Première édition du Festival Zéro Déchet à Pondichéry

Par Anaïs Pourtau | Publié le 30/08/2022 à 01:00 | Mis à jour le 30/08/2022 à 01:00
Lancement du Zero waste festival de Pondichery

Le premier Festival Zéro Déchet à Pondichéry ( Zero Waste Festival) a eu lieu du 22 au 28 août 2022, face au Golfe du Bengale et sous le regard bienveillant du Mahatma Gandhi. A l’occasion du 75ème anniversaire de l’Indépendance de l’Inde et des 150 ans de Sri Aurobindo, la Fondation Shilpataru, un groupe d’artistes, a organisé le premier Festival Zéro Déchet avec le soutien de l’Alliance Française et d’autres sponsors.

 

Nous croyons fermement que tant que nous avons un souffle de vie, nous sommes toujours en vie pour redonner quelque chose à la Terre Mère qui nous a donné naissance. Kirti Chandak

Kirti Chandak, artiste peintre, est à l’initiative et à la barre de cet ambitieux projet qui veut faire de Pondichéry, d'Auroville et de la région, un modèle, où toute la population serait sensibilisée à la récupération des déchets avec pour objectif de les composter ou les recycler dans leur totalité.

 

Kirti Chandak et d'autres artistes inaugurant le festival zero déchets à Pondichéry
Kirti Chandak et les personnes à l'origine du festival Zéro Déchets à Pondichéry

 

 

Auroville est né en 1968 du rêve de Mirra Alfassa, compagne française de Sri Aurobindo et surnommée « La Mère »,  il possède déjà dans son essence, ces préoccupations écologiques qui en font « un laboratoire du vivant ».

Le Festival Zéro Déchet de Pondichéry : Réveiller les consciences et modifier son mode de vie

Le Festival Zéro Déchet situé pour cette première année en face de Gandhi Thidal, passage prisé des visiteurs et des habitants de Pondichéry, avait pour objectif la sensibilisation de la population locale et du gouvernement à la pollution qu’engendre nos habitudes quotidiennes, en particulier l’usage d’emballages non recyclables.

L’événement proposait d’enseigner à ses visiteurs des pratiques éco-responsables, de découvrir des produits et des solutions zéro déchet et de rencontrer des éco-entrepreneurs locaux. 

Les organisateurs souhaitent faire évoluer durablement les mentalités afin que les consommateurs assument la responsabilité de leurs déchets en proposant des moyens novateurs à mettre en œuvre par les acteurs politiques comme encourager les éco-entrepreneurs à trouver des solutions innovantes, créer des fosses de compostage proches des habitations, perfectionner des systèmes de recyclage auxquels les citoyens aient accès, faire disparaître définitivement les emballages en plastique…

 

Affiches en préparation pour le festival Zéro Déchets de Pondichéry

 

Le Festival Zéro Déchet de Pondichéry : un concept d’économie participative

Tout un groupe de volontaires a soutenu cet événement dans son organisation, dont des étudiants en art, design, architecture, médias…

Les personnes concernées et intéressées par l’événement ont été invitées à faire et/ou à trouver des dons ou des prêts de matériel pour construire les stands, des prêts de véhicules ou des solutions d’hébergements pour les visiteurs venant de loin.

Chacun a donné de son temps pour guider les visiteurs, leur expliquer les notions de recyclage, collecter leurs coordonnées afin de garder un contact.

Certains ont fait des dons en compétences pour créer les spectacles et en savoir-faire pour créer des publicités peintes, animer les ateliers d’enseignement et de fabrication. 

 

Atelier de musique pour le festival Zéro Déchets de Pondichéry

 

L’événement proposait des ateliers de pratiques manuelles, des bricolages, des conférences, mais aussi un marché biologique et des jeux.

La poésie, la danse, le chant, le yoga, étaient aussi invités à inspirer la conscience écologique des spectateurs et participants.

Les enfants ont pu fabriquer des marionnettes avec des matériaux de récupération et leur faire jouer une historiette.

Des artisans ont ainsi pu enseigner à ceux qui le souhaitaient la fabrication de savons, d’objets tissés en palmes de cocotiers, des marionnettes avec des matériaux de récupération.

 

Un stand au festival Zéro Déchets de Pondichéry

 

La gestion des déchets, une responsabilité à partager

Chaque bénévole avait aussi rôle d’exemple, en ayant l’entière responsabilité de son stand, de ses propres déchets et tous étaient invités à porter leur propre kit : assiette, verre, paille, pour dîner et déjeuner. Si des restaurateurs de rues ont pris conscience  de la pollution générées par les assiettes et verres de plastique en utilisant des matériaux naturels, il n’en reste pas moins nécessaire de faire vider les poubelles et de payer ces services.

 

Une sculpture en matériau recyclé au festival zero dechets de Pondichery

 

Programme du dimanche 28 août, dernier jour du festival:

5h45-6h30 - les Rayons du renouveau : une invocation de l’ancienne mais jeune déesse Usha (fille de l’aube et de l’aurore) interprétée en danse. Varsha Pawar, mime et artiste.

15h-17h - Atelier noix de cocos et coquillages, animé par Anand Égaies. Participation 300 roupies

17h-17h30 - Agriculture biologique durable, ses besoins, son importance. Conférence animée par SR Ravichandran, Directeur de SwaasaM, communauté de producteurs agricoles.

17h30-18h - Rôle de la radio communautaire dans la promotion du développement durable Puduvai Vaani 107.8 FM,  Dr Santhi Siri, artiste.

18h-18h30 - les aspects financiers du développement durable. Donald Sequeira, architecte.

18h30-19h - le bénéfice pour la santé des plantes et herbes sauvages. Parvathy Nagarajan

19h - proposition d’un documentaire d’une minute, présentant les bienfaits du Festival zéro déchet, par Puduvai Vaani 107.8 FM

 

Incantations à la déesse de l'aurore sur la plage de Pondichéry
Les rayons du renouveau par Varsha Pawar

 

 

Nul doute que le Zéro Waste Festival de Pondichéry n’est pas suffisant pour éveiller les consciences, c’est un début qui demandera des suites, c’est un apprentissage de nouveaux gestes et chacun peut se poser la question de ce qu’il peut faire pour ne plus remplir sa poubelle, en Inde et ailleurs. Cependant, « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». 

 

A l’année prochaine pour la deuxième édition du Zéro Waste Festival de Pondichéry.

 

Sur le même sujet
anais Pourtau 2

Anaïs Pourtau

Anaïs est éducatrice spécialisée auprès d'adolescents. Pendant ses voyages, elle tombe en amour pour l'Inde et ses paradoxes. Elle décide de s'installer à Pondichéry en 2020 et participer à l'aventure lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale