TEST: 3629

5 réactions étonnantes (parfois inquiétantes) au Coronavirus en Inde

Par Capucine Canonne | Publié le 23/03/2020 à 01:00 | Mis à jour le 23/03/2020 à 01:00
coronavius India

Le virus nous inonde de toute part de vidéos, photos, articles, et conseils plus ou moins sérieux. Lepetitjournal.com Chennai en profite pour raconter 5 réactions en Inde à l’épidémie pour le moins…insolites, voire déroutantes, et même parfois inquiétantes.

 

1 – Des hindous boivent de l’urine de vache pour se protéger

La semaine dernière,  l’AFP rapportait que des dizaines de dévots hindous ont, au cours d'une fête à New Delhi, bu de l'urine de vache, persuadés que ce breuvage les protègerait contre le Cpvid-19. [Pour rappel, la vache est considérée pour beaucoup comme un animal sacré en Inde]. Si cette information peut faire sourire, elle devient moins rassurante quand on apprend que, quelques jours avant, un député du Bharatiya Janata Party (BJP) du 1er ministre Modi, avait suggéré que l'urine et les bouses de vache pouvaient soigner la maladie due au coronavirus.

 

remède urine vache inde

 

2 – Des policiers dansent pour sensibiliser aux gestes d’hygiène

La police de la ville de Thiruvananthapuram, dans le sud de l'Inde, publie une vidéo montrant des officiers portant des masques et dansant pour souligner l'importance de se laver les mains dans le contexte de l'épidémie de coronavirus, et conformément aux directives de l’OMS. Cette initiative fait partie d’autres nombreuses campagnes de sensibilisation à l’hygiène, comme à Rachakonda (sud de l’Inde également) où la police arrête les automobilistes aux feux rouges pour leur parler des mesures d’hygiène à prendre.

https://www.youtube.com/watch?v=lKRZTetftPc

 

policiers danse india coronavirus

 

3 – Un Chatbot original pour répondre aux questions

On retrouve bien la signature du 1er ministre, adepte des réseaux sociaux : la création d’un « chatbot » (comprenez un robot de discussion ou agent conversationnel) accessible sur Whatsapp au 9013151515. Il suffit de lui dire Bonjour (« Hi ») et vous obtiendrez des réponses automatisées relative sur le Covid-19 :

“Namaste! This is the Government of India's Coronavirus (COVID-19) Helpdesk to create awareness and help you and your family stay safe.  For any emergency - Helpline: 011-23978046 | Toll-Free 1075 Email: ncov2019@gov.in.

A. What is Coronavirus and what are its symptoms?

B. How does Coronavirus spread?

C. How to reduce the risk of Coronavirus?

D. Professional Advice By AIIMS-Director

E. Know more on Coronavirus

F. Where to get help?"
 

whatsapp india coronavirus chatbot


 

4 – Des patients potentiellement atteints s’enfuient des hôpitaux

Ces derniers jours, les médias indiens rapportaient que des patients suspectés de Coronavirus s’étaient échappés des services d’isolement  à l’hôpital Mayo de Nagpur . "L'un d'entre eux avait été testé négatif, les résultats des 4 autres étaient attendus. Nous les avons tracés et ils seront ramenés à l'hôpital par l'administration," a déclaré S Suryavanshi, sous-inspecteur du poste de police de Nagpur Tehsil. Pourquoi une telle attitude ? Des témoignages racontent que les conditions hospitalières sont douteuses ou insalubres, et dissuadent les patients de rester en quarantaine. Ce n'est pas le seul cas de ce genre. Le 9 mars dernier, un suspect de coronavirus s'est échappé du service d'isolement d'un hôpital gouvernemental à Mangaluru, en faisant valoir qu'il préférait se faire soigner en privé. À Manesar, où l'armée indienne gère une installation de quarantaine, les patients ont créé un tapage pour obtenir de meilleures installations - un incident qui s'est soldé par l'appel à la police pour contrôler la situation. Autre exemple, les autorités du Kerala ont utilisé le suivi GPS, des images de télévision en circuit fermé et des enregistrements d'appels pour retrouver la trace de plus de 900 personnes « suspectes ».

 

hospital india coronavirus

 

5 – Un couvre-feu national volontaire et limité

La semaine dernière, le Premier ministre Narendra Modi a lancé cet appel  « Ce dimanche (22 mars), restez chez vous entre 7h du matin et 9h du soir. ».  Un couvre feu d'une seule journée qui a soulevé une grande question : Peut-on réussir à discipliner 1,37 milliard d'Indiens ? Sacré défi... 

 

 

Si une grande majorité des Etats et habitants d’Inde ont joué le jeu (le Tamil Nadu a prolongé le couvre-feu jusqu’à lundi, 5h du matin et a annoncé la fermeture des transports en commun), on peut tout de même s’interroger sur l’efficacité d’une telle opération limitée dans le temps et l'espace (les Etats restent libres de décider de leurs restrictions). Concrètement, c'est quoi... l'après "Janata Curfew" ?

 

janata curfew chennai india 2020 beach ecr omr
Photos prises à Chennai dimanche en fin de journée. Les routes et plages, habituellement très fréquentées, sont bien calmes...

 

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Directrice de la publication et rédactrice en Chef de l’Edition lepetitjournal.com de Chennai. Jeune maman et expatriée en Inde, elle crée l'édition de Chennai en août 2019 ; un prolongement de ses expériences en radio, TV et presse écrite.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale