TEST: 2245

Timisoara ne sera capitale européenne de la culture qu'en 2023

Par Grégory Rateau | Publié le 19/08/2020 à 09:32 | Mis à jour le 19/08/2020 à 09:45
Photo : Wikipedia
Timisoara capitale européenne de la culture 2023 retard pandémie
La Commission européenne (CE) a proposé que Timisoara devienne la capitale européenne de la culture en 2023, avec un retard de deux ans par rapport à la proposition initiale, car la pandémie de COVID-19 a eu un impact négatif sur les initiatives touristiques et culturelles.
 


Au milieu de la crise de coronavirus, la CE a décidé de permettre aux actuelles capitales européennes de la culture, Rijeka (Croatie) et Galway (Irlande), de conserver le titre jusqu'en avril 2021. Les deux villes auront ainsi la possibilité de mener à bien les initiatives et les programmes prévus pour cette année et qui sont actuellement bloqués par la pandémie.

La CE a également proposé à Novi Sad (Serbie), qui aurait dû devenir la capitale européenne de la culture en 2021, de reporter ce programme à 2022 et à Timisoara (Roumanie) et Elefsina (Grèce) de prendre le titre en 2023.

"Je suis convaincue que, pour Novi Sad, Timisoara et Elefsina, le temps supplémentaire permettra de surmonter la crise actuelle du tourisme et de la culture et de mobiliser les investissements pertinents, y compris par la solidarité au niveau européen", a déclaré Margaritis Schinas, vice-présidente de la CE.

La proposition de la CE doit maintenant être approuvée par le Parlement européen et le Conseil de l’UE.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale