Mardi 7 juillet 2020

Échanges de livres au lycée René Descartes de Phnom Penh

Par Virginie Vallée | Publié le 12/12/2019 à 14:01 | Mis à jour le 12/12/2019 à 14:48
Photo : Le lycée français René Descartes. Crédits : Wikimedia Commons
lycée descartes échange livres

Samedi 14 décembre le lycée René Descartes de Phnom Penh ouvre ses portes de 8h à 12h pour un échange de livres. L’occasion de troquer d’anciens romans contre de nouvelles lectures tout en faisant un geste solidaire.

Dans le cadre d’un projet pédagogique sur les associations humanitaires, trois enseignantes du lycée René Descartes de Phnom Penh -  Delphine Vaudiau, Rebecca Tjoa et Hélène Boitierre - organisent un échange de livres ouvert à tous. Les fonds récoltés seront reversés à l’association Indochina Starfish Foundation pour financer des cours d’alphabétisation à des enfants déscolarisés. Toute personne qui le souhaite peut apporter samedi matin des livres (romans, BD, livres pour enfants) en français, anglais, khmer ou espagnol et les échanger sur place. L’entrée coûte trois dollars comprenant trois échanges, puis chaque échange coûte un dollar supplémentaire. Pour ceux qui n’auraient pas de livre à échanger, l'entrée est libre et il est possible de trouver des livres d’occasion à des prix très intéressants. Pour récolter davantage de fonds, des élèves organisent en outre une vente de gâteaux devant le CDI.

Pendant tout le mois de décembre, les élèves du CP à la terminale sont invités à participer au marathon du livre. L’objectif est de lire un maximum d’ouvrages tous genres confondus dans la langue souhaitée. Des sponsors se sont d’ores et déjà engagés à verser une somme précise par minute de lecture effectuée, soit un dollar pour une minute lue. Les élèves les plus méritants remporteront un diplôme de participation ainsi que des livres.

La levée de fonds n’est qu’une partie du projet pédagogique. Accéder aux plaisirs de la lecture et bénéficier d’une éducation de qualité est un privilège dont ne bénéficient pas tous les enfants. Pour les organisateurs du projet, « il est important que nos élèves puissent prendre conscience de la réalité du pays dans lequel ils vivent et développent des valeurs de solidarité, d’entraide et d’ouverture d’esprit ». Certains enseignants profitent du projet pour aborder avec leurs classes les thèmes de la solidarité, de l’éducation des enfants, de la pauvreté ou encore de noël. Des lectures sont faites des plus grands aux plus petits et les troisièmes ont même présenté à leurs camarades un travail sur l’ONG ISF pour les motiver à participer. L’objectif visé est de récolter au moins 5000 dollars pour aider 40 jeunes.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

BONNES ADRESSES

The Bookish Bazaar, le café-librairie de Kampot

Le Bookish Bazaar est à la fois un café, une librairie, une boutique de souvenirs, une galerie et une salle de jeux. Il s’agit d’un lieu atypique où l’on respire l’atmosphère de Kampot.

Expat Mag

Londres Appercu
INTERVIEW

L’incroyable épopée d’Indochine qui célèbre ses 40 ans de carrière

Nicola Sirkis retrace avec LePetitJournal.com les 40 ans du groupe et nous présente le titre anniversaire « Nos célébrations ». Deux coffrets événements arrivent également, de quoi ravir les fans !