Samedi 25 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HUMANITAIRE - French Foundation For Cambodian Children

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 07/03/2016 à 08:00 | Mis à jour le 08/03/2016 à 10:11

Lepetitjournal.com a rendu visite ce jeudi 3 mars 2016 à la French Foundation For Cambodian Children.

Nous avons été chaleureusement accueillis par tous les enfants de la FFCC mais aussi par tous les membres de l'équipe.

 

Naissance d'un projet

Jean-Michel Fournier et Graham Moir, tous deux bénévoles durant plusieurs années au sein de différentes associations cambodgiennes, ont été profondément touchés de voir que dès l'âge de six ans au lieu d'aller en classe, certains enfants sont contraints de devoir aider leur parents dans la récupération et le tri des déchets dans des conditions d'hygiène déplorables.

Ils décident en 2014 de fonder une ONG pour combattre la pauvreté et sortir ces enfants de la décharge géante de Phnom Penh, afin qu'ils puissent accéder à la scolarité, bénéficier de soins et être convenablement alimentés.

Le travail des enfants à la décharge est remplacé par l'école

FFCC:

« Les familles que nous aidons vivent avec moins d'un dollar par jour, dans des habitations insalubres faites de planches et de tissus. Les parents travaillent à la décharge pour un salaire de misère. Les enfants ne vont pas à l'école. A partir de six ans, ils vont travailler à la déchetterie avec leurs parents. Étant donné le manque de nourriture et d'hygiène, ils souffrent de problèmes de croissance et de maladies chroniques. Ils portent des vêtements trouvés dans la décharge et il n'est pas rare qu'ils y récupèrent aussi de quoi manger. Ces enfants n'ont aucune perspective d'amélioration. Sans la solidarité des pays développés, leur avenir à la déchetterie est tout tracé. »

Actuellement grâce à leur motivation sans faille et leur travail acharné, quarante-cinq enfants des villages de Baku et Russei bénéficient d'une alimentation saine, d'un accès à la scolarité et de soins. Chaque jour de nouvelles familles démunies demandent à ce que la FFCC leur viennent en aide.

La situation est alarmante au Cambodge :

 - 31% de la population vit avec moins de 1$ par jour.

- 45% des enfants cambodgiens de 5 à 14 ans travaillent.

- 15% des enfants ne sont pas scolarisés.

- 20% des filles seulement poursuivent leur scolarité au delà de l'école primaire.

L'équipe

La FFCC est composée d'une équipe d'employés khmers, de bénévoles, de parrains et donateurs qui permettent à ce beau projet de grandir. Sans cette générosité et cet élan de solidarité, ces enfants ne pourraient bénéficier d'une telle aide.

Les cinq domaines d'actions de la FFCC:

 

L'EDUCATION

La mission première de la FFCC est de permettre l'accès à l'école à un maximum d'enfants.

FFCC:

« L'école publique est gratuite au Cambodge, mais dans les faits elle a un coût élevé pour les familles (gratifications aux enseignants, transport, uniforme examens?). Les enfants les plus pauvres n'y ont pas accès, c'est pourquoi ils ont besoin de nous.

Notre expérience a prouvé qu'une nouvelle approche est nécessaire pour éviter que les enfants ne quittent le système éducatif trop tôt. Les inscrire dans une école n'est pas suffisant. Nous devons les suivre sur le long terme et leur fournir un réel accompagnement individuel. »

 

L'ALIMENTATION

Deux cuisinières préparent chaque jour aux enfants de la FFCC, un déjeuner et un goûter dans la tradition khmère.

Un dîner est également servi aux internes durant la semaine.

 

 

 

 

 LES SOINS

Tous les matins les enfants sont douchés et apprennent à se laver les dents au foyer, une hygiène qu'ils n'ont pas la chance d'avoir chez eux.

Toutes les six à huit semaines, un rendez-vous gratuit chez le dentiste est pris grâce à une ONG partenaire.

 

 

L'HÉBERGEMENT

La FFCC n'est cependant pas un orphelinat ! La plupart des enfants sont donc présents au foyer de 9h à 16h. Cependant, la FFCC héberge les enfants des villages éloignés afin de leur épargner la fatigue du trajet. Ils sont ramenés dans leur famille le week-end par le chauffeur de tuk-tuk de la fondation.

L'AIDE AUX FAMILLES

Afin de compenser la perte de ressources pour la famille du fait de la scolarisation de l'enfant, la FFCC distribue régulièrement des médicaments et du riz pour leur venir en aide.

 

FFCC:

« La mission de la FFCC est difficile, il faut impliquer les familles dès le départ et nouer de solides relations de confiance, ce que nous arrivons à faire grâce à Sreypich, notre coordinatrice et professeure.

Sreypich est issue du village de Russei et a elle même été prise en charge par une ONG européenne, étant enfant. Elle sait donc parler aux familles qui ont parfois du mal à comprendre l'importance de l'école et à se projeter dans l'avenir de leur enfant. »

BILAN 2015 : 

« En 2015, la collecte de fonds s'est opérée de divers façons : le parrainage, les dons et par les volontaires,

- Le parrainage d'enfants représente la source de financement la plus valorisée par l'ONG, car elle s'inscrit dans la durée. La FFCC à reçu le soutient de 20 parrains individuels et collectifs à ce jour.

- Les dons ponctuels permettent à la FFCC de développer les projets liés à ses cinq domaines d'intervention : l'éducation, la nutrition, la santé/l'hygiène, l'hébergement et l'aide aux familles.

 L'aide financière ou matérielle est indispensable et précieuse pour l'ONG.

- Les volontaires apportent un soutien supplémentaire dans le quotidien des enfants, leur permettant de pratiquer des activités ludiques et de s'ouvrir sur le monde extérieur »

En 2015, les fondateurs de la FFCC ont pris la décision d'affecter toutes les sommes collectées dans les dépenses opérationnelles de l'ONG (tous les frais lié à l'éducation, la santé et l'hygiène, la nutrition et l'hébergement). Toutes les dépenses liées aux frais de fonctionnement et aux frais de communication ont été directement prises en charges par les fondateurs eux-mêmes. C'est un parti-pris qui s'inscrit dans leur volonté de développer l'ONG qui pour l'instant fonctionne avec un petit budget de 5000$ par mois.

 Quelques chiffres :

- Parrainages individuel (2015) : 6 enfants.

- Parrainages collectifs (2015) : 15 parrains et 10.093 $ collectés.

- Dons en nature (2015) : 6 cartons de vêtements, produits médicaux, jeux, livre, peluches.

- Dons financier (2015) : 20.148 $ collectés.

- Volontaires (2015) : 90 volontaires accueillis, 32.228 $ collectés.

 

Vous pouvez aider la French Foundation for Cambodian Children : 

La FFCC lance actuellement une campagne de crowdfunding, afin de pouvoir accueillir et scolariser quatre enfants de cinq à sept ans de la banlieue sud de Phnom Penh et leur éviter ainsi d'accompagner leurs parents à la déchetterie.

Ils ont besoin de vous ! Participez, partagez...

Réunis tous ensemble, de petits dons peuvent se transformer en une belle somme !

 

Quelques coordonnées : 

 Jean Michel Fournier, Fondateur et Administrateur  : jean-michel@site-ffcc.org / +33(0)6 87 87 71 41

 Graham Moir, Fondateur et Directeur Exécutif : graham@site-ffcc.org / +855 966 236 456

 Adresse du foyer : 

#429, Street 24BT, Tnot Chrom Village, 

Boeing Tompun Commune, Meanchey District

Phnom Penh

CAMBODIA

 

Boîte postale :

French Foundation for Cambodia Children

PO BOX 2480, P.P Cambodia

Post Code 12000, Tel : 015 320505 CAMBODIA

Tél : + 855 (0)96 531 97 93

Mail : info@site-ffcc.org

Site web : www.site-ffcc.org

 

HOUSE4CHILDREN

Antenne française, association loi 1901

 Jean Michel Fournier, Président.

 11, rue du Bel Air,

94500 Champigny sur Marne

France

Tél : +33 (0)6 87 87 71 41

Mail : info@house4children.org

Site : www.house4children.org

Jennifer Hautefeuille (www.lepetitjournal.com/cambodge) le lundi 7 mars 2016. 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre au Cambodge

SANTÉ

Au Cambodge, premières mesures de prévention contre le coronavirus

Alors qu’un nouveau type de coronavirus a déjà fait neuf morts en Chine, les autorités cambodgiennes ont annoncé une première série de mesures pour prévenir la propagation de l’épidémie au Cambodge.

Expat Mag

EXPO

Les expositions à ne pas manquer en France en 2020

Vous avez prévu un séjour en France en 2020 et vous avez envie d’en profiter pour faire des expos ? On a sélectionné pour vous les évènements culturels à ne pas manquer à Paris et en province

Sur le même sujet