Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les conseillers du commerce extérieur de l’ASEAN réunis à Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 27/05/2019 à 12:35 | Mis à jour le 27/05/2019 à 12:53
Photo : Antoine Fontaine, président du Comité Cambodge des CCEF. Photo fournie.
Antoine Fontaine 2019

Antoine Fontaine, président du comité Cambodge des conseillers du commerce extérieurs français et co-fondateur du cabinet d’avocats Bun & associates, répond à nos questions à propos du forum des conseillers du commerce extérieur de l’ASEAN qui aura lieu les 6 et 7 juin au Sofitel Phnom Penh Phokeethra.

Lepetitjournal.com Cambodge : Qui sont les conseillers du commerce extérieur français, et quel est leur objectif ?

Antoine Fontaine : Le comité national des conseillers du commerce extérieur (CCE) a été instauré il y a 120 ans en France pour appuyer le gouvernement français dans ses actions de soutien à son commerce extérieur. Il regroupe aujourd’hui 4000 chefs d'entreprise et experts, choisis pour leur compétence et leur expérience, et nommés par décret du premier ministre sur proposition du ministre de l’économie. Nous sommes présents dans toutes les régions de France et dans plus de 140 pays à l'étranger.

Le comité Cambodge, que je préside depuis décembre 2018, est composé d’une dizaine de membres, qui se retrouvent une fois par mois autour de l’ambassadrice et du conseiller économique. Nous avons quatre missions principales, à savoir le conseil aux pouvoir publics, la promotion de l'attractivité de la France, l’appui aux entreprises et la formation des jeunes à l'international.

Quelle est la particularité du forum des conseillers du commerce extérieur de l’ASEAN que vous organisez dans la capitale ?

Les Comités de l’ASEAN se réunissent à tour de rôle, mais le Cambodge n’avait jamais eu la chance, jusqu’à maintenant, de pouvoir accueillir ses collègues de la zone. Nous avons voulu innover, d’abord en ouvrant ce forum à des non-CCE. Cela avait déjà eu lieu, mais c’est un cas presque unique dans les réunions CCE cette année à travers le monde.

Nous avons déjà plus de 150 personnes qui viennent de l’étranger dont une centaine d’entreprises françaises, que nous espérons  convaincre de commercer avec le Cambodge. Nous avons aussi voulu inviter des non-francophones, et ce forum sera intégralement traduit en anglais. L’idée est de permettre à tout le monde d’accéder à ce magnifique réseau, qui du reste a pour vocation d’accompagner les entreprises à l’export et dans leurs recherches de partenaires locaux.

Le comité Cambodge travaille-t-il en relation avec la Chambre de commerce d’industrie France Cambodge et l’Ambassade de France ?

Nous avons effectivement la chance de pouvoir travailler en relation étroite avec l’ambassade de France. Ce forum accueillera l’ensemble des ambassadeurs de France en ASEAN ainsi que leurs services économiques, et il sera possible à tous les participants de s’entretenir avec ces derniers et avec les autres participants lors d’une longue session de deux heures le 6 juin. Nous accueillerons également le directeur général de Business France, le directeur économique régional, le secrétaire général du CNCCEF, le sous-directeur des relations économiques bilatérales à la direction générale du Trésor, ainsi que le président du Comité ASEAN du MEDEF International qui est par ailleurs aussi délégué général auprès du président du groupe Michelin pour les affaires internationales. La CCIFC nous aide aussi en renforçant l’une des thématiques qui porte sur la smart city.

L’accès à ce forum coût 450 dollars, pourquoi ce prix élevé ?

Nous assumons ce prix, habituel pour ce genre de forums, pour plusieurs raisons. D’abord l'événement coûte cher, notamment parce que nous faisons venir de très nombreuses personnalités de l’étranger. Ensuite nous avons un nombre de places très limité et nous ne souhaitons avoir que des entrepreneurs motivés.

Qui seront les intervenants clés et sur quelles thématiques prendront-ils la parole ?

Les thématiques seront la Belt and Road Initiative et les investissements chinois, autour d’intervenants très renommés de Chine et de la région, une thématique sur le tourisme chinois en ASEAN qui est à la fois source de défis et d’opportunités, la thématique santé en ASEAN, les questions du vieillissement, des nouvelles technologies et des résistances, et enfin la ville durable.

Nous aurons également le plaisir d’accueillir un invité surprise et surprenant en la personne de Dominique Saatenang, ambassadeur culturel du temple de Shaolin, chef d’entreprise et vice-président de la Fédération des investissements Chine-Afrique.

 

Les inscriptions au Forum ASEAN des CCEF sont ouvertes jusqu’au jeudi 30 mai à 18h. Informations utiles : https://www.forum-cce.com/programme

0 Commentaire (s)Réagir