Mardi 25 janvier 2022
TEST: 2245

STARTUP: Une application offre jusqu’à 80% de réduction sur des produits alimentaires

Par Article Partenaire | Publié le 05/11/2021 à 00:00 | Mis à jour le 05/11/2021 à 10:47
STARTUP - Application offrant jusqu’à 80% de réduction sur les produits alimentaires

Une startup roumaine lance bonapp.eco, une application offrant jusqu’à 80% de réduction sur les produits alimentaires. L’entreprise, qui vise l’expansion régionale en 2022, compte vendre 30 millions de repas d’ici à 2023.

 

  • L’application mobile bonapp.eco entend lutter contre le gaspillage alimentaire, en connectant les consommateurs et les commerçants pour sauver de la nourriture approchant de la date d’expiration.
  • Via l’application, les consommateurs économisent entre 40% et 80% sur leurs achats alimentaires, en fonction du point de vente.
  • À ce jour, bonapp.eco a conclu des partenariats avec 35 points de vente à Bucarest: supermarchés, commerces de proximité, restaurants, cafés, boulangeries et hôtels.
  • L’entreprise prévoit d’affilier plus de 5 000 partenaires et sauver plus de 30 millions de repas d’ici à 2023.

 

Bucarest, le 4 novembre 2021 - l’investisseur et entrepreneur en série Grégoire Vigroux, l’ex-consultant senior de KPMG Diego Roy de Lachaise et l’ancien directeur d’Apple Zsolt Kadar, lancent bonapp.eco, une application mobile de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’app connecte les consommateurs et les commerçants, pour leur permettre d’acheter de la nourriture dont la date d’expiration est proche. Les repas sont vendus avec une réduction allant de 40 à 80%.

 

L’application est disponible sur iOS et Android. L’achat se fait par carte, via l’application, auprès d’un réseau bucarestois de 35 partenaires affiliés incluant des supermarchés, restaurants, boulangeries, cafés et hôtels. bonapp.eco s’implantera dans d’autres villes roumaines au cours du premier trimestre 2022, tandis que l’expansion dans d’autres pays d’Europe de l’Est est fixée au deuxième trimestre de la même année. bonapp.eco estime le marché potentiel, pour son application mobile, à plus de 5 millions d’utilisateurs pour la seule Roumanie.

 

« Selon WWF, 40% de la nourriture produite dans le monde est jetée. Le gaspillage alimentaire représente à lui seul 10% des émissions de CO2. En plus d’avoir un impact négatif sur l’environnement, le gaspillage alimentaire est responsable de pertes financières colossales pour les commerçants. En Roumanie, près de 5 millions de tonnes de nourriture finissent à la poubelle chaque année, alors que l’alimentaire constitue à lui seul 40% du budget des ménages roumains! bonapp.eco transforme ces défis sociaux, économiques et environnementaux en une opportunité au profit de tous. Notre solution profite à la fois aux consommateurs, aux commerçants et à la planète, » a déclaré Grégoire Vigroux, co-fondateur de bonapp.eco.

 

Accor, Cora, PENNY Romania, foodpanda, Starbucks et Up (anciennement Chèque-Déjeuner) figurent parmi les premiers partenaires stratégiques de bonapp.eco. D’autres partenariats seront annoncés prochainement dans la presse.

 

Présentation de bonapp.eco

 

bonapp.eco est une startup roumaine dont la mission est de combattre le gaspillage alimentaire. L’application mobile, disponible sur iOS et Android, connecte consommateurs et commerçants (supermarchés, commerces de proximité, restaurants, stations-service, boulangeries, cafés et hôtels). Via l’application, les utilisateurs achètent des repas à prix réduits, jusqu’à 80% moins cher.

 

Accor, Cora, PENNY Romania, foodpanda, Starbucks et Up figurent parmi les premiers partenaires stratégiques de bonapp.eco à Bucarest. La startup étendra son réseau dans d’autres villes de Roumanie au cours du premier trimestre 2022, tandis que l’expansion dans d’autres pays d’Europe de l’Est est fixée au deuxième trimestre de la même année. Plus d’informations sur: www.bonapp.eco.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir