Jeudi 3 décembre 2020

Tous les hôpitaux devront accueillir des patients COVID-19

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 19/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 19/10/2020 à 00:00
Photo : Parentingupstream / Pixabay
Tous les hôpitaux roumains devront accueillir des patients COVID-19 Roumanie

Les hôpitaux roumains, en dehors de ceux qui traitent déjà les patients atteints de la Covid-19, devront mettre à disposition de ces patients 10% de leurs capacités de soins intensifs et 15% de leurs autres capacités, a annoncé le ministre de la Santé, Nelu Tataru.

 

De plus, les patients présentant des symptômes légers et ceux qui ne présentent aucun symptôme ne seront plus admis à l'hôpital et resteront à domicile, sous la supervision de leurs médecins de famille.

Ces nouvelles décisions interviennent alors que, le 15 octobre, le nombre de patients Covid-19 admis en soins intensifs atteignait le nombre de 721 sur "un peu plus de 1 000" places disponibles estimées par le gouvernement. Plus de lits de soins intensifs seront mis à disposition en cas de besoin, ont expliqué les autorités.

Selon un document cité par Hotnews.ro, le nombre de lits de soins intensifs actuellement attribués aux patients Covid-19 est de 1048, dont 981 pour les adultes et 67 pour les enfants. De ce nombre, 273 lits pour adultes et 62 lits pour enfants étaient inoccupés le mercredi 14 octobre.

De plus, sur 1 361 ventilateurs mécaniques disponibles dans les hôpitaux locaux, 1 050 sont alloués à des unités de soins intensifs qui traitent les patients atteints de la Covid-19, selon les dernières déclarations du ministre de la Santé.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nathalie Ribette - "L'impact du virus a été énorme sur Sing'theatre"

Lauréate du Trophée Culture/Art de vivre des Trophées des Français de l’étranger 2020 organisés par le petitjournal.com, Nathalie Ribette s’efforce de maintenir ses activités malgré le contexte actuel