Vendredi 5 juin 2020
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Découverte d’un cimetière de dinosaures en Argentine

Par Alhéna Domela | Publié le 19/04/2019 à 15:36 | Mis à jour le 26/04/2019 à 10:31
cimetière dinosaures Argentine Buenos Aires

Des chercheurs argentins viennent de révéler l’existence d’un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d’années. Situé à l’ouest de Buenos Aires, il contiendrait les ossements d’au moins « dix individus distincts ».

Ce cimetière de dinosaures pourrait contenir des espèces encore inconnues. « Ces fossiles appartiennent au bassin de Ischigualasto, qui existait il y a 220 millions d’années, une époque dont on connaît peu la faune », explique le paléontologue argentin Ricardo Martinez. Les chercheurs ont découvert « au moins sept ou huit individus de dicynodontes, les ancêtres des mammifères de la taille d’un bœuf » mais aussi des archosauriens « qui pourraient être des dinosaures ou un ancêtre des crocodiles ».

Le cimetière a été découvert en septembre 2018 dans la province de San Juan, à plus de 1.000 km de Buenos Aires. « Il y a près de dix individus distincts. C’est une masse d’os agglomérés, il n’y a pratiquement pas de sédiments. C’est comme s’ils avaient fait un puits et qu’ils l’avaient rempli d’os. C’est très impressionnant », raconte le paléontologue. Mais comment expliquer une telle accumulation d’os ? Seule hypothèse émise par les chercheurs : une grande sécheresse aurait poussé les animaux à se regrouper autour d’un petit lac (ou ce qu'il en restait) et ils seraient morts par manque d’eau.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

MoniqueC. lun 29/04/2019 - 12:43

Merci pour l'article!

Répondre

Expat Mag

Bucarest Appercu

Sibiu, l'une des destinations post-coronavirus les plus sûres d'Europe

La ville de Sibiu, dans la région de Transylvanie en Roumanie, est l'un des endroits les plus sûrs d'Europe pour les voyages et le tourisme post-coronavirus, selon une liste établie par l'European Bes

Sur le même sujet