TEST: 2248

Un bébé dauphin de l’Irrawaddy observé dans la province de Kratié

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 31/01/2019 à 20:00 | Mis à jour le 31/01/2019 à 20:00
Photo : Un dauphin de l'Irrawaddy nouveau-né. Crédits : WWF
dauphin_irrawaddy

L’ONG de protection de l’environnement World Wildlife Fund (WWF) a annoncé avoir observé un nouveau-né parmi la population menacée des dauphins de l’Irrawaddy au Cambodge.

Le 27 janvier, un groupe de pilotes de bateau touristique a découvert un dauphin de l’Irrawaddy nouveau-né dans le village de Kampi, dans la province de Kratié. Le 28 janvier au matin, l’équipe locale du WWF a pu observer le jeune dauphin et le photographier en compagnie de ses aînés.

Le dauphin nouveau-né se trouvait en compagnie de six autres dauphins de l’Irrawaddy. Il s’agit de la première naissance de cette espèce menacée au Cambodge cette année.

Selon le WWF, cette naissance reflète les résultats des efforts conjoints de l’ONG, du ministère de l’agriculture, des forêts et de la pêche, du ministère de l’environnement, du ministère du tourisme, des communautés de pêcheurs, des agences de tourisme et des autorités locales cambodgiennes.

Le WWF et le gouvernement cambodgien ont annoncé le 23 avril 2018 l’augmentation de la population de dauphins de l’Irrawaddy dans le pays. La population de cette espèce en danger d’extinction était en déclin depuis plus de 20 ans.

Selon le WWF, l’établissement de patrouilles fluviales et la confiscation systématique de filets de pêche illégaux - dans lesquels les dauphins se retrouvent piégés et se noient - expliquent cette augmentation. Les deux dernières années, 358 kilomètres de filets de pêche illégaux ont été confisqués dans la zone d’habitat des dauphins.

On retrouve principalement les dauphins de l’Irrawaddy le long des côtes dans les estuaires et dans les fleuves et rivières comme le Mékong. Ce dauphin présente un front protubérant et ne possède pas de rostre comme le dauphin commun.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale