Plus de permis pour le jeu en ligne dans les casinos cambodgiens

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 26/08/2019 à 20:00 | Mis à jour le 27/08/2019 à 10:52
Photo : Crédits : Marco Verch / Flickr Creative Commons
jeux d'argent internet cambodge

Le Cambodge a interdit dimanche 18 août d’accorder des permis pour les jeux d’argent en ligne. D’après une directive du gouvernement, cette industrie a été utilisée par des criminels étrangers pour extorquer de l’argent.

La cité côtière de Sihanoukville, qui a été frappé par une transformation brutale du fait de l’afflux de capitaux chinois visant à en faire un paradis du jeu pour touristes en provenance de l’empire du Milieu, a connu une multiplication du nombre de casinos, très fréquemment fréquentés par une clientèle chinoise. Beaucoup d’entre eux ont mis en place des tables ouvertes au jeu en ligne.

« Le gouvernement royal du Cambodge ne va plus accorder de permis pour les jeux d’argent en ligne, indique la directive signée par le premier ministre Hun Sen. Certains criminels étrangers ont utilisé cette forme de jeux d’argent pour tricher et extorquer leurs victimes, au Cambodge et à l’étranger, ce qui affecte la sécurité et l’ordre public. » Les casinos qui disposent d’une licence pour les jeux d’argent en ligne, valable un an, ne pourront pas la renouveler lorsqu’elle expirera.

La Chine, qui est désormais le plus proche allié du Cambodge mais aussi le principal investisseur dans le pays, essaie de réprimer les jeux d’argent en ligne opérés à l’étranger et auxquels participent ses ressortissants.

Cette décision a été prise quatre jours après que les autorités ont arrêté 127 Chinois dans la province de Preah Sihanouk, suspectés d’avoir opéré illégalement des jeux d’argent en ligne en utilisant la technologie VoIP.

D’après un rapport de l’office des Nations Unies contre la drogue et le crime publié en juillet, les casinos cambodgiens situés aux frontières et à Phnom Penh ont été identifiés comme des lieux propices à la contrebande d’argent liquide et au blanchiment d’argent provenant du crime organisé. 

Selon le même rapport, le Cambodge compte désormais environ 150 casinos, sur les 230 établissements de jeux présents en Asie du Sud Est. Le Cambodge a connu une augmentation du nombre de permis accordés à des casinos de 263% entre 2014 et 2019.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Nous nous finançons en partie par la publicité mais considérons que  la meilleure garantie pour offrir un contenu de qualité est d’être également financé par vous, fidèles lecteurs.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale