TEST: 3629

Des cas suspects de coronavirus dans le Tamil Nadu

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 05/03/2020 à 05:17 | Mis à jour le 05/03/2020 à 11:26
tamil nadu coronavirus

4 personnes seraient atteintes du virus dans l’Etat du Tamil Nadu (3 à Trichy et 1 à Coimbatore), dont un enfant de 2 ans. Ils ont été isolés.

Les autorités sanitaires ont indiqué que le jeune de Coimbatore, un étudiant en recherche au Japon, a pris l'avion via Singapour et a atterri à Chennai le 26 février. Il a ensuite pris un train pour Coimbatore. Il présente depuis son arrivée des symptômes de la grippe, notamment des douleurs à la gorge et de la fièvre. Il a été admis à l'hôpital mercredi, les symptômes n'ayant pas disparu. Il est sous strict contrôle médical, selon les autorités sanitaires.

Pendant ce temps à Trichy, trois personnes, dont un garçon de deux ans qui a pris l'avion depuis la Malaisie, ont été admises à l'hôpital gouvernemental mardi soir après avoir présenté des symptômes de Covid-19.

À Madurai et dans les districts du sud, aucune nouvelle hospitalisation n'a été signalée.

A ce jour,  96 729 passagers ayant atterri aux aéroports de Chennai, Trichy, Madurai et Coimbatore ont été examinés pour détecter l'infection. Parmi eux, 1 292 passagers ont été mis en quarantaine à domicile jusqu'à mardi, tandis que cinq personnes sont en quarantaine à l'hôpital. Chennai est en tête du nombre de personnes mises en quarantaine à domicile jusqu'à présent, suivi de Ramanathapuram, Coimbatore et Nagapattinam.

 

Rappel des restrictions de voyage en cours

  • Tous voyageurs voulant se rendre en Inde doivent reconfirmer leur itinéraire, leur statut de visa et la faisabilité générale du voyage dans le pays avant leur départ. Des restrictions sont en effet mises en place aux voyageurs détenteurs de passeports de l'Italie, de l'Iran, du Japon, de la République populaire de Chine (RPC) et de la Corée du Sud.
  • Tous les visas réguliers, y compris les visas électroniques, délivrés le 3 mars ou avant cette date aux voyageurs titulaires de passeports italiens, iraniens, sud-coréens ou japonais qui ne sont pas entrés en Inde sont suspendus.  Les facilités de visa à l'arrivée pour les ressortissants japonais et sud-coréens sont également suspendues.
  • Tous les visas ordinaires, y compris les visas électroniques, délivrés le 5 février ou avant cette date aux voyageurs titulaires d'un passeport de la République populaire de Chine restent suspendus.  Ces restrictions ne sont pas applicables aux titulaires de passeports de Hong Kong , de Macao et de Taïwan.
  • Tous les visas réguliers, y compris les visas électroniques, délivrés aux autres ressortissants étrangers qui se sont rendus en République populaire de Chine, en Iran, en Italie, en Corée du Sud et au Japon le 1er février ou après cette date et qui ne sont pas entrés en Inde sont suspendus. 
  • Exemptions :  Les diplomates, les titulaires de la carte de citoyenneté indienne à l'étranger (OCI), le personnel navigant et les fonctionnaires des Nations unies, ainsi que les fonctionnaires d'autres organismes internationaux sont exemptés. Toutefois, ces voyageurs sont tenus de se soumettre à un examen médical à leur arrivée.

Le ministre de la Santé a déclaré le 4 mars que les passagers de tous les vols internationaux entrants (quel que soit leur port de départ) seront désormais soumis à un contrôle médical à leur arrivée dans le pays. Des mesures de contrôle sanitaire ont été mises en place dans 21 grands aéroports. Des mesures de dépistage sont également en place dans 12 grands ports maritimes, 65 petits ports maritimes et à tous les points de passage de la frontière terrestre, notamment avec le Népal.

En outre, tous les passagers arrivant en Inde par des vols internationaux devront remplir un formulaire d'autodéclaration et communiquer leur historique de voyage aux fonctionnaires de tous les points d'entrée. Les voyageurs présentant des symptômes de l'infection seront séparés et dirigés vers des installations d'isolement.

Sources : times of India et SOS international

 

Sur le même sujet
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale