveillance jusqu’au 24 novembre. Ces zones se concentrent dans les quartiers au nord du centre-ville de Chiang Mai (Santitham) et au sud (Chang Klan et Nong Hoi). Les résidents doivent se faire tester et vacciner contre le Covid-19. Il leur est également recommandé de ne pas sortir de leur zone et d’éviter de se rendre dans d’autres quartiers de la ville. 

Les marchés, épiceries, massages et restaurants doivent fermer à 22h. Les restaurants peuvent recevoir un nombre limité de clients : 50% de la capacité pour les lieux avec air conditionné et 75% pour les lieux ouverts. Il est toujours interdit de consommer de l’alcool dans les restaurants. 

zone rouge chiang mai
Le Département de la santé de Chiang Mai a publié une carte de Chiang Mai avec les zones où il y a le plus de cas de coronavirus. 

Ouverture reportée pour les bars

Centre d'Administration de la Situation Covid-19 (CCSA) a annoncé vendredi 12 novembre que les bars, discothèques, karaoké resteraient fermés jusqu’au 16 janvier 2022. A Chiang Mai, la colère se fait sentir chez les propriétaires de bars. 

“Nous sommes fermés depuis le mois d’avril, à chaque fois nous pensons voir une lueur d’espoir et à chaque fois nous sommes déçus, les autorités n’en ont rien à faire de nous voir crever. Nous n’avons pas le choix que d’ouvrir illégalement, j’ai besoin de manger, de payer mon staff, mon loyer”, s’insurge l’un d’entre eux sous couvert de l’anonymat. 

De son côté, la police de Chiang Mai a annoncé un renforcement des contrôles dans les restaurants et bars afin de s’assurer qu’ils ne servent pas d’alcool. 

Isolation à la maison

La province de Chiang Mai vient d’approuver une mesure pour que les personnes testées positives au coronavirus et ne présentant pas ou peu de symptômes doivent désormais s’isoler à la maison.

Jusqu’à présent, toutes personnes testées positives étaient placées en quarantaine dans un hôpital de campagne, dans des hopitels (à savoir des hôtels convertis pour les quarantaines et bénéficiant d’une assistance médicale) ou dans des centres d’isolation communautaire. 

Pour pouvoir s’isoler chez soi, il faut bénéficier d’une pièce séparée où la personne testée positive ou infectée au Covid-19 puisse être seule. Un contrôle quotidien se fera avec du personnel médical via téléphone ou Line afin de suivre l’évolution. Les personnes malades du Covid-19 et présentant des symptômes modérés se verront prescrire du Favipiravir. 

Pour encourager la population à se faire vacciner, il n’est plus nécessaire de s’inscrire en ligne, la ville de Chiang Mai a ouvert plusieurs centres de vaccination au centre commercial Central Airport, à l’Université de Chiang Mai (CMU Auditorium), au Centre de convention et des congrès, à l’hôpital Suanprung, à l’hôpital neurologique de Chiang Mai et à l’hôpital Mother and Child. 

Toutes les personnes de plus de 18 ans peuvent se rendre dans l’un de ces centres de vaccination afin de recevoir le vaccin Astrazeneca ou Pfizer. Pour les étrangers, il faut venir avec son passeport et une preuve de résidence dans la province de Chiang Mai tel qu’un contrat de location de maison ou d’appartement. 

Sur le même sujet
catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine s’est expatriée en Thaïlande de 2013 à 2022, collaborant avec des médias locaux ainsi que Lepetitjournal.com pour qui elle a notamment co-dirigé la rédaction de Chiang Mai de 2020 à 2022
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale