Vendredi 14 mai 2021
Bucarest
Bucarest

COUPLE FRANCO-ROUMAIN - Mihaela et Jean François

Par Grégory Rateau | Publié le 15/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 15/03/2021 à 12:13
couple franco-roumain roumanie

Cette semaine, nous sommes allés à la rencontre d'un nouveau couple franco-roumain, Mihaela et Jean François, une Roumaine et un Français très amoureux de la Roumanie et sensibles à ses changements.

 

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre parcours?

Jean Francois : je suis un ancien militaire, j’ai été en poste à l’ambassade de France en Roumanie et, depuis 2005, je dirige une entreprise dans l’intelligence économique.

Mihaela : je suis diplômée d’un master ASE en économie, je travaille conjointement dans l’entreprise de Jean François.



Parlez-nous de votre première rencontre ?

Jean Francois: Nous nous sommes rencontrés la première fois en 2001 dans une supérette de Bucarest ! Et puis nous nous sommes retrouvés par hasard dans le parc Herastrau ! On pourrait dire que le hasard fait bien les choses.

 

Qu’est-ce qui vous a plu chez l’autre ?

Jean Francois: Le sourire, la bonne humeur partagée ! Curieusement, sans se parler, nous arrivions à savoir ce que pensait l’autre !

 

Jean François, aviez-vous des a priori sur la Roumanie avant d'y venir pour la première fois?

Je suis arrivé pour la première fois en 1995, sans a priori particulier, surtout curieux de découvrir le pays, la culture. Je précise que la Roumanie de cette époque n’avait rien à voir avec la Roumanie d’aujourd’hui. Et je ne cache pas que j’ai préféré la Roumanie de mes débuts, très calme et surtout une ambiance de zen attitude.     


Comment s'est passée votre intégration ?

Très bien. Dans le cadre d’une mission militaire, j’ai appris à bredouiller quelques mots de roumain et de constater finalement que les Roumains étaient francophones et francophiles et que les dialogues et les liens étaient très faciles à tisser. 

 

Vous êtes aujourd'hui mariés. Comment vos familles respectives ont-elle réagi à votre union mixte?

Jean Francois: De mon côté mes parents étaient des habitués des mariages mixtes. Nous sommes une famille internationale. Mon frère est marié avec une Lettone et ma sœur avec un Suisse ! La famille de Mihaela m’a accueilli à bras ouverts ! En Bucovine les familles sont très accueillantes et hospitalières. Mihaela a été très bien accueillie par ma famille, curieuse de découvrir une nouvelle culture !

 

Mihaela, souhaitez-vous un jour vous installer en France avec Jean François? La culture française vous séduit-elle?

Pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour, oui la culture française me séduit beaucoup, j’ai suivi des cours de français à l’institut de Bucarest pour devenir bilingue et apprécier la littérature, les films et découvrir les secrets des recettes de cuisine et de pâtisserie !  

 

De manière un peu plus légère, y-a-t-il chez l'autre un trait de caractère proprement français, et proprement roumain que vous aimez ou que vous détestez ?

Jean Francois: Chez Mihaela la douceur d’apaiser les situations et ne pas prendre les choses au pied de la lettre.
Mihaela: Chez Jean Francois une rigueur alsacienne et le côté souvent râleur.

 

 

Un cliché lié à vos deux cultures respectives que vous avez su dépasser chez l'autre?

Jean Francois: Diluer le vin rouge avec de l’eau gazeuse ! Finalement ce n’est pas si mauvais…
Mihaela: L’utilisation d'expressions comme « la vache ».
 

Une expression, un dicton que vous avez appris dans les deux cultures ?

Jean Francois: Qui se ressemble s’assemble ! Cine se aseamana se aduna !

 

 

 

 

Nous vous recommandons

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir