Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

5 clichés ou a priori sur la Roumanie enfin révisés

Par Grégory Rateau | Publié le 23/07/2018 à 00:00 | Mis à jour le 23/07/2018 à 15:07
flavius-les-212351-unsplash

La Roumanie est un pays d'Europe de l'Est toujours aussi méconnu et les gens continuent encore aujourd'hui à multiplier les clichés et les a priori le concernant. Notre rédaction a depuis le début très à coeur de les dissiper et d'en rire avec nos lecteurs. Voici donc 5 points sur lesquels ils ne vous sera plus possible de vous méprendre. Il en existe d'autres et ils sont nombreux, n'hésitez pas à nous les faire partager à votre tour. Alors la prochaine fois que vous rencontrez un Roumain évitez de lui dire une de ces 5 choses.

 

 

Tout est bon marché

Les voyageurs qui pensent venir dans un pays sous-développé et consommer pour presque rien risquent d’être un peu surpris. La nourriture est moins chère qu'en Europe occidentale, vous pouvez certes manger un bon repas pour une somme modique allant de 5 à 10 euros (le prix augmentera néanmoins considérablement avec la qualité), mais si vous voulez acheter des vêtements ou encore payer votre essence, attendez-vous à des prix similaires au reste de l’Europe ou à repartir avec juste une paire de chaussettes et en faisant du stop.

légumes
 

 

Voyager en Roumanie c’est dangereux!

En Roumanie les rues sont dangereuses, ne circulez pas la nuit, vous risquez de vous faire agresser ou voler, si ce n'est pas mordre. Et bien non, les gens circulent en toute liberté et même si le ton monte parfois dans la circulation, il est extrêmement rare que les gens en viennent aux mains. Des Latins aux grandes gueules et au bon coeur, les Roumains sont plutôt amicaux derrière leurs mines patibulaires et toujours prêts à vous venir en aide. Il y a aussi des cons, bien sûr, comme partout d'ailleurs, vous aurez juste à changer de trottoir. Même les chauffeurs de taxi plutôt bougons de prime abord, devront se plier au prix affiché sur leur compteur si vous commandez avec une application au lieu de les démarcher sauvagement dans la rue, car là je ne vous promets pas qu'il n'y aura pas arnaque.

crime

 

Le pays de Dracula

Le personnage le plus célèbre que l’on associe souvent, et à tort, à la Roumanie n'est en réalité pas directement lié au pays, mais cela sert de base à une esthétique kitsch qu'on présente souvent aux touristes. Associé donc à la personnalité historique de Vlad l'Empaleur, prince de la Valachie, connu pour avoir combattu les Ottomans, Dracula n'est rien d'autre qu'un personnage de fiction créé par l'écrivain irlandais Bram Stoker, et qui n'a pas vraiment ses racines dans le folklore roumain, ni dans la littérature roumaine d’ailleurs. Bram Stoker a simplement voulu ancrer son héros dans la réalité en le revêtant des couleurs de l’histoire et en s'inspirant des récits sanguinaires à propos du comte Vlad. Des têtes coupées à profusion et des gens empalés au niveau du postérieur, même Hollywood n'était pas vraiment prêt à affronter cette réalité-là. Et non, il n'y a pas de vampires sur les routes de campagnes ou dans les forêts mais vous pouvez néanmoins rencontrer des loups qui, au lever du jour, ont toutes les chances du monde de se métamorphoser en hommes tout nus.

nosferatu

 

Les Roumains sont tous des Roms

Vous entendrez souvent des personnes qui font l’amalgame entre Roumains et Roms. Il est vrai que les Roms de Roumanie sont de nationalités roumaines mais ils ne représentent pas la majorité d'entre eux. Ce que les gens ne savent pas, c'est que les Roms sont un groupe ethnique originaire du Nord de l'Inde qu’ils ont quitté vers le Xe siècle pour migrer vers l’Europe. En Roumanie, ils constituent une minorité ethnique représentant environ 2 millions de personnes. De plus, tous les Roms ne sont pas des mendiants, comme on le croit en Occident, même si une grande partie d’entre eux vit dans des condition précaires suite à l'échec des politiques d'intégration en Roumanie. Certains ont étudié et ont un travail, et les gitans traditionnels ont des coutumes et des codes propres à leur culture. Nos amis Roumains ont parfois du mal à le reconnaître, mais ces communautés ont fait beaucoup pour faire rayonner l'art populaire et  la musique à travers le monde.

