Vendredi 27 novembre 2020

TÉMOIGNAGE – Emprisonné pour 0.71 grammes de cannabis

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 28/05/2017 à 19:00 | Mis à jour le 02/06/2017 à 15:37

 

Vu dans les médias il y a quelques jours : l'arrestation d'un Français, résident à Siem Reap, pour possession et consommation de cannabis. Ce qui aurait pu passer pour une simple infraction en France a rapidement pris des proportions auxquelles on ne pouvait pas s'attendre. Lepetitjournal.com a contacté cet homme qui a souhaité garder l'anonymat.

Arrêté par la police de Siem Reap en possession de 0.71 grammes de cannabis le 16 mai dernier, le jeune homme rentrait chez lui lorsqu'il se fait contrôler.

La quantité saisie peut sembler minime mais la législation cambodgienne ne fait pas de distinction. L'usage, la détention et le trafic de stupéfiants sont punis d'une peine d'emprisonnement de 10 à 20 ans et d'une amende allant de 2 500 à 10 000 US Dollars.

Après une nuit passée en cellule et moyennant le paiement d'une somme conséquente, le Français a été libéré.

L'intéressé ne remet pas en cause sa culpabilité. Il est toutefois choquant que certains médias reprennent l'affaire en assimilant cet homme à des trafiquants de méthamphétamine, suscitant des commentaires inappropriés de la part de lecteurs. De plus, son identité complète (nom, âge, photo, numéro de passeport) a été divulguée et a circulé sur les réseaux sociaux.

En résumé, chacun se doit d'être prudent car les autorités cambodgiennes appliquent strictement la loi et sont particulièrement attentives aux problèmes liés à la drogue. Il faut garder à l'esprit que les expatriés n'échappent pas à l'application de la loi, certes plus sévère qu'en France.

Romain Van Bloeme et Leïla Pelletier (www.lepetitjournal.com/cambodge) lundi 29 mai 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

A ne pas rater : la TVA 100% remboursée sur vos prochains achats !

On a tous vu nos projets de voyage quelque peu bousculés cette année, et beaucoup d’entre vous, qui aviez prévu de revenir en France cet été, ont dû annuler leurs vacances… C’est pas de chance !...

Communauté

ARTISANAT

Phnom Penh - Alice nous ouvre les portes de son atelier

Alice Varini accueille ses clients dans la bonne humeur et la simplicité dans un lieu qui lui ressemble. L’atelier est ouvert au public tous les après-midi du lundi au samedi depuis un mois.

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

APPEL A TÉMOINS - Allez-vous rentrer en France pour Noël ?

Allez-vous tout de même rentrer en France pour les fêtes ? Quel est votre état d’esprit à l’approche de Noël et du nouvel an ? Si vous restez dans votre pays de résidence, qu’avez-vous prévu ?

Sur le même sujet