Jeudi 22 février 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI - Comment être compétitif quand vos employés pensent à partir ?

Par Emploi | Publié le 20/11/2017 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2017 à 00:00
workplace-1245776_640

Cela fait longtemps que nous souhaitons débattre ce sujet: la plupart des employeurs avec lesquels nous entrons en contact par la nature de notre métier soulèvent le problème de la „migration continue des employés”.  Les salaires augmentent, le décalage de perception sur l’entreprise entre salariés et employeurs devient de plus en plus visible, et le développement de nouvelles technologies de recrutement jouent un rôle important dans l’interaction avec les offres d’emploi.


Comment les employeurs peuvent-ils donc attirer, conserver et motiver les salariés talentueux ? Pour apporter une réponse à ces questions, nous vous proposons d’étudier de plus près les causes et d’essayer de les comprendre.


Pourquoi cette situation ?


Il se trouve que les employés sont de plus en plus informés et éduqués au sujet de leur droits, des conditions de travail chez les concurrents. De plus, ils ont tendance à se concentrer sur leur environnement de travail, à chercher un sens à leurs tâches et souhaitent bénéficier de formations continues, de plus de soutien et de conseil dans l’exercice de ces nouveaux métiers qu’on leur apprend. Lors des entretiens, nous avons aussi observé chez les employés roumains le besoin d’avoir plus d’opportunités de promotion rapidement. A l’autre bout, les employeurs se concentrent généralement sur des aspects plus vastes, comme les performances financières, la réputation et le parcours professionnel à long terme.


Bien qu’il y ait des obstacles à surmonter, les employeurs ont l’opportunité de résoudre cette déconnexion du « moi l’employeur » et du « eux les employés ».
Des entretiens périodiques avec les employés afin de mesurer leur degré de satisfaction, leurs besoins immédiats et leurs attentes pourront peut-être vous donner une idée sur les différences de perception entre vous l’employeur et eux les employés. De la même façon, n’hésitez pas à leur demander l’avis lors d’un changement dans l’entreprise qui les concernerait directement ou indirectement.


La formation est un sujet très à cœur pour l’employé et ce serait un bon moyen de le garder. Des programmes de formation améliorés peuvent permettre des possibilités de promotion en interne, tout en développant l’engagement des salariés et en entretenant leur fidélité sur le long terme. Bien sûr, ce n’est qu’une étape, mais ce peut être un début puisque les employeurs mènent la nouvelle guerre des talents à travers toute l’Europe.


Connaissons-nous vraiment l’ampleur du problème ?


Bien que de nombreux employeurs conviennent qu’il est difficile de conserver les meilleurs talents, le nombre de démissions révèlent qu’ils sous-estiment également le nombre de collaborateurs susceptibles de changer d’emploi. La recherche passive d’un autre emploi semble être la nouvelle norme. Cette tendance a été aussi ressentie par nos collègues dans le recrutement. Elle a constitué même le sujet de questionnaire crée et envoyé aux candidats par un très connu site de recrutement généraliste : Quelle excuse trouvez-vous pour vous libérer pendant les heures de travail et aller passer votre entretien d’embauche ailleurs?
Plus de 70 % des candidats que nous avons eu au téléphone estiment que tout le monde devrait en permanence chercher sa prochaine opportunité d’emploi, soit dans la société où l’on travaille actuellement, soit ailleurs. De nombreux collaborateurs pourraient être passivement à la recherche d’un nouvel emploi, même s’ils ne cherchent pas encore.


Le développement de technologies de recrutement 2.0 joue aussi un rôle important dans cette tendance. Pour les salariés, il n’a jamais été aussi simple de faire des tours virtuels des bureaux des autres employeurs, de s’informer sur les offres d’emplois disponibles en ligne et de se connecter de manière informelle sur les réseaux sociaux tels Linkedin ou Facebook avec les recruteurs. Lame à double tranchant: les profils des salariés et leurs domaines d’expertise sont accessibles aux recruteurs en un clic.
Même l’emplacement des bureaux de votre entreprise est essentiel: dans certaines industries tel l’externalisation, la plupart des employeurs se trouvent tous au même endroit: métro Aurel Vlaicu ou bien Victoriei. Il est donc si facile pour l’employé d’utiliser la pause midi pour traverser vis-à-vis chez les concurrents et passer son entretien d’embauche.


Les salariés qui ne se sentent pas appréciés dans leur travail sont les plus susceptibles de commencer à chercher de nouvelles opportunités. Suivent les employés qui invoquent la mauvaise gestion des talents, notamment le processus de rémunération et de motivation et ceux qui trouvent mauvais le management de la performance.


Chers employeurs et employés, en guise de conclusion, nous vous invitons à commenter ce sujet, à partager vos expériences et vos solutions. Essayons d’anticiper, d’échanger et de parler la même langue, afin d’éviter une dépense inutile d’énergie et de ressources.

 

Bon courage aux employeurs et aux départements de ressources humaines dans leurs démarches de fidélisation de leurs équipes !


L’équipe franco-jobs.com

 

franco-jobs-logo2

Emploi

Des conseils pratiques et une sélection bimensuelle d'offres d'emploi par Franco-jobs.com, site de recrutement pour les Roumains francophones et anglophones qui souhaitent travailler pour des sociétés françaises et francophones en Roumanie ou à l’étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

FRANCO-ROUMANIE - Anina Ciuciu, le combat d’une femme Rrom en France

Anina Ciuciu est née à Craiova, en Roumanie, pendant la révolution anti-communiste. D’ethnie rrom, sa famille a fui la Roumanie face aux discriminations et à la misère. Ils ont vécu plusieurs mois dan

Que faire à Bucarest ?

BUCAREST DE POCHE - 3 cafés où s'enfermer quand il fait mauvais

LePetitJournal.com de Bucarest vous propose cette semaine sa sélection de 3 cafés aux ambiances romantiques ou bohèmes pour s'y réfugier dès qu'il fait mauvais. Nous les avons sélectionné pour la qual