TEST: 2245

Un bénéfice record pour la BRD mais gare à "l'impôt sur la cupidité"

Par Grégory Rateau | Publié le 11/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 11/02/2019 à 00:00
Photo : wilkipedia.org / H.S
BRD bénédice record impôt sur la cupidité menace équilibre roumanie

BRD-Groupe Société Générale, troisième groupe financier de Roumanie en termes d'actifs, a enregistré un bénéfice net de 1,56 milliard de RON (336 millions d'EUR) en 2018, en hausse de 10,6% par rapport à 2017.

 

 

Ce bénéfice, le plus important de l’histoire du groupe, est alimenté par la hausse des revenus d’exploitation et des activités de prêt.


Le résultat opérationnel du groupe a augmenté de 11,8% en 2018 pour atteindre 3,12 milliards de RON (670 millions d'EUR), tandis que les coûts des risques ont diminué de 36%, pour atteindre 230 millions de RON (49,4 millions d'EUR), a annoncé le groupe. Le total des actifs a augmenté de 1,4% (en comparant décembre 2018 par rapport à décembre 2017) pour atteindre 55,72 milliards de RON (près de 12 milliards d'EUR).


«En 2018, le groupe BRD a réalisé de solides résultats financiers, reflétant une dynamique commerciale robuste et une performance opérationnelle très solide. La croissance a été tirée par la hausse des prêts et de l'épargne au détail, par l'augmentation du financement des entreprises et par un plus grand nombre de transactions », a déclaré François Bloch, PDG de la BRD, dans un communiqué de presse.


«Toutefois, si les mesures fiscales introduites par l'ordonnance 114/2018 devaient être confirmées, les conséquences pour l'économie roumaine seraient clairement négatives», a-t-il ajouté.


Le représentant de la BRD estime que la taxe sur les actifs financiers, également appelée «taxe sur la cupidité», sera modifiée car son impact négatif est trop élevé. L’impact actuel sur les résultats de la BRD est d’environ 600 millions de RON (128 millions d’euros), a déclaré Bloch lors d’une conférence de presse, selon Profit.ro.


"Nous pensons que seule une poignée de banques resterait rentable en 2019 si la taxe était appliquée dans sa forme actuelle, la BRD étant l'une d'entre elles", a-t-il ajouté.


Les actions de la BRD, qui sont négociées à la Bourse de Bucarest, ont gagné 3,6% supplémentaires après l’annonce de leurs résultats, soit une hausse de 15% depuis la fin du mois de janvier. Cependant, le prix actuel de 11,92 RON par action est toujours inférieur de 12% à celui enregistré à la mi-décembre, et cela avant l'annonce par le gouvernement de "la taxe sur la cupidité".
 

 

 

 

 

 

 

 

source :  https://www.romania-insider.com/romanian-brd-record-profit-2018/

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale