TEST: 3629

Un site web pour acheter et vendre des déchets

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 17/12/2019 à 01:30 | Mis à jour le 17/12/2019 à 01:30
Photo : Décharge de Perungudi à Chennai en cours d'assainissement
Perungudi décharge chennai

www.madraswasteexchange.com. C’est la nouvelle plateforme à disposition des acheteurs et vendeurs de tous types de déchets à Chennai.

Greater Chennai Corporation (La corporation municipale de Chennai) a lancé la semaine dernière la 1ère plateforme en ligne pour le commerce de déchets. Le site est à l’essai pendant les 3 prochains mois mais les créateurs sont très confiants sur l’avenir de celui-ci :  Grâce à lui, toute personne ou organisme pourra acheter des produits recyclés, mais aussi des déchets électroniques, ou encore des déchets issus des jardins ou de l’alimentation (qui permettent ensuite aux entreprises de fabriquer du charbon, du biocarburant etc…). Le concept va ainsi aider à atteindre un objectif à long terme de réduction de déchets  envoyés aux décharges en adoptant le concept d'une économie circulaire. Les responsables du projet espèrent l’étendre rapidement à d’autres villes de l’Etat.

 

plateforme gestion déchets chennai madras

 

Aujourd’hui, on estime que la ville de Chennai produit près de 3 200 tonnes de déchets solides par jour. Il existe deux principales décharges de la ville : Kodungaiyur, dans le nord, et Perungudi dans le sud. La première contiendrait, selon les estimations de la Chennai Corporation, 12 millions de m3 de déchets (une accumulation de 30 ans). Quant à la seconde, elle contiendrait 6 millions de m3 de déchets urbains solides. Selon une étude réalisée en 2016, les déchets biodégradables déversés à Kodungaiyur représentent 52 % du total des déchets, plus de 30 % à Kodungaiyur sont recyclables, 17% sont inertes et 0,2% sont dangereux. Dans la décharge de Perungudi, 53% des déchets sont biodégradables, 32% recyclables, 15% sont inertes et 0,2% sont dangereux. En février 2019, l’Etat annonçait l’assainissement et remise en état de ces deux décharges.

Sources : Times of India & The Hindu

 

Sur le même sujet
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale