Un constructeur automobile étranger en pourparlers pour un investissement en Roumanie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 14/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 14/02/2022 à 06:40
Photo : Kateryna Babaieva / Pexels
pexels-kateryna-babaieva-3361235

Un constructeur automobile étranger est en négociations avancées avec les autorités roumaines pour obtenir un terrain de 150 hectares dans la zone industrielle de Tetarom 5 à moins de 15 kilomètres de Cluj-Napoca, où il prévoit d'investir "plusieurs centaines de millions" d'euros dans une usine automobile, a rapporté Adevarul.

 

L'investissement pourrait être encore plus important, selon les représentants du département de Cluj, qui ont annoncé le projet.

Les travaux de construction de l'usine sont censés commencer dans un an ou deux si l'entreprise, dont l'identité n'a pas été révélée, parvient à un accord avec les autorités locales.

L'emplacement permet à l'investisseur d'avoir un accès immédiat à la fois à l'aéroport international de Cluj et à l'autoroute, ce qui est essentiel pour exporter des voitures ou des pièces automobiles qui pourraient être fabriquées en Roumanie. Le tronçon autoroutier reliant Cluj Napoca à l'autoroute est-ouest vers la Hongrie a été récemment achevé.

La Roumanie n'accueille à ce jour que deux constructeurs automobiles : Renault (Dacia) et Ford. Les deux ont investi des milliards d'euros à Mioveni et Craiova, respectivement.

Dans le passé, la Roumanie a également négocié avec d'autres constructeurs automobiles importants. Peugeot et Mercedes ne sont que deux des noms qui ont testé le terrain et ont eu d'importantes négociations avec les autorités roumaines.

Le dernier investisseur intéressé était Mercedes, qui a examiné l'option d'investir en Roumanie entre 2016 et 2018, choisissant finalement la Hongrie, à Kecskemet. A cette époque, la Roumanie a perdu la course en raison de la précarité des infrastructures.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale