Mercredi 11 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COUPLE FRANCO-ROUMAIN - Louise et Cosmin

Par Grégory Rateau | Publié le 20/05/2019 à 00:00 | Mis à jour le 21/05/2019 à 07:39
couple-franco-roumain
Pour cette nouvelle chronique, c'est une femme cette fois-ci, une Française, Louise, qui a choisi de vivre avec un Roumain, Cosmin. Tous les deux sont des danseurs professionnels et c'est aujourd'hui depuis Cuba qu'ils nous racontent leur belle histoire d'amour franco-roumaine...
 
 
 
Grégory Rateau: Pouvez-vous nous présenter brièvement votre parcours? 
 
Louise: Je suis Française, danseuse classique professionnelle. J’ai étudié la danse classique au Conservatoire National Supérieur de musique et de danse de Lyon, j’ai dansé au ballet de Metz puis à l’Opéra Comique de Bucarest. Lauréate de plusieurs concours, j’ai aussi été invitée comme danseuse dans plusieurs villes en Chine. Aujourd'hui je travaille pour le Royal Caribbean Cruise Line, la plus grande compagnie américaine de bateaux de croisière. 
 
Cosmin: Je suis Roumain, j’ai étudié la danse à l’Ecole de la Reine Marie de Constanta. Je suis diplômé de l’université Ovidius de Constanta en Performing Arts - Chorégraphie. Je suis lauréat du Young America Grand Prix et finaliste de "Incroyable Talent" en Roumanie. J’ai dansé de nombreuses années au théâtre Oleg Danoski de Constanta. Comme Louise, je travaille actuellement pour le Royal Caribbean Cruise Line. 
 

 
Parlez-nous de votre première rencontre?
 
Cosmin: Nous nous sommes rencontrés en France dans le Sud, à Saint-Raphaël, lors des répétitions pour la compagnie Paris C’show de Caroline et Stefano Della Carita. Tout de suite, nous nous sommes très bien entendus, autant professionnellement que personnellement. Nous avions déjà beaucoup de points en commun. 
 
 
 
Qu’est-ce qui vous a plu chez l’autre ?
 
Louise: Ce qui m’a plu tout de suite chez Cosmin c’est son ouverture d’esprit, sa sincérité, son humour et son énergie débordante. 
 
Cosmin: Ca a été un véritable coup de foudre: sa beauté, sa sensibilité, sa délicatesse, à l’image d'une vraie ballerine. 
 
 
 
Vous êtes tous les deux dans le secteur artistique, est-ce que cela a renforcé votre couple ou au contraire l'a-t-il mis à l'épreuve?
 
Louise: Nous sommes tous les deux danseurs classiques, c'est vrai, mais nous avons aussi d'autres points en commun. Bien sûr que cela renforce notre couple. Nous nous connaissons par cœur. Pour le travail, les choses vont plus vite lorsque nous devons danser ensemble. Nous n’avons pas besoin de parler, nous nous comprenons. Nous sommes connectés. 
 
 
xxx

 

Louise, aviez-vous des a priori sur la Roumanie avant de venir pour la première fois?
 
Avant de connaître Cosmin je suis allée en Roumanie lors d’une audition à l'Opéra National de Bucarest. J’avais des amis qui y vivaient déjà donc j'étais en confiance. Malheureusement je n’y suis pas restée assez longtemps pour arriver à me faire une idée précise mais les gens me semblaient très ouverts, simples et la vie y semblait plus calme, plus paisible qu’en France. 
 
 

Comment vos familles respectives ont-elles réagi à votre union ?
 
Cosmin: Mon papa m’a dit: «avec ta popularité tu pouvais avoir toutes les filles de Roumanie mais tu as choisi une Française !" (rires). Toute ma famille adore Louise, même ma grand-mère ... et on sait comment sont les grands-mères ! L’atmosphère dans ma famille est plutôt accueillante et chaleureuse, Louise a été acceptée immédiatement. Je me demande même si mon père ne préfère pas Louise à moi maintenant (rires).
 
Louise: Mes parents ont rencontré Cosmin avant que nous soyons ensemble. Ils sont venus me rendre visite lors des répétitions dans le sud. Ils ont adoré son énergie et sa bonne humeur communicative. Ils ont aussi bien sûr remarqué qu’il se passait quelque chose entre nous, comme une alchimie naturelle. Maman rêvait d’avoir un fils, je crois qu'avec Cosmin elle l’a trouvé !
 
 

De manière un peu plus légère, y-a-t-il chez l'autre un trait de caractère proprement français, et proprement roumain que vous aimez ou que vous détestez ?
 
Louise: Son immense générosité que je retrouve chez tous ses amis et sa famille. Les Roumains sont chaleureux et généreux. 
 
Cosmin: Elle incarne très bien le « chic à la française ». Elle est raffinée et élégante mais parfois un peu têtue...(rires). On ne peut pas tout avoir.
 
 

Un cliché lié à vos deux cultures respectives que vous avez su dépasser chez l'autre?
 
Louise: Certains Français ont encore des a priori sur les Roumains, mais Cosmin a su gérer et dépasser cela avec fierté. En tout cas dans mon entourage familial et amical, Cosmin a su conquérir le cœur de tous. 
 
Cosmin: On disait parfois que les Français étaient froids et manquaient de sincérité mais pas du tout, j’ai trouvé chez Louise et sa famille des personnes adorables, à l’écoute et accueillantes. 
 
 

Une expression, un dicton que vous avez appris dans les deux cultures ?

Cosmin: J’en ai appris tellement! C’est Louise qui m’a appris à parler et à écrire français. J’adore regarder de vieux films français. Je pense que ma préférée c'est « J’ai glissé, Chef ! » extrait du film la Septième Compagnie.

 

Louise: J’ai appris quelques mots de roumain, quelques phrases courtes, par contre je le comprends très bien. Je ne retiens pas forcément des expressions mais surtout des petits mots que je trouve très marrants comme tuculica, iubi, que j’utilise tous les jours même quand je parle français. 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Le PNL veut mettre fin aux "pensions spéciales"

Le Parti libéral au pouvoir (PNL) en Roumanie a décidé de "mettre fin" aux "pensions spéciales", à savoir les pensions accordées pour d'autres motifs que les contributions personnelles au système de s

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES – Les meilleures stations de ski

La neige n’est pas forcément synonyme de trafic infernal, de gadoue et de chaussettes trempées, c’est aussi la promesse d'un peu de silence, de paysages immaculés, s’étendant à perte de vue. Alors sui

Expat Mag

TÉLÉTHON

Le compteur du Téléthon 2019 est de 74 569 212 €

Le compteur du Téléthon 2019 affiche cette nuit 74 569 212 euros. Un résultat qui va permettre de multiplier les victoires. Mais le combat continue ! Les lignes du 3637 restent ouvertes