TEST: 3873

Allégement des restrictions et vaccination lente à Chiang Mai

Par La rédaction de Chiang Mai | Publié le 27/06/2021 à 00:00 | Mis à jour le 28/06/2021 à 03:09
Photo : Pour atteindre une immunité de 70%, la province de Chiang Mai doit vacciner 1,2 million de ses habitants
vaccination-chiang-mai

Avec moins de 10 cas d’infection au coronavirus par jour, la province de Chiang Mai a levé la plupart des restrictions tout en maintenant la quarantaine pour les personnes en provenance des zones rouges.

Depuis le 27 mai, la province de Chiang Mai enregistre moins de 10 cas d’infection au coronavirus par jour. Actuellement, seulement 38 personnes sont hospitalisées. 

Cette maîtrise de l'épidémie a poussé le gouverneur de la province, Charoenrit Sanguansat, à assouplir un certain nombre de restrictions.

Lundi 21 juin, il a annoncé que la consommation d’alcool dans les restaurants était désormais autorisée jusqu’à 21h. 

Quelques jours plus tôt, le 18 juin, les autorités de la province avaient confirmé que les événements pouvaient accueillir jusqu’à 200 personnes, les activités sportives, les centres commerciaux et les supermarchés pouvant fonctionner comme avant. Les bars et les lieux de divertissements doivent en revanche rester fermés et le port du masque reste obligatoire sur la voie publique. 

Selon des membres de l’Association des restaurants et bistrots de Chiang Mai, l’allégement des restrictions sur la consommation d’alcool viendrait de la ténacité de son président, Thanit Choomsang. Il s’est en effet présenté devant le gouverneur avec une lettre des membres de l’association réclamant la levée de l’interdiction de consommation d’alcool afin d’aider le secteur de la restauration. Quelques semaines plus tôt, Charoenrit Sanguansat avait annoncé que la consommation d’alcool ne serait permise qu’à partir du moment où la province aurait passé deux semaines sans enregistrer de cas d'infection. 

Charoenrit Sanguansat a néanmoins tenu à préciser que les mesures pourraient à tout moment être remises en place si le nombre d’infections venait à augmenter. 

Les autorités tiennent également à rappeler que la quarantaine reste obligatoire pour les personnes en provenance des zones à risques, en particulier de Bangkok, Samut Prakan, Pathum Thani, Nonthaburi, Nakhon Pathom, Samut Sakhon, ainsi que les provinces proches de la Malaisie que sont Yala, Narathiwat, Pattani, et Songkhla.

Une vaccination lente

Depuis le 7 juin, date du début de la campagne de vaccination au Covid-19 à l’échelle nationale, 125.584 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. 

39.041 personnes ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca et attendent la seconde, tandis que 86.543 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin Sinovac - dont 51.084 ont reçu les deux doses. 

Mardi 29 juin, les premiers Français de plus de 55 ans se rendront au Bangkok Hospital dans le cadre de la campagne de vaccination initiée par l’ambassade de France en Thaïlande. Le vaccin mis à la disposition de l’Ambassade par les autorités françaises est le vaccin unidose «Janssen» de Johnson et Johnson, homologué en France et en Thaïlande.

Avec une population totale dans la province de Chiang Mai de 1,7 million d’habitants, il faudrait pour ouvrir la province au tourisme qu’1,2 million de personnes soient vaccinées. 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale