Jeudi 26 novembre 2020

[UPDATE] De nouvelles manifestations en Inde suite à un viol collectif

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 26/10/2020 à 01:00 | Mis à jour le 26/10/2020 à 01:00
femme india inde

Fin septembre, une jeune femme succombait à ses blessures, suite à une violente agression sexuelle dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde. C'est le 2nd décès en quelques jours, de quoi faire monter une grande colère en Inde. Des manifestations sont à prévoir dans les grandes villes du pays.

 

La jeune femme, âgée de 22 ans, était issue de la communauté dite des « intouchables », et donc considérée comme au plus bas de l’échelle sociale bien que le système de castes ait été officiellement aboli. Les suspects ont été arrêtés et une enquête est en cours…Son décès fait écho à celui d’une autre jeune fille de 19 ans, violée mi-septembre à 500km de là. Partie dans les champs, elle avait été découverte plus tard blessée et paralysée; elle n'a pas survécu à son calvaire. 

Des manifestations ont déjà eu eu lieu au début du mois d'Octobre et sont encore à prévoir dans tout le pays dans les jours à venir. Si la plupart des rassemblements début Octobre se sont déroulés pacifiquement, la police a dû affronter des manifestants à New Delhi. Le Congrès national indien, principal parti d'opposition, et les groupes de femmes ont appelé à des manifestations nationales les 26 et 29 octobre. Les manifestants sont en colère contre les crimes commis mais cette colère est aussi alimentée par des rumeurs selon lesquelles la police de l'Uttar Pradesh aurait forcé l'incinération de la victime décédée sans le consentement de la famille.

Lepetitjournal.com de Chennai rappelle qu'il subsiste un risque de troubles localisés pendant les manifestations. La police est susceptible d'utiliser des mesures telles que des matraques et des canons à eau pour disperser tout rassemblement indiscipliné. Bien qu'aucune manifestation n'ait été confirmée, voici de potentiels points de rassemblements les 26 et 29 Octobre  :

  • Bangalore (État du Karnataka) : Freedom Park et Mysore Bank Circle
  • Chennai (État du Tamil Nadu) : Chepauk Guest House, autour du Fort St George et de Valluvar Kottam
  • Hyderabad (État de Telangana) : Dharna Chowk et GST Bhavan
  • Kolkata : Park Circus Maidan, Esplanade, Trinamool Bhavan
  • Mumbai : Azad Maidan, la statue de Gandhi
  • New Delhi : Porte de l'Inde, monument Jantar Mantar et Ramleela Maidan

Source : SOS International

 

Nous vous recommandons

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Chennai ?

DÉCOUVERTE

Tamil Nadu : Les ruines d’une forteresse dans les collines de Jawadhu

Des ruines ont été retrouvées au sommet des collines de Jawadhu, dans le nord de l’Inde. Comment se fait-il qu'il y ait des ruines d'une ancienne structure rocheuse au cœur des collines ?

Vivre à Chennai

LE SAVIEZ-VOUS

3 infos pour comprendre le fuseau horaire singulier de l’Inde

+3h30 l’été, +4h30 l’Hiver : c’est le décalage horaire entre la France et l’Inde D’où vient cette petite demi-heure supplémentaire ? Le continent a-t-il plusieurs fuseaux au vu de sa taille ?