gitans

 

Il y a beaucoup de chiens errants

Les chiens errants ont effectivement été un problème dans le passé (attaques nombreuses et parfois mortelles), mais les autorités ont pris des mesures (très controversées) qui, avec le temps, ont fait que leur nombre a considérablement diminué. L'origine de ce problème serait lié au moment où les maisons ont été détruites dans les grandes villes pour être remplacées par des immeubles communistes, obligeant ainsi les propriétaires des chiens à abandonner leurs animaux. Vous trouverez encore des chiens errants sur les routes de campagne ou en montagne mais ils sont souvent nourris par les habitants du coin et ils vous seront parfois d’une aide précieuse si vous vous aventurez dans les bois et que vous tombez nez à nez avec un ours, beaucoup moins amical. Les chiens ont toujours été et ils resteront le meilleur ami de l’homme, alors préparez vos quelques offrandes en vous embarquant sur les routes, conseil d'ami.

chiens errants

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
26 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Pascal sam 28/07/2018 - 22:11

Voilà 2 semaines que je sillonnent la Roumanie avec ma compagne. Quel beau pays! Des paysages à couper le souffle. En itinérant, il est trés facile de trouver à se loger et déguster des petits plats régionaux pour des coûts dérisoires. Un pays à découvrir car il le mérite bien et avant qu'il soit inondé de touristes! Juste un petit problème : la population des ours est énorme. Nous avons eu le plaisir d'en voir un.

Répondre
Commentaire avatar

Kiralina mar 24/07/2018 - 14:35

j'ai passé les meilleures vacances de ma vie, en Roumanie, avec ma famille et mes amis Chez l'habitant Je garde de merveilleux souvenirs. C'était il y a très longtemps Du temps de Ceausescu Après la terrible innondation et aussi après le tremblement de terre qui a secoué la Roumanie Malgrés ces terribles évènements les Roumains avaient gardé leur joie de vivre Ce n'était pas toujours facile à cette époque Il fallait parfois faire la queue pendant des heures pour avoir de la viande ou du lait. Mais les Roumains demeuraient toujours très généreux. Je pense que c'est un peuple très courageux, très fier, qui malgré les différentes occupations étrangères pendant des siècles, a réussi, malgré tout à conserver ses idéologies. jE SUIS TRES FIERE DE MES ORIGINES ROUMAINES. ma grand-mère était une personne très courageuse; Elle était merveilleuse. elle me manque beaucoup; Sa présence à mes côtés aurait été très bénéfique

Répondre
Commentaire avatar

Pierre mar 24/07/2018 - 08:36

D'accord y'a du vrai.... Tout particulièrement sur les prix, en dehors de la nourriture vraiment pas cher, le reste est plus cher, quasi autant que dans le reste de l'Europe, sans doute la conjonction entre une importation chère, le peu de concurrence sur le marché et le peu d'acheteurs.... Pour les chiens c'est faux, en tout cas dans beaucoup de villes roumaines y compris grandes, les chiens errants restent un fléau et quand on pratique le vélo/VTT comme moi et qu'on a déjà été attaqué plusieurs fois, on considère le problème comme assez réel ! 😜😕 Bon heureusement a défaut d'une bonne politique d'éradication, on peut toujours se défendre soi-même, perso j'utilise des bombes au poivre, c'est efficace ! 🙂

Répondre
Commentaire avatar

David lun 30/07/2018 - 08:16

Si vous croyez que c’est faux concernant les chiens errants, il fallait venir quelques années en arrière, quand les clients errants se baladaient en meute dans le centre-ville! Pour quelqu’un qui est ici depuis un certain temps, il est clair que la situation a beaucoup changé ces dernières années.

Répondre
Commentaire avatar

Ribouldingue lun 23/07/2018 - 20:48

La Roumanie est un pays où il fait bon vivre, je dirai même que l’on y vit de façon beaucoup plus sereine qu’en France par exemple. On peut se promener à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit dans 95% des quartiers de Bucarest sans se faire agresser, même une jeune fille en mini jupe ne risque absolument rien ce qui n’est évidemment pas le cas dans n’importe quelle ville en France ou dans les villes des pays de l’Europe de l’ouest. La population est bien éduquée et correcte, lorsque vous vivez dans un immeuble celle-ci est polie et vous dit bonjour même si vous leur êtes inconnu ce qui es tout à fait invraisemblable dans nos pays de l’ouest. Bien sûr tout n’est pas parfait. De mon point de vue le plus gros problème dans ce pays c’est la circulation automobile. Les Roumains ont deux personnalités : la vie de tous les jours où ils sont charmants, polis, bien éduqués mais lorsqu’ils montent dans leur voiture ils sont tout le contraire de ce que j’ai pu dire auparavant mais je n’écrirai pas ici le fond de ma pensée car je risquerai d’être fort désagréable. Mais bon on s’y fait : au nom respect des stops, au téléphone en conduisant, au dépassement des lignes jaunes, au klaxon à tout bout de champ, à la vitesse excessive, au franchissement des lignes blanches, au doublement sans aucune visibilité etc… Il faut faire simplement attention lorsque l’on conduit. Les chiens il n’y en a très peu maintenant l’administration roumaine n’a pas suivie fort heureusement les complaintes de Brigitte Bardot et elle a eu raison car il y a eu des morts quand même il n’y a pas si longtemps à Bucarest à cause d’attaque de meutes de chiens errants. Les tziganes ne sont pas un réel problème pour la population et ils n’attaquent personne et ne sont pas pourchassés comme dans nos pays, c’est certain ils ne sont pas aimés par la population roumaine mais bon ils ne cambriolent pas ici. Si vous regardez bien les maisons où les appartements ils n’y a pas de volets aux fenêtres et il y a très peu de personne qui installe des alarmes dans leurs maisons mêmes si elles sont inhabitées. En Roumanie on n’a pas peur du voisin, du reste on n’a peur de personne excepté de trouver un bon travail qui permettra de vivre correctement. J’ai remarqué qu’il y a certaine personne qui trouvent la vie de plus en plus chère à Bucarest, c’est certain comme dans tous les villes de tous les pays le coût de la vie augmente mais dire que la vie à Bucarest est aussi onéreuse qu’à Paris c’est quand même méconnaître totalement ce pays. C’est certain si on fait ses courses de nourriture dans un magasin genre Méga Image ou Carrefour en achetant des produits importés cela va être plus cher qu’en France mais c’est pareil pour un parisien s’il va acheter de la viande argentine dans on quartier à Paris il va la payer plus chère que s’il l’achète à Buenos Aires. Tout ce qui est importé est cher comme partout. Mais un Kg de viande de filet de bœuf, de porc ou de volaille roumain va couter autour de 30 lei le kg alors qu’en France cela va couter 30 euros le kg. La différence de prix entre Bucarest et Paris c’est simple c’est le cours du change. Je m’explique : le coiffeur à Bucarest c’est 20 lei, à Paris c’est 20 euros et donc 4.5 fois moins cher et tout est à la même enseigne. Un appartement à louer à Bucarest 2 ou 3 pièces 40 à 70 m2 de 300 à 500 euros entièrement meublé dans un quartier correct, à Paris le même vous pouvez multiplier le prix par 3 ou 4 – Je pourrais parler aussi des transports en commun : Bus, Métro, Taxi, Train c’est à peu près du même ordre. Il y a pas mal de retraités Français à Bucarest qui vivent très bien avec moins de 1000 euros par mois alors qu’en France ils feraient la manche. Je peux parler aussi des frais dentaires ou d’ophtalmologie et non seulement les rendez vous sont pratiquement immédiat mais les prix sont sans commune mesure avec ceux pratiqués en France pour un service équivalent et parfois même supérieur. Quand au restaurant si vous mangez dans certains restaurant le plat du jour une entrée, un plat c’est autour de 20 lei – C’est certain si vous allez manger dans des restaurants haut de gamme à Bucarest cela peut être plus cher qu’à Paris mais bon la nourriture arrive de Rungis toutes les semaines. Comme on dit « il n’y a pas photo » avec la vie parisienne. Tout cela pour vous dire que vivre dans ce magnifique pays qu’est la Roumanie c’est idyllique… Un retraité heureux de vivre dans ce pays avec beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients.

Répondre
Voir plus de réactions