Dimanche 17 novembre 2019
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Découverte d’un cimetière de dinosaures en Argentine

Par Alhéna Domela | Publié le 19/04/2019 à 15:36 | Mis à jour le 26/04/2019 à 10:31
cimetière dinosaures Argentine Buenos Aires

Des chercheurs argentins viennent de révéler l’existence d’un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d’années. Situé à l’ouest de Buenos Aires, il contiendrait les ossements d’au moins « dix individus distincts ».

Ce cimetière de dinosaures pourrait contenir des espèces encore inconnues. « Ces fossiles appartiennent au bassin de Ischigualasto, qui existait il y a 220 millions d’années, une époque dont on connaît peu la faune », explique le paléontologue argentin Ricardo Martinez. Les chercheurs ont découvert « au moins sept ou huit individus de dicynodontes, les ancêtres des mammifères de la taille d’un bœuf » mais aussi des archosauriens « qui pourraient être des dinosaures ou un ancêtre des crocodiles ».

Le cimetière a été découvert en septembre 2018 dans la province de San Juan, à plus de 1.000 km de Buenos Aires. « Il y a près de dix individus distincts. C’est une masse d’os agglomérés, il n’y a pratiquement pas de sédiments. C’est comme s’ils avaient fait un puits et qu’ils l’avaient rempli d’os. C’est très impressionnant », raconte le paléontologue. Mais comment expliquer une telle accumulation d’os ? Seule hypothèse émise par les chercheurs : une grande sécheresse aurait poussé les animaux à se regrouper autour d’un petit lac (ou ce qu'il en restait) et ils seraient morts par manque d’eau.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

MoniqueC. lun 29/04/2019 - 12:43

Merci pour l'article!

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet