Soirée réussie de dégustation du Beaujolais nouveau 2022 à Pondichéry

Par Anaïs Pourtau | Publié le 29/11/2022 à 01:00 | Mis à jour le 29/11/2022 à 08:27
Les invités de la soirée beaujolais nouveau 2022 au Consulat de France de Pondichéry

Le Beaujolais nouveau est arrivé le jeudi 17 novembre en France et le vendredi 18 novembre 2022 à Pondichéry ! Pour la 6ème année, dans le cadre de « Tastin’France in India », l’Alliance Française de Pondichéry, appuyée par le Consulat de France, a organisé une soirée de dégustation du Beaujolais nouveau 2022.

 

La Consule générale de France, le directeur et le président de l'Alliance Française à Pondichéry
La Consule générale de France à Pondichéry entourée par le nouveau directeur et le président de l’Alliance française de Pondichéry

 

Ce fut l’occasion de partager et de faire connaître un “des joyaux de la culture française”, l’art du vin, à des invités indiens et français. Un moment de convivialité durant lequel se sont côtoyés les différentes communautés qui œuvrent tout au long de l’année à rendre vivants et dynamiques les échanges culturels. 

Le Beaujolais nouveau offert à la dégustation, ce soir là, a obtenu la médaille d’or du trophée du Beaujolais nouveau de Lyon, délivré par l’Union des Œnologues de France.

 

 

« Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves: le Rhône, la Saône et le Beaujolais. » Léon Daudet. Un de ces fleuves, semblerait-il, a pris la route des Indes.

Depuis 1985, le Beaujolais nouveau sort en France le troisième jeudi du mois de novembre. A minuit comme le veut la tradition, le tonneau de primeur est mis en perce à Beaujeu, la ville située au centre du vignoble dans le département du Rhône qui a donné son nom au vin. Le vin primeur, issu des cépages de gamay, est produit sur l’ensemble du terroir d’appellation des Beaujolais et Beaujolais-villages, soit sur une zone située entre Mâcon au nord et Lyon au sud.

 

Affiche annonçant l'arrivée des vins nouveaux du Beaujolais

 

La moitié de la production de vin part à l’exportation. Le Japon en est le principal client importateur avec 3,6 millions de bouteilles, soit 41% des exportations devant les États Unis et le Royaume Uni.

 

La production de vin en Inde

Les premières traces de la viticulture en Inde remontent à la civilisation harappéenne dans la vallée de l’Indus il y a 4000 ans. Mais, l’Inde s’est réellement lancée dans la production de vin depuis les années 1990. Les vignobles indiens se situent essentiellement sur les plateaux, entre Nashik et Pune dans le Maharashtra et vers Bangalore dans le Karnataka.

À Nashik, le groupe Moët Hennessy a lancé une version indienne de Chandon, un vin pétillant qui fait penser au Champagne, très agréable au palais.

 

L'importation des vins français en Inde

En Inde, les taxes élevées (150%), les problèmes culturels, les restrictions de commercialisation d’alcool et les difficultés de stockage entravent l’importation des vins venus de France. Néanmoins, un changement s’opère peu à peu et, depuis 2019, les importations de vins français ont connu une légère augmentation. Plus de 80% de la consommation nationale de vin se concentre dans la région du Maharashtra et du Karnataka.

Rappelons que la publicité pour les alcools est interdite en Inde.

 

Sonal Holland, une des cinquante femmes les plus puissantes du secteur du luxe indien, a repris la branche caviste de l’enseigne Premium Foodhall (enseigne alimentaire haut de gamme). Selon elle :

 

Les jeunes indiens (30-35 ans), ceux qui ont voyagé et notamment les femmes, semblent adopter et apprécier les valeurs et les goûts du monde occidental, le vin rouge, par exemple, représente 65 à 70 % de la consommation.

 

Les références françaises pour les Indiens sont essentiellement des vins du Languedoc, du sud de la France et du Bordelais.

 

Les invités du Beaujolais nouveau à Pondichéry

Etaient invitées pour fêter l’arrivée du Beaujolais nouveau à Pondichéry, trois personnalités qui œuvrent pour promouvoir le vin en Inde : Ravi Viswanathan, Cavaliere Subhash Arora et Chinmaya Arjun Raja.

 

Ravi Viswanathan, Subhash Arora et Chinmaya Arjun Raja avec la Consule de france à Pondichery
Ravi Viswanathan, Cavaliere Subhash Arora et Chinmaya Arjun Raja avec la Consule générale de France à Pondichéry

 

Ravi Viswanathan, un Français né à Pondichéry mais qui a grandi en France est actuellement le Directeur de Grover Zampa Vineyards et collectionneur passionné de vins. C’est en France qu’il a forgé sa culture gustative. Grover Zampa Vineyards est le deuxième plus grand producteur de vin en Inde après Sula Vineyards qui possède 60% des parts du marché de la production de vin indien.

La marque Grover a remporté 129 prix internationaux depuis 2013.

 

Cavaliere Subhash Arora, président de l’Indian Wine Academy, éditeur de The Wine magazine (Delwine) et promoteur de l’Indian Wine Day, fait la promotion de la culture du vin en Inde depuis 25 ans. L’Indian Wine Day est célébré chaque année dans toute l’Inde et à Londres le 16 novembre, dans des hôtels et restaurants participants. Il s’agit de promouvoir et déguster du vin indien associé à un menu gastronomique.

 

Chinmaya Arjun Raja a créé le Chennai Wine club ainsi qu’un centre d’enseignement et de dégustation du vin. Il publie différents magazines concernant le vin et est le premier à avoir initié, au Tamil Nadu, une éducation au plaisir du vin en organisant des événements et des cours sur le vin depuis les années 2000.

 

Sur le même sujet
anais Pourtau 2

Anaïs Pourtau

Anaïs est éducatrice spécialisée auprès d'adolescents. Pendant ses voyages, elle tombe en amour pour l'Inde et ses paradoxes. Elle décide de s'installer à Pondichéry en 2020 et participer à l'aventure lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale