Le président roumain décore les survivants du pogrom de Iași de 1941

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 02/07/2021 à 00:00 | Mis à jour le 02/07/2021 à 11:46
Photo : Session parlementaire commémorant le pogrom de Iasi, Gov.ro
Session parlementaire en Roumanie commémorant le pogrom de Iasi

Le président Klaus Iohannis a signé le décret pour décorer trois survivants du pogrom d'Iași en juin 1941, a annoncé l'administration présidentielle.

 

Il s'agit de Cernea Musi-Mihail, Evron Jehuda et Moshe Yassur.

"Pour montrer le plus grand respect pour les souffrances endurées pendant la Seconde Guerre mondiale, pour la haute moralité dont ils ont fait preuve tout au long de leur vie, et pour les efforts déployés pour garder vivante la mémoire des victimes de l'Holocauste - une tragédie que l'humanité ne devrait jamais plus connaître, le président Klaus Iohannis a décerné l'Ordre national du service fidèle, rang de chevalier, à Cernea Musi-Mihail, Evron Jehuda et Moshe Yassur », indique un communiqué de l'administration présidentielle.

Le mercredi 30 juin, le Parlement roumain a tenu, pour la première fois de son histoire, une séance solennelle en mémoire des victimes du pogrom de Iaşi.

Plus de 13 200 personnes ont été tuées durant le pogrom de la ville de Iași, dans le nord-est de la Roumanie.

« Le pogrom de Iași n'est pas seulement la tragédie des Juifs de Iaşi, après celle des Juifs tués lors de la rébellion des légionnaires plus tôt cette année-là, mais c'est aussi le drame et la responsabilité auxquels notre nation est confrontée depuis. Lorsque les institutions de l'État non seulement échouent lamentablement à remplir leurs devoirs envers les citoyens, mais aussi les discriminent, les persécutent et les tuent impitoyablement, le règne du mal absolu et de l'arbitraire s'installe", a déclaré le président Iohannis dans un communiqué publié à l'occasion de la commémoration.

« Se souvenir des souffrances de ces jours-là et commémorer les victimes constituent la principale réparation morale que les générations actuelles et futures sont obligées de montrer. Si cela se produit, nous avons la garantie d'assumer la responsabilité des faits tels qu'ils se sont produits et du respect des droits fondamentaux et des libertés."

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale