Mardi 18 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Christophe Dridi, PDG de Renault, revient sur sa papamobile roumaine

Par Grégory Rateau | Publié le 13/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 13/01/2020 à 08:11
Christophe Dridi pdg renault papamobile roumanie voiture

Prisées des consommateurs pour leur très bon rapport qualité-prix, les voitures Dacia, filiale du groupe Renault, comptent parmi les modèles les plus vendus dans l'Union européenne. Plus récemment, le groupe a sorti une toute nouvelle papamobile 100% roumaine, conçue et fabriquée par les usines Dacia. Rencontre avec Christophe Dridi, directeur général du Groupe Renault Romania.

 

 

Votre papamobile roumaine a fait couler beaucoup d'encre. Pouvez-vous revenir sur cette aventure ?

Cela a été une aventure extraordinaire pour nos équipes que d’être associées à ce merveilleux projet. Même si les délais étaient courts, la motivation de tous nous a permis de mener à bien ce projet avec l’aide de la Nonciature apostolique de Roumanie, du Service de Protection et de Sécurité des autorités roumaines et bien-sûr du Vatican. Vous pouvez imaginer la fierté que nous avons eu lorsque sa Sainteté le Pape a utilisé le Duster Papamobile à Sumuleu Ciuc. C’était en Mai 2019. Une deuxième émotion aussi importante a été lors de la remise en main propre à sa Sainteté le Pape du Duster Papamobile au Vatican en Novembre 2019. Effectivement, beaucoup d’encre a coulé et nous avons reçu des témoignages du monde entier !

 

Comment l'idée de la conception de cette voiture vous est-elle venue?

L’idée est venue de la Nonciature apostolique de Roumanie avec le soutien du Service de Protection et de Sécurité des autorités roumaines. De notre côté, nous avons réalisé toutes les adaptations nécessaires à partir d’un véhicule Duster de série.

 

Quels sont les prototypes automobile développés chez Renault dont vous êtes le plus fier?

Bien-sûr le Duster ! Et nous avons même en interne un slogan : « Duster, copilul nostru, mandria noastra » qui veut dire que le Duster est notre enfant, notre fierté. Imaginez-vous quand notre enfant est devenu papamobile !



La gamme de Dacia aurait l'émission moyenne de COla plus élevée de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Comment comptez-vous relever ce défi? A quand un Dacia Duster électrique qui resterait abordable?

Nous avons effectivement un plan permettant de répondre aux nouvelles exigences européennes. Nous avons également la chance de faire partie de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et pouvons bénéficier à ce titre des solutions techniques hybrides et électriques. Il y aura donc des Dacia hybrides et des Dacia électriques. Et je suis sûr que vous comprendrez que les dates restent confidentielles.

 

Pouvez-vous nous parler brièvement de votre parcours?

A l’issue de ma formation initiale d’ingénieur, je suis entré chez Renault en 1993. J’ai eu la chance de travailler au Japon (chez Nissan), au Mexique, au Maroc et bien-sûr en France avant de rejoindre la Roumanie en 2016. J’ai principalement exercé dans les fonctions Ingénierie, Qualité et Fabrication avant d’être nommé à la Direction du Groupe Renault Roumanie Automobile Dacia en Janvier 2019.

 

Notez-vous des différences entre la manière de travailler des Roumains et celle des Français?

Sincèrement non. Il y a beaucoup de stéréotypes mais en réalité les choses sont bien plus simples. Pour ma part, aucun ajustement n’a été nécessaire, les équipes sont compétentes, motivées et n’hésitent pas à adopter les nouveaux modes de fonctionnement comme l’agilité. Il faut par contre proposer les conditions de travail qui permettent d’attirer et de retenir les meilleurs talents.

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir