Jeudi 22 avril 2021
Bucarest
Bucarest

STATS - 91% des vêtements que les Roumains achètent sont importés

Par Grégory Rateau | Publié le 12/06/2018 à 00:00 | Mis à jour le 12/06/2018 à 06:56
clem-onojeghuo-211997-unsplash

Environ 91% des ventes de mode en Roumanie proviennent d'importations sur un marché estimé à 2,38 milliards d'euros cette année, selon Corina Cimpoca, fondatrice de MKOR Consulting.



"Nous exportons presque tout ce que nous produisons, soit 94%, alors que les importations de mode couvrent 91% de la consommation des Roumains. Nous estimons que les exportations de mode atteindront 3,63 milliards d'euros cette année, tandis que les importations atteindront 2,17 milliards d'euros, en hausse de 14% par rapport à l'année dernière ", a déclaré Madame Cimpoca, d'après Wall-street.ro.

Les vêtements représentent environ 77% des achats de mode des Roumains, avec H & M, Zara et Decathlon qui dominent ce marché. Il y a près de 19 000 détaillants de mode en Roumanie, dont un quart sont étrangers. Les détaillants étrangers représentent 64% du total des ventes, selon MKOR Consulting.

Environ 85% des Roumains achètent leurs vêtements et leurs chaussures au centre commercial, 54% achètent en ligne et seulement 28% achètent dans les magasins de rue. Le secteur de la vente en ligne devrait augmenter de 20% cette année, ce qui représenterait 258 millions d'euros. Les principaux acteurs de ce secteur sont H & M, Fashion Days, Zara et eMAG.

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

GASTRONOMIE

LA RECETTE ROUMAINE DU CHEF - Zacusca au poisson

Aujourd’hui nous vous proposons de faire un nouveau voyage dans le delta du Danube pour découvrir une recette de zacusca au poisson, une variété de ce ragoût crémeux d’aubergines et de poivrons grillé

Expat Mag

New York Appercu
COVID-19

Les USA mettent la France sur la liste des pays où ne pas voyager

Le département d'État américain a ajouté environ 100 pays cette semaine à sa liste consultative « Niveau quatre : ne pas voyager », mettant le Royaume-Uni, le Canada, la France.