Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 3629

Petite enquête sur la consommation de sodas en Inde

Par Annick Jourdaine | Publié le 16/06/2021 à 01:00 | Mis à jour le 16/06/2021 à 11:20
un soda

Alors que dans beaucoup d’autres pays d’Asie, Coca cola et  Pepsi sont présents sur tous les supports publicitaires et dans le moindre de petit commerce, il semble à première vue que l’Inde se tienne à l’écart de cette domination sur le marché des sodas. Qu’en est-il exactement ?

 

Quels sont les principaux sodas vendus en Inde ?

En observant de près les rayons des boutiques de rue de Chennai (quand on pouvait le faire !), notre liste de sodas comporte au moins une douzaine de marques différentes, variant couleurs et goûts.

  • THUMBS UP un soda cola dont l’étiquette précise « avec un léger goût de noix d’arec »
  • LIMCA une limonade citronnée
  • CITRA aux citrons verts
  • FROOTI à la pulpe de mangue
  • MAAZA à la mangue également. Serait produit avec de la mangue Alfonso
  • APPY FIZZ , jus de pomme gazéifié
  • MIRINDA, gazeux à l’orange
  • MOUTAIN DEW au goût d’agrumes
  • SLICE au goût de mangue
  • SPRITE
  • FANTA
  • 7UP

La liste n’est pas exhaustive et mélange des produits commercialisés dans le monde entier (par les géants américains Coca Cola et Pepsi) et d’autres qui paraissent typiquement indiens.

 

soda thumbs up consommation en Inde

 

limea inde consommation sodas

 

Un marché du soda devenu un enjeu politique pendant plusieurs décennies en Inde

Cette diversité est le résultat de la politique économique du pays depuis la fin des années soixante-dix. A cette époque, le Socialist Janata Party qui vient de gagner les élections en évinçant Indira Gandhi exige que toutes les entreprises étrangères cèdent 40 % de leur capital à des investisseurs indiens. Pour Pepsi et Coca Cola, la mesure se double de l’obligation de rendre publiques leurs formules de production. Les deux sociétés visées décident donc d’abandonner toute activité en Inde.

Une multitude de petites entreprises locales et régionales se lancent alors sur le marché des boissons sucrées non alcoolisées. Certaines de leurs productions figurent dans notre liste comme THUMBS UP, LIMCA, CITRA, FROOTI, MAAZA … Début des années quatre-vingt dix, changement d’orientation politique, libéralisation du marché et ouverture totale aux capitaux étrangers ; Coca et Pepsi sont de retour. En quelques années, ils rachètent la plupart des entreprises indiennes et représentent aujourd’hui 80 % du marché des sodas. Le seul concurrent indien encore actif et puissant est le groupe alimentaire PARLE, créé en 1929 à Mumbai, qui dans notre liste est propriétaire de FROOTI et APPY FIZZ. La société détient également la marque d’eau BISLERI. Les autres marques de notre liste appartiennent toutes au duo Coca/Pepsi (6 Coca et 4 Pepsi). A noter, une petite exception dans le panorama du marché actuel : BOVONTO, une boisson gazéifiée à goût acidulé de raisin et cola, produite par une des rares entreprises ayant survécu à l’assaut de Coca et Pepsi. La firme est installée dans le Tamil Nadu et ses ventes restent très locales.

 

coca cola en inde consommation india

 

Malgré leur grand succès commercial, la vie des deux grandes multinationales américaines n’est pas toujours simple en Inde. A plusieurs reprises, elles ont été mises en cause par des ONG, par des groupes de paysans ou des politiques. En 2006, le Kerala et six autres états ont interdit la production et la vente de Coca Cola jugé nocif en raison d’un taux de pesticides intolérable. En 2016, Coca Cola et Pepsi sont accusés de surexploiter les ressources d'eau locales, en particulier dans le Tamil Nadu alors que sévit une grande sécheresse mettant en péril l’agriculture (une usine Coca Cola est installée dans le district de Tirunelveli à l’extrême sud de l’état).  

 

Un marché du soda en forte croissance mais ébranlé par la crise sanitaire ?

Malgré la méfiance d’une partie de la population et du pouvoir politique, Coca Cola et Pepsi sont bien aujourd’hui les leaders du marché indien qui représente pour ces sociétés une source de progression importante. Entre 2014 et 2019, la consommation de boissons commercialisées non alcoolisées en Inde a augmenté de 25 %. Les enfants, adolescents et trentenaires consomment de plus en plus de sodas. Cela va de paire avec leur attirance pour les burgers et pizzas partagés entre amis dans les restaurants à la mode.

 

consommation sodas india inde coca cola

 

Mais le bel optimisme des responsables de Coca quant à la croissance indienne va-t-il est mis en cause par la crise sanitaire ? Aux dires de certains, le confinement et les restrictions d’approvisionnement ont amené une partie de la population à retrouver et apprécier les bonnes vieilles traditions :  un Lime soda, sucré ou salé, fait à la maison avec le jus de citrons frais ; une bonne eau chaude parfumée d’épices… . C’est meilleur pour la santé !

Au fait, savez-vous qui sont les plus grands consommateurs de Coca au monde ? Les Mexicains avec 160 litres par personne et par an. Mieux que les Américains qui avalent 99,5 litres par an. Les Français sont de petits joueurs avec 22,7 litres. Nous n’avons pas pu nous procurer le chiffre correspondant à l’Inde mais c’est bien inférieur à celui de la France.

 

Nous vous recommandons
annick jourdaine

Annick Jourdaine

Annick vit à Chennai depuis septembre 2019. L'écriture est pour elle le moyen de prendre du recul et de digérer les émotions que ses yeux et oreilles grand ouverts sur le monde indien provoquent.
0 Commentaire (s) Réagir