TEST: 3629

Inde : Une femme de 28 ans, “intouchable”, maire de Chennai

Par Annick Jourdaine | Publié le 08/03/2022 à 01:05 | Mis à jour le 08/03/2022 à 01:05
Photo : L R Shankar

Femme maire Chennai Tamil Nadu

Le 4 mars dernier, une femme a été élue maire de Chennai ! Elle se nomme R. Priya, elle a 28 ans et elle est « intouchable » !

 

La nouvelle maire de Chennai, membre du parti au pouvoir dans le Tamil Nadu

R. Priya a été élue sous l’étiquette DMK, le parti du Chief minister Staline (Ndlr : A la suite des élections de février, le parti de Staline a gagné dans 153 des 200 districts qui quadrillent la ville de Chennai.). C’est une habitante des quartiers nord de Chennai. Elle est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en commerce. Elle est mariée et mère d’une petite fille de quatre ans. 

 

R Priya femme maire de Chennai

 

Pour sa première prise de parole, R. Prya a déclaré : 

 « Ma priorité sera le développement des routes. De nombreux quartiers ont de mauvaises routes. Pendant la pluie, il y a des inondations. Nous avons besoin de drainer les eaux pluviales de manière plus efficace. 

Je vais aussi mettre l'accent sur la propreté. Je viens du nord de Chennai où la propreté est un problème civique. Je prendrai des mesures pour améliorer la propreté dans chaque quartier. Je prendrai également des mesures pour faciliter l'emploi des femmes ».  

 

Les femmes prennent le pouvoir au Tamil Nadu

L’affirmation est abusive mais un vent de révolution féminine souffle sur le Tamil Nadu si l’on considère les résultats des dernières élections pour les Conseils municipaux de février. 

R. Priya, la nouvelle maire de Chennai, n’est pas la seule femme à assumer une telle fonction. Ainsi, les mairies de Tambaran (au sud de Chennai), Kancheepuram, Cuddalore (Gondelour au sud de Pondichery), Vellore… sont aujourd’hui dirigées par une femme.  Au total, 11 postes de maire sur les 20 gagnés par le parti DMK ont été attribués à une femme.  

 

 

 

 

 

 

annick jourdaine

Annick Jourdaine

Annick vit à Chennai depuis septembre 2019. L'écriture est pour elle le moyen de prendre du recul et de digérer les émotions que ses yeux et oreilles grand ouverts sur le monde indien provoquent.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale