De plus en plus d’Indiens apprennent le mandarin

Par Capucine Canonne | Publié le 21/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 21/10/2019 à 00:00
inde apprentissage education indien

Fait observé à Chennai : le nombre d’inscriptions dans des instituts privés enseignant le mandarin augmente de 20% par an. Parmi eux, principalement des hommes et femmes d’affaires et des étudiants.

 

Shiv Shankar Nayak, fondateur et directeur d'une école de langue à Chennai qui propose le mandarin l’a constaté encore cette année : « La demande d'apprentissage du chinois mandarin est en hausse en particulier chez les hommes d'affaires et les étudiants qui voyagent pour le commerce et les études supérieures en Chine. En dehors de cela, les entreprises recherchent également nos services pour éduquer leurs employés ».

Et ce n’est pas tout « L'Inde a besoin d'environ 10 000 interprètes chinois au cours des cinq à dix prochaines années. » En effet, de nombreux commerçants et hommes d’affaires se rendent à Pekin, Shanghai et Guangzhou et ont recours aux services d’interprètes sur place. Et cela peut coûter cher. « Entre 2 et 3% de la valeur totale de l’achat de marchandises en commission… » Déclare Suresh Krishn, promoteur urbain.

Les Indiens saisissent ainsi de belles opportunités d'avenir. 

Source : Times of India -

 

Capucine Canonne, journaliste spécialisée dans l'expatriation

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle travaille avec lepetitjournal.com international et lance en parallèle l'édition de Hanoï en 2023.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale