TEST: 2245

Un Roumain basé à Londres veut devenir la voix de la diaspora

Par Grégory Rateau | Publié le 05/11/2020 à 00:00 | Mis à jour le 05/11/2020 à 12:01
Photo : Stefan Voloseniuc
stefan voloseniuc entrepreneur RO Londres diaspora politique

Stefan Voloseniuc, un entrepreneur roumain basé à Londres, a annoncé sa candidature aux prochaines élections du Sénat roumain qui auront lieu le 6 décembre de cette année. Il affirme être le seul candidat indépendant à se présenter contre huit partis politiques déjà établis pour l'un des deux sièges de sénateur représentant la diaspora roumaine, sur un total de 136 sièges au Sénat.

 


«En tant que candidat indépendant au Sénat, je me concentre sur la représentation du peuple roumain qui vit maintenant dans le monde pour les aider et les assister avec une meilleure représentation, un meilleur soutien, une meilleure éducation, des retraites et des opportunités d'emploi et surtout pour les encourager et les aider à revenir chez eux en Roumanie et être en mesure de se réintégrer et de mettre à profit leurs compétences, leurs langues et leurs richesses nouvellement acquises pour aider à bâtir un avenir meilleur et stable à long terme pour le pays », déclare Stefan Voloseniuc.

Né dans un tout petit village isolé de la région de Bucovine en Roumanie, en 1983, Stefan Voloseniuc a quitté la maison à l’âge de 18 ans avec seulement 300 euros empruntés à sa grand-mère. Il a vécu et travaillé au Portugal et en France avant de s'installer au Royaume-Uni en janvier 2007, juste après l'adhésion de la Roumanie à l'UE. À Londres, il a d'abord travaillé comme creuseur de routes et, bien qu'il ne parlait pas anglais, il était déterminé à développer sa propre entreprise afin de pouvoir subvenir aux besoins de sa famille chez lui.

Il a créé une société de génie civil à partir de rien - SF Stefan - qui réalise actuellement un chiffre d'affaires de près de 30 millions de livres sterling par an et emploie 150 personnes, dont de nombreux Roumains et un nombre croissant de travailleurs britanniques.

Après avoir vécu avec sa famille à Wembley, au nord de Londres, pendant la dernière décennie, Stefan Voloseniuc souhaite donner une voix aux centaines de milliers de Roumains qui vivent maintenant à Londres et contribuer à améliorer leur situation, leur vie et leurs opportunités. Il est également très conscient que l'image des Roumains au Royaume-Uni est souvent négative et il est bien déterminé à changer cette vision.

«C'est un défi énorme et quelque chose qui est très différent de mon monde des affaires habituel, mais j'ai découvert que le Royaume-Uni est un formidable pays d'opportunités pour ceux qui travaillent dur et veulent construire une vie meilleure et maintenant je suis convaincu que je devrait également aider les autres qui sont ici à atteindre leurs objectifs.

Grâce à sa société SF Stefan, il a déjà commencé à investir dans la communauté locale avec un parrainage de 750 000 GBP pour le FC Roumanie - une équipe de football composée principalement d'immigrants roumains évoluant dans les ligues inférieures. Il crée actuellement une nouvelle académie caritative et sportive pour aider les Roumains défavorisés et d'autres personnes de tous horizons au sein de sa communauté locale du nord de Londres.

Plus de 600000 Roumains vivant au Royaume-Uni ont demandé le programme de règlement de l'UE, qui leur permet de rester dans le pays après le Brexit et de demander plus tard la résidence. Pendant ce temps, le nombre total de Roumains vivant à l'étranger se situe entre 4 et 6 millions, selon diverses sources, contre une population résidente d'un peu plus de 19 millions en Roumanie.

Cependant, la diaspora ne sera représentée que par 6 députés dans le futur Parlement - deux sénateurs et quatre députés - le même nombre que les plus petites régions de Roumanie tels que Tulcea, Giurgiu ou Mehedinti.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale