Samedi 4 décembre 2021
TEST: 3629

Un film tamoul pour représenter l'Inde aux nominations des Oscars 2022

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 26/10/2021 à 00:59 | Mis à jour le 26/10/2021 à 10:17
Koozhangal film présenté par l'Inde aux oscars 2022

Chaque année depuis 1958, l’Inde présente un film à l’académie des Oscars pour la nomination dans la catégorie “meilleur long métrage international”. En 2021, le comité chargé par la Fédération Indienne du Cinéma de sélectionner le film qui représentera l’Inde a choisi un film tamoul, Koozhangal (Galets) réalisé par PS Vinothraj dont c’est le premier long métrage.

S'il est sélectionné, le film sera en lice pour l'Oscar du meilleur long métrage international 2022. 

 

Dernièrement, l'Inde a présenté en 2020, Jallikattu réalisé par Lijo Jose Pellissery et dont les dialogues sont en malayalam et en 2019, Gully Boy réalisé par Zoya Akhtar et dont les dialogues sont en hindi. Mais ni l’un ni l’autre n’ont fait partie de la sélection de l'Académie des Oscars.


Peu de succès pour l’Inde aux nominations pour les Oscars

Seulement trois films indiens ont été nominés par l'Académie des Oscars pour l’Oscar du “meilleur long métrage international” :

  • Lagaan (2001), réalisé par Ashutosh Gowariker et dont les dialogues sont en hindi,
  • Salaam Bombay (1989), réalisé par Mira Nair et dont les dialogues sont en hindi, (le film a remporté la caméra d’or au festival de Cannes 1988)
  • Mother India (1958), réalisé par Mehboob Khan et dont les dialogues sont en hindustani.

Aucun film indien n'a jamais remporté un Oscar jusqu'à présent.

 

 

Le compositeur tamoul Allah Rakha Rahman est le seul Indien à avoir été récompensé plusieurs fois :

  • Oscar de la meilleur musique de film pour Slumdog Millionaire en 2009
  • Oscar de la meilleure chanson originale avec le parolier Gulzar pour Jay Ho dans Slumdog Millionaire en 2009

 


 

Les autres lauréats sont :

  • La styliste Bhanu Athaiya, Oscar de la meilleure création de costumes pour le film Gandhi en 1983 
  • Le réalisateur bengali Satyajit Ray, Oscar honoraire pour son immense œuvre cinématographique en 1992
  • Resul Pookutty, Oscar du meilleur mixage de son pour Slumdog Millionaire en 2009
  • Le réalisateur anglais d’origine indienne, Asif Kapadia, Oscar du meilleur film documentaire pour Amy en 2016.

 

De plus, trois Indiens ont reçu l’Oscar honoraire de la réussite scientifique et technique : 

  • Rahul Chandrakant Thakkar en 2016 pour la conception révolutionnaire de la plateforme numérique de DreamWorks Animation Media Review System
  • Cottalango Leon, conjointement avec Sam Richards et J. Robert Ray en 2016 pour la conception, l'ingénierie et le développement continu de la technologie itView de Sony Pictures Imageworks.
  • Vikas Sathaye, avec les Néo Zélandais Brad Hurndell, John Coyle et Shane Buckham en 2018 pour le concept, la conception, l'ingénierie et la mise en œuvre du système de caméra Shotover K1 qui a permis d'obtenir de nouveaux plans aériens.


 

Koozhangal, un film sur la dureté de la vie dans les villages du sud de l’Inde

Koozhangal raconte le voyage d'un père alcoolique, Ganapathy accompagné de son fils Velu, pour retrouver sa femme qui a quitté la maison. À travers leurs yeux, nous découvrons la vie dans un village du district de Madurai dans le sud de l’Inde frappé par la sécheresse.

Cette année, Koozhangal a remporté le prestigieux Tiger Award, la plus haute distinction de la 50e édition du Festival international du film de Rotterdam 2021.

 

 

 

Nous vous recommandons
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir