Samedi 15 mai 2021

[La p’tite actu de Pondichéry] Un vêtement, des allures

Par Valérie Pasquier Schaub-Golaz | Publié le 10/04/2021 à 01:00 | Mis à jour le 10/04/2021 à 01:00
dhoti pondichéry india inde hommes men clothes 4

A Pondichéry, pendant que les femmes se promènent avec leurs saris, les hommes vont aussi voir la mer, respirer l'air marin et faire de la marche rapide, du début de la promenade à la fin jusqu'à la statue de Dupleix, tout en passant par celle de Gandhi. Belle promenade, le tout fait 1,3 km.

 

dhoti india inde pondichéry

 

Un véritable défilé de mode s’offre à moi ! Mon œil remarque évidemment l'effervescence des couleurs des saris mais aussi les hommes en dhoti. J'aime ce vêtement et ces différentes allures. Son côté chic tout blanc avec une bande dorée qui descend de la taille aux pieds. Il y a aussi le dhoti traditionnel, avec son tissu de madras rayé ou dans les bleus ou même les oranges safran.

dhoti india inde pondichéry

 

Le dhoti est un vêtement masculin qui se porte long mais aussi court, avec un savant geste de pliure au niveau du genou. Une simple cordelette en coton, une chemise manches courtes ou longues viennent compléter la tenue (pour cacher notamment les tours donnés au tissu autour de la taille pour le faire tenir.) Mettre un dothi nécessite un petit apprentissage pour le pliage car le tissu est normalement très long pour éviter la transparence. L'ouverture est devant mais un peu décalée comme un paréo, afin de permettre de marcher facilement. Aujourd'hui le dothi se modernise avec une ceinture Velcro à la taille pour le régler et le fixer plus facilement. Une poche peut parfois être cachée à l’intérieur pour quelques sous et le portable.

 

dhoti india inde pondichéry

 

Il est encore très répandu en Inde du sud au Tamil Nadu, au Kerala et au Karnataka (Cela dit le short et le pantalon sont entrain de le remplacer dans les villes, surtout chez les jeunes …) Le Dhoti peut se porter tous les jours mais aussi pour de grands événements comme les mariages ou les réunions dans des clubs. Par ailleurs, toutes les castes indiennes peuvent le porter, des politiciens, aux ouvriers, en passant par les commerçants ou les Brahmanes. Pour la petite histoire, ce serait Gandhi qui aurait remis ce vêtement typique à l'honneur en le portant pour marquer sa proximité avec l'homme du commun. Il avait même filé et tissé lui-même son dhoti !
 

Nous vous recommandons

valérie Pasquier

Valérie Pasquier Schaub-Golaz

Valérie Pasquier Schaub-golaz travaille sur plusieurs travaux photographiques, elle vit actuellement à Pondichéry où elle photographie la rue.
0 Commentaire (s)Réagir