Vendredi 21 janvier 2022
TEST: 3629

Le chef de l'état-major militaire indien meurt dans un accident d'hélicoptère

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 08/12/2021 à 17:31 | Mis à jour le 09/12/2021 à 11:23
le general bipin rawat chef de l'état-major militaire indien

Le chef de l'état-major militaire indien, le général Bipin Rawat, son épouse et 11 autres personnes ont été tués dans un accident d'hélicoptère près de Coonoor, dans le Tamil Nadu, le 8 décembre, a déclaré l'Indian Air Force. L'hélicoptère transportant le général Rawat s'est écrasé à environ 10 km de la route la plus proche tuant 13 personnes à bord. Un seul survivant, est soigné pour ses blessures à l'hôpital militaire de Wellington, a déclaré l'IAF.

 

Les messages de condoléances n'ont cessé de se succéder depuis la confirmation du décès du général.

 

 

Premier chef de l'état-major militaire indien

Le général Bipin Rawat, né le 16 mars 1958 dans l'État de l'Uttarakhand, avait la réputation d'être un soldat dur et un commandant inspirant. Ces derniers mois, le général s'est concentré sur la modernisation de l'armée.

Décoré maintes fois, le général Bipin Rawat avait servi à plusieurs reprises sur la ligne de frontière entre l'Inde et le Pakistan, la LOC (Line of Actual Control), mais aussi à la frontière avec la Birmanie où il est connu pour avoir affaibli une insurrection séparatiste. Il a été en poste au Congo dans le cadre de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en république démocratique du Congo (Monusco).

Le général Bipin Rawat était le premier à avoir été nommé chef de l'état-major militaire indien, un poste  créé en 2019 par le gouvernement de Narendra Modi. Il avait pris ses fonctions le 1er janvier 2020. Auparavant, le général était le chef d'état-major de l'armée de terre indienne, une armée d'1,3 millions d'hommes.

 

L'accident n'est pas le premier en Inde

Le tragique accident d'hélicoptère du 8 décembre 2021 dans le Tamil Nadu vient s'ajouter à une liste d'accidents mortels. Les prévisions météorologiques indiquaient des nuages bas, une forte humidité et une pluie légère.

 

L'hélicoptère dans lequel le général Rawat et 13 autres personnes ont perdu la vie était un hélicoptère russe Mi-17V5, l'un des hélicoptères de transport militaire les plus sophistiqués. Cependant, la flotte vieillissante de l'armée de l'air indienne est souvent tenue responsable du nombre élevé de crashs.

En 2017, sept militaires ont été tués dans un crash dans l'État d'Arunachal Pradesh, dans le nord-est du pays. L'hélicoptère effectuait une sortie d'entraînement.

Un an auparavant, un autre de ces hélicoptères s'était écrasé immédiatement après son décollage lors d'un exercice militaire dans l'État septentrional d'Uttarakhand. Aucune victime n'avait été signalée.

 

Le 2 septembre 2009, un hélicoptère transportant le Chief Minister de l'Andhra Pradesh s'était écrasé dans les collines près de Kurnool. Les conditions météorologiques étaient mauvaises.

 

 

Le décès du général Bipin Rawat laisse un vide au sommet de l'armée indienne. Ce dernier avait pour mandat de réformer l'armée et de créer de la synergie dans le fonctionnement des différentes armées en termes de logistique, de communication... Ce processus risque d'être retardé par la perte de l'homme qui avait été choisi par le gouvernement pour le mettre en œuvre selon le quotidien The Hindu.

 

Nous vous recommandons
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Chennai ?

DÉCOUVERTE

Le SIKKIM, un paradis indien 

Christine Sigot nous fait partager son enthousiasme pour le SIKKIM, petit état indien blotti dans les contreforts himalayens, qu’elle a découvert avec son mari pendant les fêtes de fin d’année 2021.